Avertir le modérateur

principes

  • De la nécessité de donner un nouveau sens à la démocratie

    Imprimer

    democratie-ae8f6.pngL'économie marchande s'est developpée  pour aboutir au capitalisme actuel avec  une "financiarisation "à outrance . ce système a permis  de folles spéculations, au niveau mondial , au dessus des états et en dehors de tout contrôle.

    elles ont abouti à des montages financiers fictifs qui se sont effondrés comme un château de carte  entraînant un grippage  de l'économie.

    cette crise que nous subissons de plein fouet  a mis en exergue les  limites de la démocratie. Beaucoup  s'interrogent sur ses fondements et ses principes , ne veulent plus subir les effets de décisions  qui ne leur appartiennent pas , souhaitent  devenir les acteurs  de leur devenir

    utopie de doux réveurs  ou réalité  si nous nous en donnons  les moyens ?

     

    Il n'existe  pas de critère officiel internationalement reconnu pour indiquer ce qu'est une démocratie .

    dans notre culture occidentale contemporaine une démocratie est un système politique qui permet au peuple de se gouverner lui même:"La démocratie c'est le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple."

    Les règles  qui régissent les modes de consultation du peuple ( ensemble des membres d'une organisation sociale) sont les éléments déterminants qui caractérisent une démocratie.

    vote1.jpgles représentants du peuple sont issus de ce peuple à la différence des systèmes aristocratiques . ces réprésentants  doivent agir dans   l'intérêt du peuple c'est à dire dans  l'intérêt général.

     

    la conception occidentale de la démocratie répond à plusieurs  critères ou principes:

    • le peuple détient le pouvoir souverain
    • il délègue ce pouvoir à des représentants élus librement
    • respect des libertés considérées comme fondamentales  :d' expression, de conscience,de culte ,de réunion, d'association,  de la presse

    égalité des droits devant la loi et garantie de ces droits par un système judiciaire  indépendant

    Dans les faits, aucun système politique n'est « complètement » démocratique , il s'agit d'un idéal de société.

     

    Aujourd'hui  la démocratie se limite bien souvent au pouvoir de désigner, à l'espace des élections. En effet le peuple désigne ses représentants sur la base d'un programme d'actions  pour la durée d'un mandat plus ou moins long.

    eidhr-icon-big.jpgles élus agissent librement  durant leur mandat  : il s'agit pratiquement d'un mandat en blanc donné aux représentants.  la sanction  que le peuple peut infliger à l'issue du mandat c'est la non réélection.

    ce pouvoir du peuple est il suffisant?   ne faut -il pas inventer des moyens de régulation permanente des pouvoirs des représentants?

    La crise économique survenue pendant le mandat du Président de la république oblige à porter cette question car force est de constater que les engagements  pris pendant la campagne électorale  ne correspondent  plus aux attentes de la majorité des Français  et ne s'accordent plus à l'urgence de la situation.

    les réformes qui ne cessent de se succéder à la hâte  déstabilisent plus qu'elles n'apportent de solutions .et  créent des tensions sociales graves .

    les projets  "Hadopi,"  de suppression du juge d'instruction, de réforme de l'hôpital  etc... sont ils encore  des priorités? La politique sur l'emploi " travailler plus pour gagner plus" est- elle  cohérente dans une économie en récession?

    les exemples sont multiples.

    enfin le plan de relance centré sur le soutien massif des entreprises ,des investissements et non de la consommation par peur de l'inflation est -il en accord avec la volonté  de la majorité des français?

     

    Au delà de la question d'une régulation permanente par le peuple des pouvoirs qu'il  délègue à ses présentants, nous ne pouvons pas échapper au débat sur les principes démocratiques.

    En effet les pouvoirs en place ont laissé se développer au niveau mondial la démesure qui remet en cause  notre devenir:

    • démesure dans la répartition des richesses entre les pays et dans les pays entre les individus
    • démesure dans le développement industriel et la destruction de notre éco-système
    • démesure dans le découplage entre les finances et l'économie réelle

    c'est un peu l'idéal d'un monde meilleur véhiculé par le mot démocratie qui s'écroule.

    la démocratie  n'est- ce pas  permettre aux citoyens de participer aux décisions qui engagent leur devenir ?

     

    dans de nombreux domaines comme ceux de l'environnement, de l'économie, des flux migratoires par exemple, ce devenir ne peut plus être défini au niveau national . une vision mondiale s'impose.

    Aussi ne faut il pas  permettre à chacun d'avoir une visibilité du monde   pour permettre une construction collective des valeurs dans le respect du bien commun  à  l'échelle planétaire

    ce serait en quelque sorte donner du sens et renaître dans l'humanisation.

    Tâche colossale...en sommes nous capables ?

    car   notre nature humaine se situe entre le meilleur et le pire .

     

    image_3421.jpg

     

     

     

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu