Avertir le modérateur

serta

  • La détermination a fait place aux menaces

    Imprimer

    Je vous avais promis de suivre le conflit des salariés de la Serta.

    Une actualité en chassant une autre les informations concernant ce conflit social sont rares

    Rappelez-vous ce sont les salariés de cette entreprise de transport de La Vaupalière , placée en redressement judiciaire en novembre 2008 (Seine-Maritime) qui avaient menacé en août dernier  de verser un produit toxique dans un affluent de la Seine et de faire sauter des camions avec des bouteilles de gaz s'ils n'obtenaient pas une prime supra-légale de licenciement ( les salariés  demandaient 15.000 euros en plus des indemnités légales).

    Serta-Usine-Seine-Rouen-Pollution_pics_390.jpg

     

    Fin août le tribunal de commerce d'Evreux décidait d'une reprise partielle de l'entreprise Serta par "Service rapide des Flandres". Ce plan de reprise de l'entreprise de transport impliquait "94 licenciements sur 149". Le site de Cavaillon, dans le Vaucluse, qui a fait l'objet d'une offre à part devait être fermé.

    Syndicats et salariés se sont opposés à cette reprise.

    Aujourd'hui , il n'y a toujours pas d'issue à ce conflit marqué par le refus des grévistes, d'accepter le repreneur.

    Les salariés sont entrés dans leur cinquième semaine de grève.


    Ce jeudi, les salariés retournent au tribunal de commerce d'Evreux pour une requête en annulation de la décision prise par le tribunal  « L'administrateur judiciaire l'a déposée à notre demande, car notre souhait est toujours d'obtenir l'annulation de la décision du tribunal de commerce du 27 août dernier qui nous propose de travailler avec des gens qui par le passé ont mis en difficulté Serta », souligne Jean-Pierre Villemin.

    voir mon avant  dernier billet sur ce sujet clic ici

  • que deviennent les salariés de la Serta?

    Imprimer

    e9e2673.jpgEt maintenant que vont-ils faire?

    Après avoir renoncé lundi à leur menace de déverser des produits toxiques dans un affluent de la Seine, les transporteurs de la Serta avaient annoncé mercredi avoir retiré les bonbonnes de gaz qu'ils avaient placées mardi sous leurs camions.

    Le tribunal de commerce d'Evreux a décidé jeudi 27 août d'une reprise partielle de l'entreprise Serta par "Service rapide des Flandres". Ce plan de reprise de l'entreprise de transport implique "94 licenciements sur 149". Le site de Cavaillon, dans le Vaucluse, qui a fait l'objet d'une offre à part serait fermé.

    syndicats et salariés sont opposés à cette reprise

    un conflit à suivre !

    voir mon  dernier billet clic ici

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu