Avertir le modérateur

no sarkozy day

  • Débat citoyen

    Imprimer

    debats_citoyens.jpgMes amis  venez nombreux discuter sur Agoravox

    le débat est ouvert  concernant la manifestation organisée dans toute la France par le collectif sur lequel j'émets les plus grandes réserves  le No Sarkozy Day

    c'est ici

  • Le No Sarkozy Day buzz sur le net ou réalité ?

    Imprimer

    Une semaine inscrite sous le signe de la contestation.

    Le 23  journée de mobilisation  syndicale.

    Le 27  journée de mobilisation de divers groupes dont celui  du collectif  au contour imprécis et brouillon du  No Sarkozy Day collectif sur lequel j'émets  les plus grandes réserves .


    thibault-chereque-mailly_234.jpgAprès les régionales les dossiers brûlants vont venir sur le devant de la scène  notamment :

    le chômage  de longue durée et le problème de ceux qui vont être en fin de droit sans être pour autant éligibles à l'ASS allocation de solidarité spécifique ou le RsA.

    la réforme des retraites qui sera le grand dossier de 2010 , le redressemnt des comptes de la sécurité sociale  ainsi que le redressement des finances publiques.

    la question des fin de droit qui a fait ce lundi l'objet   d'une réunion  à Bercy, entre François-Xavier Selleret, directeur de cabinet de Laurent Wauquiez, et les organisations syndicales et patronales.

     



    • le  23 mars  c'est une journée de mobilisation interprofessionnelle .

    Cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA) ont appelé les salariés à la grève pour réclamer "des réponses concrètes" sur l'emploi, le pouvoir d'achat, les retraites et les conditions de travail.

    Force ouvrière appelle également à se mobiliser  mais avec un thème de revendication : les retraites . 

    Les principaux syndicats d'enseignants (appartenant à la FSU, l'UNSA-Education, la CFDT, la CGT et SUD) appellent également à la grève .

    Des perturbations sont attendues à la La RATP , à la SNCF, à  Air France

    Après la déconvenue subie par la majorité présidentielle aux régionales  les syndicats préparent un "troisième tour social "

    La CGT voit dans les résultats l'expression d'un fort mécontentement des salariés vis-à-vis de la politique économique et sociale menée par le gouvernement.

     

    • Samedi 27 Mars  manifestations de  divers groupes dont celui du collectif du  No Sarkozy Day

      Divers groupes aux orientations opposées vont se retrouver  dans la rue  en même temps  et aux mêmes  points stratégiques des plus grandes villes de France  ( Paris, Toulouse, Lyon, Marseille etc..)

    Il y aura notamment ( liste non exhaustive...)

    n373560969150_2346.jpgLa GUPS – Union Générale des étudiants de Palestine – à Paris qui au vu "de la situation dans les territoires Palestiniens occupés, le danger qui pèse toujours et de manière accrue sur la ville de Jérusalem, ses habitants et son patrimoine (notamment les lieux Saints), le couvre-feu imposé sur les villes de Cisjordanie  appelle à une grande manifestation Samedi 27 Mars à 14h au départ de Barbès.

    Premiers signataires de l'appel de la GUPS: APF (Association des Palestiniens en France) , Association de Jumelage entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises,Génération Palestine ,CVPR-PO (comité de surveillance pour une paix réelle au Proche-Orient) ,Collectif Faty Koumba ,CIPPP,NPA ,Saint Ouen Solidarité Palestine , Respaix Conscience Musulmane, Reveil des Consciences , PIR , IJAN ,AAW ,centre Malcolm X ,la Courneuve Palestine, Peace Breather, Reveil des consciences,Marxistes unitaires

    Le collectif Ni pauvre Ni soumis écoutez ici l'appel en mp3

    le Réseau éducation sans frontières (RESF) qui manifestera également dans plusieurs villes dont Lyon, valence, Marseille

    Manifestation des anti Fascistes

    sur le forum Anarchiste révolutionnaire MARCHE puis BLOCAGE du CENTRE DE RETENTION de St Jacques de la Lande à Rennes et participation à l'action Ni pauvre Ni soumis

    collectif des SDF et mal logés notamment à Strasbourg

    Le CNRBE appelle à participer à une journée nationale d’action contre le fichage des enfants . Il invite parents, enseignants, citoyens, collectifs locaux, syndicats, associations à s’emparer de cette journée afin d’organiser toutes sortes d’actions, de manifestations, de réunions publiques, de débats, de soirées de soutien.

    et pour sourire jusqu'au  Earth Hour qui appelle à éteindre  les lumières pendant 60 minutes.
    Le 27 mars 2010, de 20h30 à 21h30, faites un geste pour la planète : éteignez vos lumières, allumez vos consciences !

    · Le  collectif du No Sarkozy Day  qui n'a qu'un mot d'ordre pour cette journée  "Non à Sarkozy"

    Récemment j'ai publié sur Agoravox , sur ce blog et sur facebook  un article  sur le No Sarkozy Day dans lequel j'indiquais que la journée du 27 mars  qui   avait pour but ( à l'origine ) d'en  appeler à la démission de Nicolas Sarkozy   allait à l'encontre  des principes démocratiques qui cimentent notre nation.

    • Cet appel que je qualifierai de  maladroit a été modifié par le collectif : voici maintenant les informations que nous trouvons en lien avec son site

      Je cite :

      "Il est bien clair aujourd'hui que le No Sarkozy Day est totalement déconnecté de tout appel à la démission du Président de la République. Il ne s'agit pas de dire si un tel appel serait ou ne serait pas une bonne chose, il s'agit simplement d'entériner que tel n'est pas l'objet de notre appel et que tel ne sera pas le sujet de la journée du 27 mars prochain, où il s'agira seulement de lui dire NON ! - lui, Nicolas Sarkozy...

      Cela dit, si l'ampleur de notre mobilisation le conduisait en un éclair de lucidité - - lui, Nicolas Sarkozy... - à choisir de démissionner, je suis bien convaincu que peu d'entre nous viendraient s'en plaindre.

      Cela n'arrivera pas."

      La démission n'est pas absente des motivations des organisateurs   puisqu'ils l'espèrent par l'ampleur de leur action !

      Visionnez cette vidéo : interview par Fulgurance d'un des organisateurs dans laquelle  vous pouvez entendre " le peuple a la légitimité de demander la démission du président    et l'élection de Nicolas Sarkozy procède d'une anomalie ! !

      Reprenons  l'appel des organisateurs vous pouvez le  lire dans son intégralité ici .

      Journée pour dire non  au sarkozysme :

      "Nous avons tous nos raisons pour nous opposer à Sarkozy et à son clan, pour résister au sarkozysme. Mais ce président sans envergure, effrayé par le peuple, prend grand soin de le tenir à l’écart, muselant au besoin sa parole derrière des cordons de CRS".

      NO_SARKO_DAY-SaT.jpgCe qui me gène et m'interpelle c'est le "ciblage" de l'appel : je cite " dire  non à un président et à un clan  qui plus est un président" sans envergure" ..

      Tout démocrate  digne de ce nom ne peut pas et ne doit pas porter des jugements de valeur sur  l'homme  en revanche il peut qualifier  la politique  appliquée et mise en oeuvre.

      Dans une démocratie ce ne sont pas les hommes qui doivent être combattus  mais les idées véhiculées par les hommes.

      Cette  maladresse  a ouvert la voie  aux "délires verbaux" que j'ai pu constater sur le net.

      Lorsque les organisateurs d'un mouvement  se permettent des écarts de langage  ils ouvrent la porte   aux insultes de la plus basse facture.... insultes  que j'ai  pu lire sur le net de la part de personnes qui soutiennent le mouvement , et qui ont repris en avatar sur facebook le sigle du No Sarkozy Day.

      Qui ne dit mot consent  et jusqu'à ce jour les organisateurs n'ont protesté ni contre les écarts de langage ni contre la reprise de leur sigle.

      Bien plus  suite à mon article sur Agoravox J'ai eu un des organisateurs au téléphone. Je l'ai informé de ce fait la réponse a été plus qu'inconséquente  " je ne peux pas surveiller  tous les murs...  sur facebook"

      Lors de cet  entretien mon interlocuteur  m'a indiqué que  facebook n'était pas le reflet de la réalité  et que les gens qu'il rencontrait  dans la rue ou dans les réunions que le collectif organisait  étaient très éloignés de ceux qui  diffusent sur le net  des insultes en tous genres..

      Il y a là une contradiction manifeste car si les organisateurs pensaient que facebook n'était pas  le reflet  d'une certaine France pourquoi créer  une page sur facebook qui rassemble et catalyse tous les mécontentements et frustrations actuels.

      Je ne cesse de dénoncer  les décisions prises par  notre majorité présidentielle qui à mon sens plongent   dans une précarité encore plus grande des millions de personnes.

    Mais je ne peux donner quitus à   un mouvement qui demande la démission  d'un homme élu par la majorité des Français sur un programme que tous étaient sensés connaître et de ce fait fait un appel  indirect à l'anarchie  et à la violence.

     

    Aujourd'hui où en est le mouvement

    Buzz sur internet ou réelle mobilisation ?

    • Plus de 300 000 personnes inscrites sur la page   facebook du collectif
    • Mais seulement 12 000 personnes qui se sont inscrites  sur le net dans les groupes départementaux cliquer ici

    certains groupes ne comptent que quelques adhérents  et certains adhérents n'habitent  pas dans les départements en question et se sont inscrits dans plusieurs départements.

    • Une association loi 1901 ‘l’onde violette » a été créée par Laurent, le coordinateur du No Sarkozy Day 31 ( statut que je n'ai pas trouvés ...)
    • Des soutiens limités : presse satirique : Siné Hebdo et le Kamikaze ;
    • Aucune communication sur le nombre de personnes réellement actives dans les départements , sur le nombre de réunions faites ,  le nombre de participants etc...
    • Une page sur facebook qui est de moins en moins fréquentée et ne brille pas par la qualité des commentaires !
    • Une journée de mobilisation et aucun projet sérieux  lui faisant suite si ce n'est "  un après à construire " et qui passera  par des assemblées populaires ..."A l’issue de cette journée de mobilisation, se tiendront partout des réunions ouvertes, où nous pourrons ensemble, démocratiquement, décider de la suite à donner à ce mouvement de contestation populaire du sarkozysme, contestation que nous espérons aussi large que possible" Peut -on lire  notamment sur starwizz.

    Alors le No Sarkozy Day qui se vente de rassembler plus de  100 000 personnes dans la rue n'est-il qu'un buzz sur le net ?

    Peut être ! mais nous devons être vigilants

    En effet nous sommes  dans une crise économique qui pousse dans la précarité et l'incertitude des lendemains un nombre de plus en plus important de personnes .

    Dans le même temps nous enregistrons une méfiance du peuple dans ses élites .

    Peur et méfiance sont mauvaises conseillères  car elles peuvent inciter nombre d'entre nous à écouter le chant des sirènes d'un collectif qui annonce des jours meilleurs organisés par des assemblées populaires....

    Bien que  le collectif du No Sarkozy Day  ne présente pas le sérieux qu'il se doit ,  il peut ouvrir dans ce contexte sociétal la porte  à des  actions  incontrôlables et violentes.

    Ce risque n'est pas exclu car le 27 mars  divers groupes aux orientations opposées et pour certains extrèmes  vont se retrouver  dans la rue  en même temps  et aux mêmes  points stratégiques des plus grandes villes de France  ( Paris, Toulouse, Lyon, Marseille etc..).

    Citoyens il faut garder raison   restez attentifs et vigilants.


     


    FLASHMOB POUR LE "NO SARKOZY DAY"
    envoyé par latelelibre. - L'actualité du moment en vidéo.

  • Après les élections qu'adviendra t-il de nous ?

    Imprimer

    La gauche a-telle vraiment gagné les élections  ?

    Ce billet annonce un billet prochain sur  les évènements qui vont marquer cette semaine  " une semaine de tous les dangers !"


    L'union de la gauche remporte la quasi-totalité des régions.

    au867.jpgMartine Aubry, a salué "une victoire sans précédent" des "listes de la gauche rassemblée" . Elle a appelé le président de la République et le gouvernement à "changer profondément de politique", objet d'un "rejet".

    Selon Ségolène Royal il s'agit d' un "vote sanction" qui "a pris pour la droite l'allure d'une déroute".

    "Le président de la République, le gouvernement et sa majorité doivent prendre toute la mesure de cette défaite cinglante et reconnaître leur échec", a-t-elle ajouté. Dans sa région, Poitou-Charentes,  Ségolène Royale a obtenu  60,61 % des voix face au ministre des transports, Dominique Bussereau, améliorant de cinq points son score de 2004. c'est le  deuxième meilleur score du PS derrière  celui  réalisé par Martin Malvy en Midi-Pyrénées (67,77 %).

    Au niveau national, le PS et ses alliés remportent 53,85 % des voix contre 35,53 % pour la majorité présidentielle .

    Mais ces résultats ne doivent pas faire oublier le taux d'abstention qui a été en recul au deuxième tour mais qui reste élevé car  un Français sur deux ne s'est pas exprimé. ( abstention supérieure à l'abstention enregistrée au second tour des élections régionales de 2004 (34,32 %).)

    Selon un sondage CSA pour Le Parisien et Europe  54 % des français souhaitent que Nicolas Sarkozy adopte "un style plus présidentiel" et 33 % voudraient qu'il "ralentisse le rythme des réformes"

    Concernant l'avenir du gouvernement, une grosse majorité (61 %) souhaitent que Nicolas Sarkozy conserve François Fillon comme premier ministre : avec le même gouvernement pour 31 % et une équipe ministérielle remaniée "en profondeur" pour 30 %. Seuls 21 % réclament un changement de tête à Matignon. Dans le même temps, 60 % se prononcent pour un élargissement du gouvernement "à des personnalités non politiques" et 47 % "à de nouvelles personnalités venues de la gauche".

     

    Regardons Au delà de ces  résultats   !

    • Force est de constater que la crise économique que nous traversons  ne s'est pas traduite   par le retour  " du citoyen électeur". Ce citoyen qui pense que son vote est utile et qu'il va  faire changer les choses.
    • Force est de constater que le plus fort taux d'abstention se rencontre parmi les jeunes ,  les quartiers dits populaires ou défavorisés
    • Force est de constater en surfant sur le net ou tout simplement en lisant  les blogs et forums ou en interrogeant vos voisins, vos collègues de travail, vos parents  et amis  ou tout simplement le petit commerçant du coin de votre rue   que beaucoup commencent à penser   que le pouvoir n'est plus dans les urnes  avec cette idée qu'au fond il n'y a vraiment rien à faire pour changer le système et que la marge de manoeuvre des dirigeants politiques de gauche comme de droite est infime.
    • Force est de constater que les gouvernements du monde entier, quelle que soit leur orientation  politique, ont soutenu le système en place  par des fonds publics massifs  ( aides aux banques, aux industries, mesures d'urgence sociale.)
    • Force est de constater  que  la réforme de la régulation financière progresse à pas de fourmi.

    La  gauche a gagné les régionales c'est un fait  mais  demain il y aura  toujours et encore  les délocalisations,  le chômage, les expulsions, le sur-endettement, le désengagement de l'état dans notre protection sociale, la dérive des finances publiques, les risques d'explosion de la zone euro etc...

    Demain il y aura toujours 8 millions de personnes  vivant avec moins de 800 euros par mois,  plus de 600 000 enfants  souffrant du mal logement, 100 000 SDF, 1 million de chômeurs en fin de droit dont  400 000 qui ne sont éligibles à aucune autre ressource  etc.

    Nous sommes pris dans un système capitaliste international effrayant.

    Avec les pays "low cost"  Les délocalisations vont s'accélérer.

    Pression sur les salaires , retraites  diminuées , protection sociale réduite, bref disparition de  l'Etat-providence qui devra coûte que coûte  réduire nos déficits et rembourser nos emprunts

    Une partie non négligeable  de la France   pense que ses " élites" de gauche comme de droite  la trompent et se moquent d'elle en lui faisant croire  que le pire de la crise est passé alors que des millions de personnes  se débattent chaque jour pour   joindre les deux bouts, payer leurs  factures,  honorer leurs prêts  et chercher un emploi  qui pourrait leur  permettre de construire leur avenir ....

    Alors les citoyens sont perdus et ils cherchent  des bouées de sauvetage auxquelles se raccrocher. et c'est là que notre démocratie risque d'être en danger !

    Ce billet annonce un billet prochain sur  les évènements qui vont marquer cette semaine  " une semaine de tous les dangers !"

    .

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu