Avertir le modérateur

relance

  • Il faut couper ce grand niais de Code du travail !

    Imprimer
    libertarien,emploi,relance,chômage,hollande,simonnotDepuis  plusieurs années, il est de bon ton parmi nos responsables  politiques et patronaux de remettre en cause notre modèle social et notamment  les fondamentaux du droit du travail pour justifier  la relance  de l'emploi.... ah ces salariés qui coûtent trop cher, qu'il faut  flexibiliser sans  sécuriser, qu'il faut remettre au travail jusqu'à un âge avancé , qu'il faut  conrtôler lorsqu'ils sont malades etc......
     
    En  2011, Hervé Novelli, secrétaire général adjoint de l’UMP  souhaitait " une réforme globale des contrats de travail et de certains pans du Code du travail : un big bang social .
     
    Aujourd'hui , François Coppé qui n'a  jamais inventé le fil à couper le beurre, demande à François Hollande de proposer aux Français "un big bang économique et social" . 

    "L'aggravation du chômage est la conséquence directe de sa politique dans un contexte de crise que François Hollande a toujours nié pendant sa campagne", affirme le président de l'UMP.

    "Il faut un changement immédiat et radical de politique, proposer aux Français un big bang économique et social pour qu'ils redeviennent acteurs des transformations économiques et non plus victimes", ajoute-t-il. "Le mot d'ordre qui doit mobiliser les Français c'est : produire plus et mieux pour créer des emplois".

    Comme le note trés justement Slovar dans un de ses  billets  "cette idée de big bang appliquée à l'économie et au social  fait partie des  idées professées par des libertariens économiques (ultra libéraux) qui ont, au travers de quelques think tanks, pignon sur rue auprès de pas mal d'élus de droite et de patrons."
     
     
    Les libertariens sont des libéraux radicaux, opposés à l'État dans sa forme contemporaine. Pour eux, les pouvoirs de l'État devraient être extrêmement restreints (minarchisme), ou même supprimés (anarcho-capitalisme). Contrairement à l'idée libertaire, les libertariens ne sont pas pour une société gérée en commun, mais pour une société où les interactions entre les individus découlent de contrats librement consentis, conformément au Droit naturel et à l'axiome de non-agression.

     André Teissier du Cros Président du Comité Bastille : « (...) Pour un libertarien pur et dur (... ) la seule bonne pression fiscale est de zéro pour cent. Le seul bon Etat est un état inexistant. La société est gérée uniquement par des contrats et par des lois minimales, fondées sur les droits de l’individu et sur la totale liberté d’entreprendre, et aussi figées que les Dix Commandements de Moïse. Dans cette société idéale, les fonctions de l’Etat sont devenues inutiles, ou sont déléguées à des firmes privées »

    Le 21 février dernier, Philippe Simonnot qui est dans cette lignée " libertarienne " a fait une conférence à l'Assemblée Nationale  où il présentait son opuscule : « Chômeurs ou esclaves ? Le dilemme français »

     Au tout début de son livre Philippe Simonnot pose les termes du problème : le chômage en France augmente inexorablement depuis trente ans, par paliers successifs, sans jamais redescendre, par effet de cliquet : "Le chômage en France, de fait, est devenu un mode de régulation de la crise sociale. Les chômeurs sont silencieux, ayant honte de leur état, ils descendent peu dans la rue, ils n'ont aucun moyen de pression. Outsiders par excellence, ils ne sont défendus par personne ; de plus, la menace du chômage pèse sur l'ensemble des salariés et fait qu'ils se tiennent cois comme des esclaves."Les 35 heures obligatoires sont une application de l'idée que le partage du travail est le meilleur moyen de lutter contre le chômage : "On sait aujourd'hui que les effets des lois Aubry ont été catastrophiques sur la place du travail et de l'effort dans la société, sans oublier l'augmentation du stress, des accidents du travail et l'appauvrissement du lien social au travail. L'accumulation de points de RTT dans le CET (compte épargne temps) est devenue un objectif, pour ne pas dire une obsession de tous les jours." Et la création d'emplois s'est surtout faite dans "les entreprises de moins de 20 personnes non concernées par les 35 heures"...

    L'interdiction du licenciement économique pour améliorer la rentabilité d'une entreprise, a pour but de bloquer la destruction d'emplois et se traduit en fait par le blocage de la croissance ("qui détruit des emplois à peu près autant qu'elle en crée") et de la création d'emplois : "Une entreprise ne peut licencier qu'au bord de la faillite. Si ce n'est pas le cas, toute débauche est considérée comme scandaleuse et profitable seulement aux capitalistes."

    Face au manque de flexibilité du marché du travail les CDD, qui devraient être l'exception, et le statut d'auto-entrepreneurs sont des parades dérisoires pour le fluidifier... Les entreprises françaises, pour ne pas sombrer, n'ont d'autres possibilités que d'embaucher des immigrés, notamment en provenance d'Europe centrale, de délocaliser ou de substituer du capital au travail...

    Je vous laisse apprécier la prestation  de Philippe Simonnot que personnellement je trouve affligeante.

     

     

     
    Je vous épargnerai  les élucubrations de Cécile Philippe directrice générale de l'Institut Molinari  et de Francis Richard sur Contrepoints : «  Les entreprises françaises, pour ne pas sombrer, n'ont d'autres possibilités que d'embaucher des immigrés, notamment en provenance d'Europe centrale, de délocaliser ou de substituer du capital au travail (...) L'interdiction du licenciement économique pour améliorer la rentabilité d'une entreprise, a pour but de bloquer la destruction d'emplois et se traduit en fait par le blocage de la croissance et de la création d'emplois (...)  »
     
    Tout cela  me fait penser  aux mots de Laurence Parisot « Si on libère le licenciement, on libèrera l'embauche » 
    libertarien,emploi,relance,chômage,hollande,simonnot
     
     
  • le gouvernement est satisfait !

    Imprimer

    newsmlmmd.5690c0f5bb878dee7a8dea700a60b111.2c10_le-secretaire-d-etat---la-consommation-luc-chatel-b.jpgFrançais soyez rassurés le gouvernement  vous entend , vous comprend  et agit pour soutenir l'emploi et la consommation

    le porte-parole du gouvernement ,Luc Chatel invité sur RTL soir ,ce vendredi  1er mai estime que les inquiétudes des Français  se sont normalement manifestées dans la rue.

    selon luc Chatel le gouvernement  répond à ces inquiétudes en mettant  en oeuvre une réponse progressive et adaptée pour  soutenir l'emploi et les plus fragiles.

    il déclare :

    • "Quand on garantit 95% du salaire net pour tous les gens qui sont victimes d'un chômage partiel, on a une réponse très précise sur le sujet de l'emploi.
    • Quand on met en place un dispositif zéro charge dans les très petites entreprises, on incite à l'embauche

    il rappelle

    • la prime de 200 euros reçus par 4 millions de travailleurs modestes
    • les 6 millions de foyers qui  sont exonérés du deuxième tiers provisionnel
    • la prime de 150 euros qui sera versée à 3 millions de personnes en juin

     

    mensonge.jpgRépondant aux attaques des socialistes, qui se sont rassemblés cette année en marge du défilé des syndicats à Paris, il a déclaré: "le Parti socialiste on a un peu l'impression qu'il essaie d'être aux côtés de ceux qui souffrent quand il y a les caméras, mais quand il s'agit de voter les mesures du plan de relance, de protéger les plus fragile (...) il n'y a plus personne".

    Il a par ailleurs observé que la mobilisation, tout en étant "un petit peu supérieure à la moyenne des 1er mai précédents" était "plutôt inférieure aux derniers rassemblements du mois de janvier et du mois de mars".

    Force est de constater que le gouvernement est satisfait de son action .

    croyez vous sincèrement  Monsieur Chatel que les  exemples et primes que vous citez vont résoudre

    • les problèmes quotidiens des 8 millions de personnes qui vivent  en dessous du seuil de pauvreté
    • le mal logement, les 100 000 sans abri, les expulsions, le sur-endettement de millions de foyers , l'exclusion
    bref je ne vais pas continuer la liste elle serait trop longue

    vous feriez mieux de vous taire  car vos affirmations deviennent maintenant indécentes.

    lien de l'intervention de Luc Chatel sur RTL soir ( clic ici)

    ci dessous Luc Chatel sermonne le parti socialiste

    HONORAIREs huissier moissac.jpg

  • Gouvernement incompétent ou menteur

    Imprimer

    mensonge.jpgGouvernement incompétent ou menteur ou les deux à la fois.

    L'examen du projet de loi  concernant " l’augmentation des salaires et la protection des salariés et des chômeurs vient d'avoir lieu  et le  vote  du projet est prévu pour le 5 Mai 2009.

    les deux premiers articles n'ont pas été examinés ( allongement de la durée de l'indemnisation du chômage) du fait de l'application de l'article 40

    les deux articles suivants  ont fait l'objet d'un débat:

    -  le conditionnement des allégements des cotisations sociales sur les salaires à la conclusion d'accords salariaux au sein des entreprises ou de branche

    -  la suppression du dispositif  des exonérations des heures supplémentaires mis en place par la loi TEPA

    Laurent Wauquiez  confirme l'opposition du gouvernement à ces deux propositions  pour deux raisons majeures:

    le premier article  fausserait les négociations au sein des entreprises, le seçond irait à l'encontre du pouvoir d'achat des plus modestes car les heures supplémentaires sont faites en majeure partie par les ouvriers.

    il ajoute qu'il est faux   d'affirmer qu'il y a substitution entre les heures supplémentaires  , l'intérim et les CDD et que le mécanisme de l'exonération des heures supplémentaires crée le chômage. ( il rappelle que ce sont les 35 heures qui ont détruit l'emploi)

     

    laurent-wauquiez-ministre-de-lemploi-satisfait.1229448799.jpgje suis choquée par les arguments fallacieux de Laurent Wauquiez . je m'attendais à des arguments plus techniques, plus pointus et non à de vagues affirmations d'arrière garde  , qui de surcroît sont mensongères.

    cette attitude  est une insulte  à l'intelligence des Français

    dans un précédant billet j'indiquais que la proposition de loi examinée aujourd'hui  n'avait aucune chance d'aboutir et qu'elle n'avait pour objet que d'occuper  le terrain médiatique pour mettre en avant le plan de relance  proposé par le parti socialiste.

    je ne renie pas mes propos mais force est de constater que ce débat à eu le mérite de montrer que notre gouvernement  malgré la crise ne sait pas se remettre en question et n'hésite pas,  ce qui est gravissime à mon sens,  à mentir pour soutenir le combat idéologique du  Président de la République.

    comme l'ont fait remarquer certains députés et notamment le député socialiste Alain Vidalies les chiffres parlent d'eux mêmes et contredisent  de manière éclatante les contre vérités du gouvernement:

    • 144 millions d'heures supplémentaires  en 2007 - 184 millions en 2008  pour un recul de l'activité  de 1.2 points
    • soit une  hausse de 40 millions    qui représente un recul de  90 000 emplois à temps plein.

    The%203%20monkeys.jpgces exonérations sont une  véritable  machine à créer le chômage .

    Notre gouvernement s'enferme  dans une politique dogmatique  et idéologique  et aggrave ainsi le sort de millions de personnes.

    le recul de l'âge de la  retraite, l'obligation de recherche  d'emploi pour les chômeurs agés, la libéralisation totale du cumul emploi retraite ne participent pas à une réelle solidarité nationale car  ces dispositifs nuisent à l'accès à l'emploi des plus jeunes.

    Face à la crise cette position figée du gouvernement est soit la manifestation d'une incompétence  pour gérer une situation exceptionnelle soit la manifestation indécente d'une volonté  de continuer à fermer les yeux  sur les dégats d'un libéralisme outrancier qui nous a conduit  à la situation économique et financière  que nous connaissons.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu