Avertir le modérateur

président

  • Dis moi Monsieur le Président c'est quoi être pauvre ?

    Imprimer

     L'homme est abattu par la vieillesse, il l'est par la fièvre, mais bien plus encore par la pauvreté. Celui qu'elle accable ne peut plus parler, ne peut plus agir ; ses mains et sa langue même sont enchaînées.Théognis de Mégare 


    pauvrete en france.jpgEn France, un individu peut être considéré comme "pauvre" quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 757 ou 908 euros (données 2007) selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian [1]). Le revenu pris en compte est le revenu dit "disponible" : après impôts et prestations sociales.

    Depuis les années 1970, Le revenu médian augmente et avec  lui le seuil de pauvreté.

    Entre 1970 et 2007, ce seuil a quasiment doublé en euros constants (c’est-à-dire une fois que l’on a retiré l’inflation). Le seuil à 50 % est passé de 395 à 757 €.

    Mais les pauvres  d’aujourd’hui sont beaucoup plus riches que ceux d’hier, mais ils ne vivent pas dans la même société : les besoins ne sont plus les mêmes .

     

    Depuis la fin des années 1990, la baisse de la pauvreté est interrompue.

    La France comptait entre 4,2 et 8 millions de personnes pauvres en 2007, selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian,( voir ci-dessus). Le taux de pauvreté va de 7,2 à 13,4 %.

    Plus de 10 % de la population vit donc en marge des normes de la société. ( difficultés et handicaps sociaux se cumulant :  logement , emploi, accès aux soins etc..).
     La progression du chômage depuis 2008 a  aggravé la situation.

    Pour faire taire ceux qui se plaignent certains ne manqueront pas de rétorquer  mais cela n'a rien à voir avec les pays du tiers monde !

    Ne tombons pas dans cette antienne  car il faut comparer ce qui est comparable !

    La pauvreté elle se vit chaque jour elle ruine le moral et la santé !
    On ne meurt plus de faim mais 2,9 % des Français indiquent ne pas avoir fait de repas complet pendant au moins une journée au cours des deux dernières semaines.

    1 % de ménages ne disposent  pas  d’eau chaude,  6% n'ont pas de chauffage.

    6%  n'arrivent pas à payer leurs factures (électricité, gaz, téléphone...) 4.5%  leurs loyers, 32%  remplacer leurs meubles 
    12%  acheter des vêtements neufs  et 7%  Posséder deux paires de chaussures...
    4 millions de personnes  souffrent de mal logement  !
    Dans ces conditions   l'accès à la culture est un mirage dans le vent !

     

    logement-insalubre.jpg

    Etre pauvre c'est aussi  moins se soigner  !


    Parmi celles âgées de moins de 50 ans, 21 %, contre 17% du reste de la population, n’ont pas consulté de médecin généraliste au cours de l’année précédant l’enquête de l’Insee. La proportion est de 53% quand il s’agit de spécialistes, contre 40% pour les autres personnes.

    Les plus pauvres perçoivent leur état de santé de façon plus négative que le reste de la population. Ils utilisent moins que les autres la médecine de ville, mais plus l’hôpital. De plus, la prévention et le dépistage sont des pratiques beaucoup moins répandues parmi les personnes les plus pauvres.

    resto-coeur.jpgLes enfants des ménages à bas revenus n’ont pas le même accès aux soins que le reste de leurs camarades : 58% n’ont pas eu de visite chez un spécialiste contre 41% du reste de la population enfantine.

    L’écart entre les bénéficiaires d’une couverture complémentaire de santé et ceux qui n’en disposent pas est important : 22% des ménages les plus pauvres n’y ont pas accès contre 7% du reste de la population.


    La récession  a surtout pesé sur les plus jeunes et pour eux le niveau de pauvreté est beaucoup plus élevé. Pour les moins de 30 ans, la dégradation est considérable. Compte tenu de la hausse du chômage, il est très probable que le nombre de jeunes vivant sous le seuil de pauvreté a encore nettement progressé.

    Les séniors n'ont rien à leur envier !

    Le minimum vieillesse (709 euros en 2010), demeure nettement sous le seuil de pauvreté (757 euros en 2007). A l’avenir, de plus en plus, on verra arriver à l’âge de la retraite des générations aux carrières marquées par le chômage, ce qui se traduira par des pensions plus faibles.


    3,7 millions de travailleurs - soit 15 % des actifs - disposent de revenus individuels d’activité inférieurs à 60 % du revenu médian  et peuvent donc être considérés comme pauvres.

    Une bonne partie de la pauvreté au travail résulte du temps partiel. Parmi les 1,8 million de travailleurs pauvres qui ont été en emploi toute l’année, 1,3 million sont employés en temps partiel. Au total, près de 40 % des actifs en temps partiel disposent de revenus inférieurs au seuil de pauvreté à 60 %.


    Un peu plus de 3 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais 6 millions de personnes au total en vivent..

    Depuis le 1er juin 2009 le RMI et l’Allocation de parent isolé (API) ont été remplacés par le Revenu de solidarité active (RSA) qui garantit des ressources minimales. Il concerne également les personnes qui travaillent mais dont les revenus sont faibles. Au 31 mai 2010, 1,158 million de personnes percevaient le RSA dit "socle" c’est à dire sans le revenu d’activité complémentaire .

    Montant maximum du RMI au 01/01/2009 : 454 € pour une personne seule sans enfants, 682 € pour un couple sans enfants, 954 € pour un couple avec deux enfants.

    Montant du RSA socle au 01/01/2010 : 460 € pour une personne seule sans enfants, 966 € pour un couple avec deux enfants.

     

    Source de l'article observatoire des inégalités sociales

    Mais au delà de ces chiffres ce sont des vies des espoirs déçus, une forme de résignation, le sentiment d'un avenir compromis pour ses enfants , la  peur  quand on sonne à la porte  de l'huissier ou de la  mauvaise nouvelle , la peur de perdre son job qui vous fait survivre, la peur de ne pas recevoir ses allocations en fin de mois et  l'humiliation .....

     

    "Salauds de pauvres" Un morceau de bravoure et d'anthologie avec un Gabin plus prodigieux que jamais.


    LA TRAVERSEE..."SALAUDS DE PAUVRES"
    envoyé par richardanthony. - Cliquez pour voir plus de vidéos marrantes.s


  • caricature ? QUE NENNI

    Imprimer

  • Le No Sarkozy Day buzz sur le net ou réalité ?

    Imprimer

    Une semaine inscrite sous le signe de la contestation.

    Le 23  journée de mobilisation  syndicale.

    Le 27  journée de mobilisation de divers groupes dont celui  du collectif  au contour imprécis et brouillon du  No Sarkozy Day collectif sur lequel j'émets  les plus grandes réserves .


    thibault-chereque-mailly_234.jpgAprès les régionales les dossiers brûlants vont venir sur le devant de la scène  notamment :

    le chômage  de longue durée et le problème de ceux qui vont être en fin de droit sans être pour autant éligibles à l'ASS allocation de solidarité spécifique ou le RsA.

    la réforme des retraites qui sera le grand dossier de 2010 , le redressemnt des comptes de la sécurité sociale  ainsi que le redressement des finances publiques.

    la question des fin de droit qui a fait ce lundi l'objet   d'une réunion  à Bercy, entre François-Xavier Selleret, directeur de cabinet de Laurent Wauquiez, et les organisations syndicales et patronales.

     



    • le  23 mars  c'est une journée de mobilisation interprofessionnelle .

    Cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA) ont appelé les salariés à la grève pour réclamer "des réponses concrètes" sur l'emploi, le pouvoir d'achat, les retraites et les conditions de travail.

    Force ouvrière appelle également à se mobiliser  mais avec un thème de revendication : les retraites . 

    Les principaux syndicats d'enseignants (appartenant à la FSU, l'UNSA-Education, la CFDT, la CGT et SUD) appellent également à la grève .

    Des perturbations sont attendues à la La RATP , à la SNCF, à  Air France

    Après la déconvenue subie par la majorité présidentielle aux régionales  les syndicats préparent un "troisième tour social "

    La CGT voit dans les résultats l'expression d'un fort mécontentement des salariés vis-à-vis de la politique économique et sociale menée par le gouvernement.

     

    • Samedi 27 Mars  manifestations de  divers groupes dont celui du collectif du  No Sarkozy Day

      Divers groupes aux orientations opposées vont se retrouver  dans la rue  en même temps  et aux mêmes  points stratégiques des plus grandes villes de France  ( Paris, Toulouse, Lyon, Marseille etc..)

    Il y aura notamment ( liste non exhaustive...)

    n373560969150_2346.jpgLa GUPS – Union Générale des étudiants de Palestine – à Paris qui au vu "de la situation dans les territoires Palestiniens occupés, le danger qui pèse toujours et de manière accrue sur la ville de Jérusalem, ses habitants et son patrimoine (notamment les lieux Saints), le couvre-feu imposé sur les villes de Cisjordanie  appelle à une grande manifestation Samedi 27 Mars à 14h au départ de Barbès.

    Premiers signataires de l'appel de la GUPS: APF (Association des Palestiniens en France) , Association de Jumelage entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises,Génération Palestine ,CVPR-PO (comité de surveillance pour une paix réelle au Proche-Orient) ,Collectif Faty Koumba ,CIPPP,NPA ,Saint Ouen Solidarité Palestine , Respaix Conscience Musulmane, Reveil des Consciences , PIR , IJAN ,AAW ,centre Malcolm X ,la Courneuve Palestine, Peace Breather, Reveil des consciences,Marxistes unitaires

    Le collectif Ni pauvre Ni soumis écoutez ici l'appel en mp3

    le Réseau éducation sans frontières (RESF) qui manifestera également dans plusieurs villes dont Lyon, valence, Marseille

    Manifestation des anti Fascistes

    sur le forum Anarchiste révolutionnaire MARCHE puis BLOCAGE du CENTRE DE RETENTION de St Jacques de la Lande à Rennes et participation à l'action Ni pauvre Ni soumis

    collectif des SDF et mal logés notamment à Strasbourg

    Le CNRBE appelle à participer à une journée nationale d’action contre le fichage des enfants . Il invite parents, enseignants, citoyens, collectifs locaux, syndicats, associations à s’emparer de cette journée afin d’organiser toutes sortes d’actions, de manifestations, de réunions publiques, de débats, de soirées de soutien.

    et pour sourire jusqu'au  Earth Hour qui appelle à éteindre  les lumières pendant 60 minutes.
    Le 27 mars 2010, de 20h30 à 21h30, faites un geste pour la planète : éteignez vos lumières, allumez vos consciences !

    · Le  collectif du No Sarkozy Day  qui n'a qu'un mot d'ordre pour cette journée  "Non à Sarkozy"

    Récemment j'ai publié sur Agoravox , sur ce blog et sur facebook  un article  sur le No Sarkozy Day dans lequel j'indiquais que la journée du 27 mars  qui   avait pour but ( à l'origine ) d'en  appeler à la démission de Nicolas Sarkozy   allait à l'encontre  des principes démocratiques qui cimentent notre nation.

    • Cet appel que je qualifierai de  maladroit a été modifié par le collectif : voici maintenant les informations que nous trouvons en lien avec son site

      Je cite :

      "Il est bien clair aujourd'hui que le No Sarkozy Day est totalement déconnecté de tout appel à la démission du Président de la République. Il ne s'agit pas de dire si un tel appel serait ou ne serait pas une bonne chose, il s'agit simplement d'entériner que tel n'est pas l'objet de notre appel et que tel ne sera pas le sujet de la journée du 27 mars prochain, où il s'agira seulement de lui dire NON ! - lui, Nicolas Sarkozy...

      Cela dit, si l'ampleur de notre mobilisation le conduisait en un éclair de lucidité - - lui, Nicolas Sarkozy... - à choisir de démissionner, je suis bien convaincu que peu d'entre nous viendraient s'en plaindre.

      Cela n'arrivera pas."

      La démission n'est pas absente des motivations des organisateurs   puisqu'ils l'espèrent par l'ampleur de leur action !

      Visionnez cette vidéo : interview par Fulgurance d'un des organisateurs dans laquelle  vous pouvez entendre " le peuple a la légitimité de demander la démission du président    et l'élection de Nicolas Sarkozy procède d'une anomalie ! !

      Reprenons  l'appel des organisateurs vous pouvez le  lire dans son intégralité ici .

      Journée pour dire non  au sarkozysme :

      "Nous avons tous nos raisons pour nous opposer à Sarkozy et à son clan, pour résister au sarkozysme. Mais ce président sans envergure, effrayé par le peuple, prend grand soin de le tenir à l’écart, muselant au besoin sa parole derrière des cordons de CRS".

      NO_SARKO_DAY-SaT.jpgCe qui me gène et m'interpelle c'est le "ciblage" de l'appel : je cite " dire  non à un président et à un clan  qui plus est un président" sans envergure" ..

      Tout démocrate  digne de ce nom ne peut pas et ne doit pas porter des jugements de valeur sur  l'homme  en revanche il peut qualifier  la politique  appliquée et mise en oeuvre.

      Dans une démocratie ce ne sont pas les hommes qui doivent être combattus  mais les idées véhiculées par les hommes.

      Cette  maladresse  a ouvert la voie  aux "délires verbaux" que j'ai pu constater sur le net.

      Lorsque les organisateurs d'un mouvement  se permettent des écarts de langage  ils ouvrent la porte   aux insultes de la plus basse facture.... insultes  que j'ai  pu lire sur le net de la part de personnes qui soutiennent le mouvement , et qui ont repris en avatar sur facebook le sigle du No Sarkozy Day.

      Qui ne dit mot consent  et jusqu'à ce jour les organisateurs n'ont protesté ni contre les écarts de langage ni contre la reprise de leur sigle.

      Bien plus  suite à mon article sur Agoravox J'ai eu un des organisateurs au téléphone. Je l'ai informé de ce fait la réponse a été plus qu'inconséquente  " je ne peux pas surveiller  tous les murs...  sur facebook"

      Lors de cet  entretien mon interlocuteur  m'a indiqué que  facebook n'était pas le reflet de la réalité  et que les gens qu'il rencontrait  dans la rue ou dans les réunions que le collectif organisait  étaient très éloignés de ceux qui  diffusent sur le net  des insultes en tous genres..

      Il y a là une contradiction manifeste car si les organisateurs pensaient que facebook n'était pas  le reflet  d'une certaine France pourquoi créer  une page sur facebook qui rassemble et catalyse tous les mécontentements et frustrations actuels.

      Je ne cesse de dénoncer  les décisions prises par  notre majorité présidentielle qui à mon sens plongent   dans une précarité encore plus grande des millions de personnes.

    Mais je ne peux donner quitus à   un mouvement qui demande la démission  d'un homme élu par la majorité des Français sur un programme que tous étaient sensés connaître et de ce fait fait un appel  indirect à l'anarchie  et à la violence.

     

    Aujourd'hui où en est le mouvement

    Buzz sur internet ou réelle mobilisation ?

    • Plus de 300 000 personnes inscrites sur la page   facebook du collectif
    • Mais seulement 12 000 personnes qui se sont inscrites  sur le net dans les groupes départementaux cliquer ici

    certains groupes ne comptent que quelques adhérents  et certains adhérents n'habitent  pas dans les départements en question et se sont inscrits dans plusieurs départements.

    • Une association loi 1901 ‘l’onde violette » a été créée par Laurent, le coordinateur du No Sarkozy Day 31 ( statut que je n'ai pas trouvés ...)
    • Des soutiens limités : presse satirique : Siné Hebdo et le Kamikaze ;
    • Aucune communication sur le nombre de personnes réellement actives dans les départements , sur le nombre de réunions faites ,  le nombre de participants etc...
    • Une page sur facebook qui est de moins en moins fréquentée et ne brille pas par la qualité des commentaires !
    • Une journée de mobilisation et aucun projet sérieux  lui faisant suite si ce n'est "  un après à construire " et qui passera  par des assemblées populaires ..."A l’issue de cette journée de mobilisation, se tiendront partout des réunions ouvertes, où nous pourrons ensemble, démocratiquement, décider de la suite à donner à ce mouvement de contestation populaire du sarkozysme, contestation que nous espérons aussi large que possible" Peut -on lire  notamment sur starwizz.

    Alors le No Sarkozy Day qui se vente de rassembler plus de  100 000 personnes dans la rue n'est-il qu'un buzz sur le net ?

    Peut être ! mais nous devons être vigilants

    En effet nous sommes  dans une crise économique qui pousse dans la précarité et l'incertitude des lendemains un nombre de plus en plus important de personnes .

    Dans le même temps nous enregistrons une méfiance du peuple dans ses élites .

    Peur et méfiance sont mauvaises conseillères  car elles peuvent inciter nombre d'entre nous à écouter le chant des sirènes d'un collectif qui annonce des jours meilleurs organisés par des assemblées populaires....

    Bien que  le collectif du No Sarkozy Day  ne présente pas le sérieux qu'il se doit ,  il peut ouvrir dans ce contexte sociétal la porte  à des  actions  incontrôlables et violentes.

    Ce risque n'est pas exclu car le 27 mars  divers groupes aux orientations opposées et pour certains extrèmes  vont se retrouver  dans la rue  en même temps  et aux mêmes  points stratégiques des plus grandes villes de France  ( Paris, Toulouse, Lyon, Marseille etc..).

    Citoyens il faut garder raison   restez attentifs et vigilants.


     


    FLASHMOB POUR LE "NO SARKOZY DAY"
    envoyé par latelelibre. - L'actualité du moment en vidéo.

  • Nicolas Sarkozy devant le Congrès à Versailles.

    Imprimer

    Discours du Président devant le Congrès à Versailles : le ton est donné pour les mois à venir

    Nicolas Sarkozy a présenté aujourd'hui à 15 heures devant le congrés les grandes orientations de l'action gouvernementale

    lorsqu'il parle de remaniement ministériel il dit "nous"  il affirme ainsi  sa volonté de mener la politique de la nation

    (selon la constitution c'est  le Premier ministre qui dirige l'action du gouvernement qui détermine et conduit la politique de la Nation)

    pour tous ceux qui travaillent et /ou qui n'ont pas pu écouter ce discours voici un résumé des temps forts.

    les temps forts du discours de Nicolas Sarkozy devant le congrés réuni à Versailles

    513794.jpg

     


    c'est  accompagné de son épouse que Le président arrive avant  15 heures à Versailles

    il est accueilli par Bernard Accoyer dans le salon Marengo

    il s'entretient quelques minutes avec  le président du Congrès et ensuite traverse la galerie des bustes  entre deux rangées d'une garde républicaine qui le salut en grand apparât ( culotte blanche notamment)

    il pénètre ensuite dans l'hémicycle et Bernard accoyer lui donne la parole

    il commence son discours vers 15 heures.715093.jpg

     

    • la crise est grave  elle n'est pas terminée et nous ne savons pas quand elle le sera

    il ne faut pas relâcher notre vigilance pour soutenir les plus fragiles affirme le président. considérer la crise comme une parenthèse est une erreur fatale et rien  ne sera plus comme avant

    une crise d'une telle ampleur  appelle  une remise en cause de nos valeurs  . Nous devons imaginer un autre avenir .

    nous devons à nouveau nous rassembler pour mettre l'économie au service de l'homme et non l'inverse

     

    la laicité c'est la neutralité  et c'est le respect de toutes les religions. Nous ne sommes pas menacés par le cléricalisme.

    dans la république  la religion musulmane doit être respectée  autant que les autres.

    la burqa n'est  pas un problème religieux  c'est un

    problème de liberté de la femme c'est un signe d'asservissement de la femme .la Burqa  ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la république

    le parlement s'est saisi de cette question .Nous ne devons pas avoir honte de nos valeurs.

     

    • Non à la loi de la jungle /  il n'y a pas de liberté sans règle

    il faut que les agresseurs soient punis et que les victimes n'aient plus peur

    mais nous construirons plus de prisons car l'état de nos prisons est une honte pour notre république

    nous construirons des hôpitaux pour les détenus qui ont des problèmes psychiatriques

    ce sera la priorité du prochain gouvernement.

    • la loi Hadopi : "J'irai jusqu'au bout"

    que nous prépare le président concernant la loi Hadopi ?

    il réaffirme sa volonté  d' aller "jusqu'au bout" à propos de la loi Création et Internet, dite Hadopi, contre le téléchargement illégal en ligne.

    En défendant  le droit d'auteur je défends la création artistique et la liberté de chacun , l'avenir de la culture et de la création.

    lorsqu'il prononce ces mots la caméra nous montre l'épouse du président assise dans une loge de l'hémyclique lui adresser un large sourire . no comment.....

    il rappelle ensuite toutes les réformes faites et les difficultés de réformer notre pays


    • pas d'augmentation d'impôts

    Nicolas Sarkozy rejette le principe d'une "politique de la rigueur". "Je ne ferai pas la politique de la rigueur car la politique de la rigueur a toujours échoué".

    "Je n'augmenterai pas les impôts."

    2009-06-22T141709Z_01_APAE55L13ON00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-CONGRES-VERSAILLES-20090622.JPG

    • Nous poursuivrons les réformes

    le gouvernement sera "au rendez-vous des réformes". "Nous poursuivrons la réforme de l'état et celle de la carte administrative. Nous ne reculerons pas sur le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux dans la fonction publique.

    Nous irons plus loin dans la maîtrise des dépenses de santé et nous irons jusqu'au bout dans la réforme des collectivités locales

     

    • Mercredi  annonce d'un remaniement gouvernemental

    Nicolas Sarkozy annonce un "remaniement gouvernemental" pour mercredi.

    ce gouvernement aura pour mission première de définir les priorités nationales stratégiques.

     

    Le chef de l'Etat annonce la création d'un emprunt national, qui sera exclusivement consacré au financement de ces priorités stratégiques et levé soit sur les marchés financiers soit auprès des Français.

    Le montant et les modalités de cet emprunt ne seront arrêtés que lorsque ces priorités auront été fixées,

    ces priorités seront définies après un large débat avec les partenaires sociaux, le parlement, les responsables économiques, de la culture de la recherche ...

    ce débat commencera  dès le 1.07.2009 pendant 3 mois..

     

    • l'Europe doit changer

    "L'Europe doit changer", indique Nicolas Sarkozy estimant "qu'elle ne pourra plus fonctionner après la crise comme avant". "Le changement de l'Europe et de la France doivent aller de pair",

     

    • Réforme des retraites : 2010 sera une année capitale . décision pour  "mi-2010" ( vidéo clic ici)

    une intervention de moins d'une minute sur les retraites mais lourde de sens

    tout sera mis sur la table :âge de la retraite, durée des cotisations et pénibilité.

    il y aura un débat avec les partenaires sociaux mais le gouvernement prendra ses responsabilités quand le moment des décisions sera venu.

     

    Interruption de séance après le discours du président

    congres.jpg

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu