Avertir le modérateur

new deal à la française

  • Le plan de relance proposé par NICOLAS SARKOZY- un new deal à la Française

    Imprimer

    Billet posté par Artémis

    ce billet est un condensé du discours prononcé par Nicolas SARKOZY, discours que j'ai écouté et dont je vous restitue les points forts avec les mots du président.


     

    Le président français Nicolas Sarkozy a présenté son très attendu plan de relance de l'économie française à Douai (Nord). au parc des expositions de la ville, siège d'une des usines du constructeur automobile Renault particulièrement touché par la crise économique.

    une enveloppe de 26 milliards d'euros, soit 1,3 % du produit intérieur brut est consacré à ce plan ,

    Ce fut un discours énergique , volontariste

    Le constat

    La crise n’est pas une crise passagère

    C’est une crise structurelle qui va durer longtemps transformer l’économie, la société et la politique.

    Les matières premières seront plus chères car plus rares

    Les pays les plus pauvres réclameront le partage de la croissance

    La crise va changer les comportements et les valeurs

    Les remèdes

    « On doit affronter cette crise sans précédant en agissant vite et fort

    La crise est forte on doit y apporter une réponse forte

    Nous devons être imaginatif ambitieux et La réponse c’est l’investissement massif pour sauver les emplois et en créer

    pour rattraper 30 ans de retard de compétitivité

    pour remettre la France à un niveau plus compétitif, plus fort et plus réactif »

    pour se faire les mesures qui seront prises dès le début de 2009

    • création d’un fonds stratégique de développement pour éviter que les entreprises ne recourent aux fonds étrangers
    • exonération de la taxe professionnelle pour tout nouvel investissement
    • apports de fonds propres aux banques
    • aides aux assureurs pour qu’ils apportent des garanties aux préteurs
    • remboursement par l’état des 2009 et de manière anticipée des crédits d’impot recherche aux entreprises qui font de la recherche
    • remboursement la tva de manière anticipée
    • remboursement immédiat des reports déficitaires
    • paiement aux entreprises des factures de l’état en retard
    • L’etat va payer ces dettes aux entreprises pour 11 milliard d’euros

    Toutes ces mesures sont prises pour améliorer la trésorerie des entreprises afin qu’elles investissent

    Le président demande aux collectivités publiques territoriales de faire de même.

    • Accélération des investissements publics ( rénovation des hopitaux psychiatriques, des tribunaux, des établissements pénitentiaires, des infrastructures, plan campus etc…)
    • Entre 2010 et 2014 4 lignes de TGV seront construites
    • Les investissements EDF, la poste, SNCF augmenteront
    • des contrats seront passés entre l’état et les collectivités locales en contrepartie d’investissement mis en œuvre par celles ci (ainsi en contrepartie d’investissements l’état remboursera de manière anticipée la TVA )


    • deux secteurs auront une attention soutenue :

    le logement pour éviter les déséquilibres entre offres et demandes

    avec le doublement du prêt à taux zéro

    constructions de 70 000 logements

    rénovation thermique et rénovation des logements insalubres

     

    le secteur de l’automobile qui emploie 10% de la population

    avec écoulement des stocks

    prime à la casse de 1000 euros pour achat d’un véhicule neuf

    déblocage du crédit automobile à cette fin l’état ouvre une ligne de crédit pour aider les organismes préteurs

    aides des sous traitants de l’automobile

    aides pour le développement de la voiture électrique

    le président indique que « l’état doit tout faire pour sauver l’automobile française mais ce sera du donnant donnant car elles devront s’engager à ne pas délocaliser les emplois ni contraindre leurs fournisseurs à le faire. l’outil français ne sera pas démanteler. Il n’y aura pas d’aide sans engagement de ne pas délocaliser.

    on doit garder en France notre outil industriel. »

    toutes ces mesures devront endiguer la montée du chômage et afin d’encourager les entreprises à embaucher les mesures suivantes seront prises des 2009 :

    • suppression de toutes charges sociales pour toute embauche en 2009 pour les entreprises de moins de 10 salariés.
    • Aide au chômage partiel pour éviter le chômage total

    • solidarité et justice pour les plus démunis

    avec prime de 200 euros pour les bénéficiaires du RSA soit 3.8 millions de ménages

    • le dialogue social devra être renoué dans les entreprise les employeurs devront associés les partenaires sociaux et les salariés aux décisions qu’ils prendront pour leur avenir

    le président s’adresse aux dirigeants d’entreprises et leur demande de se garder de la tentation des plans sociaux qui ne seraient pas nécessaires à la survie des entreprises ils leur demande de ne pas avoir la tentation de profiter de la crise.

    Le président ajoute qu’il prendra ses responsabilités et qu’il a conscience que toutes ces mesures coûteront cher et qu’elles seront financées par un accroissement de l’endettement.

    Mais c’est un pari sur l’avenir car investissement égal emploi

    Il ajoute « On ne sacrifie par l ‘avenir au présent »

    « il faut en finir avec la lourdeur de la bureaucratie , il faut investir, être réactif, il faut alléger les structures de l’état et la bureaucratie . les circonstances exceptionnelles appellent des mesures exceptionnelles :

    avec allègement des effectifs de l’administration

    relèvement des seuils des marches publics pour accélérer les investissements

    assouplissement de toutes les procédures administratives dans le droit de l’urbanisme

     

    le président ajoute enfin que ce plan et d’une ampleur exceptionnelle et qu’il sait qu’il va soulever le scepticisme mais les Français doivent reprendre confiance dans la parole de l’état car les réformes annoncées seront tenues

    le plan sera « mis en œuvre intégralement rapidement sans renoncement,

    un budget spécifique du plan de relance sera mis en place et sera suivi par un ministre nommé expressément pour ce plan. »

    les autres réformes seront poursuivies :

    réforme de l’hopital

    réforme de la justice

    reforme territoriale

    formation professionnelle

    baisse de la TVA sur la restauration, les produits propres , les produits culturelles comme les vidéos et les disques.

     

    « Il faut surmonter la crise pour ne pas la subir, il faut dessiner notre avenir

    la crise est une épreuve douloureuse mais on doit garder confiance ensemble on s’en sortira, il faut rompre avec les habitudes et préparer l’avenir »

     

    selon le journal le Monde Le plan de relance présenté  par le président est le troisième du genre depuis 1945, après celui infructueux de Jacques Chirac, sous Valéry Giscard d'Estaing, puis des socialistes sous François Mitterrand

    je vous mets le lien du new deal le plan présenté  par ROOSEVELT . le plan présenté ce jeudi lui ressemble sur de nombreux points cliquer ici

    je ne peux pas m'empecher de mettre en fin de billet un dessin de KARAK car si les entreprises ne jouent pas le jeu ce sera

    MARIANNE ET MASQUE A GAZ.jpg

     


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu