Avertir le modérateur

sans abri

  • Les morts de la rue

    Imprimer

    No comment

  • Les oubliés

    Imprimer

    En annexe à mon dernier billet concernant les sans logis je poste un extrait d'un article de Sarkofrance que je trouve fort à propos

    SDF.Paris.jpgles SDF et les mal logés avaient sans doute besoin moins d'un "référent" que d'un logement. Deux exemples récents sont symptomatiques du double discours gouvernemental : il y a 3 semaines, le 22 octobre, les Enfants de Don Quichotte, dont une vingtaine de sans-abris, étaient délogés de locaux municipaux à Strasbourg, rue de Foulon, en application d'un jugement du tribunal administratif prononcé le 12 octobre dernier. A en croire les témoignages, l'intervention policière fut musclée. La fondation Emmaüs estime toujours à plus de trois millions le nombre de mal-logés et à 100.000 celui des SDF en France.

    Autre exemple, la loi sur le droit opposable au logement fêtera bientôt sa deuxième bougie. La loi, qui devait flécher l'attribution de 60 000 logements sociaux vers les mal logés prioritaires, est restée quasiment inappliquée. Votée en mars 2007, sur proposition de Jean-Louis Borloo, alors ministre du gouvernement Villepin, la loi est restée lettre morte pour plus de 801% de ses bénéficiaires potentiels : 13% de familles ont été relogées, d'après l’association Droit au logement (DAL).

    clic ici pour prendre connaissance de l'intégralité du post

  • Quand le secrétaire d'Etat au logement se prend pour pôle emploi !

    Imprimer

    benoist-apparu-secretaire-detat-logement-june-2009.1245964926.jpgClodogame ministériel !

    je ne veux pas jouer au Cassandre mais  je vous donne rendez vous non pas dans dix ans comme le dit si bien Patrick Bruel mais dans un an.

    Nous pourrons évaluer à cette échéance l'efficacité des mesures présentées  par le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu ce  mardi en conseil des ministres pour venir en aide aux sans domicile fixe.

    lisez cet article de libération  mis en ligne  en juin 2009 lors de la nomination de Benoist Apparu  clic ici

    Nous pourrons  vérifier si ces mesures ne sont pas  de la vaseline pour faire passer une politique  qui ne cesse de jeter dans la pauvreté et la précarité un nombre de plus en plus important  de nos concitoyens.

    Nous pourrons  nous rendre compte si ces mesures  ne sont pas un miroir aux alouettes destinées à préparer les régionales !

    Pour prendre connaissance du dossier et des mesures  détaillées  présentés par  notre secrétaire d'Etat au logement. clic ici

    je vous laisse le soin d'apprécier ces propositions  ....

    Dans "20 Minutes", il précise que les sans-abri auront un "suivi personnalisé".

    "La situation est connue de tous. Le problème, c'est qu'on n'a pas su bouger", souligne Benoist Apparu dans le quotidien gratuit.

    Principal point du plan, la mise en place d'un référent unique pour chaque SDF car "on doit avoir un suivi personnalisé de tous les sans-abri", ajoute-t-il. Dès ce mardi, des "référents personnels" auront pour rôle de connaître la situation du SDF dont ils seront chargés. Il faudra cependant attendre six mois pour que cette mesure soit pleinement opérationnelle, reconnaît-il.

    Le plan prévoit en outre la mise en place d'un outil informatique qui recensera l'ensemble des places d'hébergement disponibles dans la capitale, ainsi que la mutualisation du travail des associations avec un planning pour que les maraudes n'oublient aucun quartier.

    Enfin, le secrétaire d'Etat veut "généraliser les partenariats entre les associations et les bailleurs sociaux", afin que "les personnes en capacité d'accéder au logement (soient) immédiatement orientées vers cette solution".

    Un référent qui suit chaque SDF  comme  pôle emploi qui fait suivre chaque chômeur par un référent unique

    On a vu le résultat ! une chienlit sans nom , des référents mal formés, des dossiers qui s'accumulent et des chômeurs  en déserrance !

    Recenser et suivre les SDF c'est encore à mon sens une mission inventée  par un habitué des cabinets ministériels qui n'a aucune connaissance du terrain car cette population est très "volatile ".

    Lisez mes billets sur le sujet et notamment celui ci clic ici

    Non Monsieur Apparu s'occuper des SDF ce n'est pas jouer à clodogame !

    Clodogame_PC_Ed001.jpg

     

    Il neige sur la France et nos coeurs deviennent froids

    depuis de nombreuses années les sans abri meurent dans l'indifférence dans la rue ils meurent aussi bien en hiver qu'en été moyenne d'age 48 ans

    30% des sans-abri sont atteints d’une maladie mentale grave.

    Avec l'aide de sociologues, psychiatres, acteurs de terrain, et bien sûr avec les sans-abri eux-mêmes, Marianne2.fr a enquêté.

    Même par grand froid, la plupart refusent d’être hébergé, et parfois aidé. Pourquoi ? Parce que souvent, la démence leur a fait perdre la raison. Difficile alors pour les associations de leur venir en aide sans un bagage psychiatrique.

    Les sans-abri sont-ils les victimes de la politique psychiatrique menée en France depuis trente ans? La fermeture des lits en hôpital psychiatrique n’a-t-elle pas jeté à la rue des malades qu’hier la société prenait encore en charge? Pour le savoir, regardez ce troisième et dernier épisode de notre enquête sur les SDF.

     


  • y en a marre !

    Imprimer

    elle.jpgles SDF et les morts dans la rue , il ne fait plus froid alors on les oublie comme feuilles dans le vent

    aujourd'hui je pousse un coup de gueule pour notre  hypocrisie et notre égoisme et je rappelle que le Collectif des morts de la rue  organise aujourd'hui , mercredi 13 mai, une cérémonie en hommage à toutes les personnes mortes de la rue.

    c'est au Panthéon, temple des Grands Hommes, que va se dérouler une cérémonie rappelant que: «Chaque homme est grand». Les noms des 253 SDF décédés dans toute la France depuis novembre seront lus, dans la dignité, suivis de quelques précisions – quand le collectif en dispose – sur les personnes et les circonstances de leur mort.

    selon le collectif et les données imprécises dont il dispose  l'age moyen des personnes décédées est de  48 ans.

    84% sont victimes de morts violentes: des suites d'une agression (11%), de brûlures (11%), d'accidents (8%), d'un suicide (8%) Seuls 8% sont morts de froid.


    (clic ici )

     

    j'ai emprunté cette photo au site  ( clic ici) que je remercie


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu