Avertir le modérateur

présidentielles

  • Ils sont venus ils sont tous là ,elle va mourir la mamma......

    Imprimer

    Vous connaissez tous cette magnifique chanson de Charles Aznavour : Ils sont venus ils sont tous là elle va mourir la mamma..... 

    En ce Dimanche 15 avril , nos candidats  étaient bien là , mais pour chanter  une triste ritournelle  celle des fausses promesses  .

    Cette campagne électorale est tellement nulle que je ne peux m'empêcher de poster ce dessin

    élections,présidentielles,sarkozy,hollande,le pen,bayrou,ump,socialiste 

    Une semaine  avant le premier tour de l’élection présidentielle, les  prétendants à l’Elysée ont tenu meeting.

    NB Plusieurs études publiées jeudi 12 avril montrent la même tendance : François Hollande reprend de l'avance sur son adversaire UMP.

    Dans un sondage LH2 / Yahoo! le socialiste est crédité de 29% des intentions de vote au premier tour (+1 point), contre 27,5% pour le président candidat (-0,5). Marine Le Pen arrive troisième, avec 14% (+0,5), devant Jean-Luc Mélenchon (13%) et François Bayrou (10,5%), en baisse respectivement de 2 et 1,5 points.

    Source France TV info

     

    • Sarkozy place de la Concorde promet une France idéale.......

    Au programme  : un nouveau modèle français" dans lequel "tout le monde sera formé et pourra accéder à la promotion sociale"

     une "Europe de l’investissement, de la production et de la croissance"

    sans oublier la  "nation" : "Défendre son identité, défendre sa civilisation, ce n’est pas honteux, c’est légitime."

     

    François Hollande sur l’esplanade du château de Vincennes : une France rassemblée 

    Dans un discours de près d’une heure, François Hollande a voulu incarner "la France rassemblée": "Il n'y a pas une minorité bruyante et une majorité silencieuse. (...)

     "La droite coalise les craintes, agite les craintes, réveille les fantasmes", "ils sont sans doute prêts à tout, mais nous, nous sommes prêts à gouverner la France".

    François Hollande qui  promet d’être le "président de la justice" se replace dans l’histoire de la gauche française, en appelant à Léon Blum, aux Lumières, à Pierre Mendès-France et François Mitterrand.

      "Rien ne nous arrêtera, rien ne nous empêchera, nous sommes là, nous serons là, au service de notre pays." 

    Marine le  Pen à Hénin-Beaumont : une France  ....blanche .

     La candidate frontiste a notamment promis la proportionnelle aux législatives et un référendum sur la peine de mort et le rétablissement de la double peine.

    François Bayrou à Marseille :" la vérité doit faire volonté "

     le candidat du MoDem a renvoyé Nicolas Sarkozy et François Hollande dos à dos : "Ils mentent sur la situation du pays, ils mentent de concert, ils mentent parce qu’il y a une entente tacite. (...) Ça n’est pas à la dimension des foules qu’on mesure la vérité des discours qu’on y tient."

    Durant 1 heure et demi Franois Bayrou  a tenu un discours alarmiste sur la situation du pays, cristallisant tous les enjeux sur le dimanche 22 avril : "C’est une question de survie pour le modèle que nous avons construit en France." Avec une comparaison avec "les années 30", durant lesquelles "la pensée unique de l’époque pensait que la ligne Maginot pouvait sauver notre pays".

    Nathalie Arthaud au Zénith de Paris : 

      Un discours de près d’une heure et quart pour fustiger la droite et la gauche.

    Et d’appeler à "montrer le rejet du locataire de l’Elysée" tout en critiquant la tranche d’impôt supplémentaire proposé par François Hollande : "Les 75%, ce n'est pas ça qui fera baisser les impôts des travailleurs".

    Elle a également fustigé Jean-Luc Mélenchon qui "a réussi à reprendre la fonction que le Parti communiste a rempli pendant si longtemps : celle de ramasse-voix pour le Parti socialiste".

  • Abstention consternation !

    Imprimer

    Un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche annonce que l'abstention pourrait atteindre 32% au premier tour. Et la tendance est négative, puisqu'il y a 15 jours le chiffre était de 29%.

    Si ces chiffres très pessimistes se confirment, 2012 pourrait dépasser le  record de 2002, où 28% des électeurs ne s'étaient pas rendus aux urnes.

    Diffusée depuis le 27 mars, voici la campagne de lutte contre l’abstention menée par l’AACC (Association des agences-conseils en communication).

      Frédéric Winckler, son  président, indique dans un article des échos  : « Nous voulions inverser la tendance abstentionniste, tout en démontrant l’utilité et la créativité d’une industrie qui emploie 40.000 salariés et souffre encore de nombreux clichés. »

     Une opération d’intérêt public autant que d’image.

    Réalisée gracieusement, la campagne a associé les différents métiers de la communication, qui ont choisi une signature commune : « Les agences de communication contre l’abstention. »

     Huit agences ont été retenues (TBWAParis, Herezie, Action d’Eclat, Ailleurs Exactement, Being, Wunderman, JWT, Lowe Stratéus) .

     C’est Wunderman qui a finalement été choisi.

    L'agence a réalisé  ce spot qui s’appuie "sur l’idée que l’élection présidentielle inverse le rapport de pouvoir habituel (peuple/dirigeant)", selon l’agence. Objectif : rappeler aux Français "que leur vote les met en position de force, tel un recruteur faisant passer un entretien d’embauche."

    Source les Echos 

     

     

     Voici  quelques unes des   campagnes réalisées par les agences retenues

    voir l'ensemble des campagnes  sur ce lien  

    Agence  Action d'éclat

    action d'eclat.PNG

     

     Description

    Un argument souvent évoqué par les «abstentionnistes» est le sentiment que leur vote est insignifiant : voter ou pas, après tout, qu’est-ce que ça change ? Un peu comme une goutte d’eau dans l’océan...
    Mais une goutte d’eau suffit pour faire déborder le verre, et changer le résultat.
    En conclusion : «Voter, ça compte».

     

     

      Being 

     

    credits.PNG

    Crédits

    credits.PNG 

    Description

    Les générations futures sont les premières concernées par les décisions politiques prises aujourd’hui, mais – paradoxalement - ils n’ont pas le droit de vote. En révélant cette vérité, la campagne cherche à responsabiliser et à faire réfléchir les adultes qui ont acquis ce droit si important… et qui pourtant ne l’utilisent pas. La campagne les interpelle fortement et de manière très directe, afin de souligner l’absurdité de ne pas voter lorsqu’on peut voter.

     

    ailleursExactement

    Capture.PNG 

    Description

    Nous donnons la parole à tous ceux qui se sont abstenus de voter une ou plusieurs fois au cours du jeu électoral. Ces paroles d’abstentionnistes font écho, résonnent dans les consciences comme autant d’échecs et de déceptions. Par le biais du film, de la radio, de la presse ou de l’affichage nous donnons la parole à ces abstenus, ces gens qui un jour se sont tus... Nous écoutons le pourquoi de cette démarche, leurs attentes, leurs peurs, leurs coups de gueules et surtout leurs prises de conscience que ne pas voter n’a rien changé pour eux.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu