Avertir le modérateur

nationale

  • Burqa les dés sont-ils pipés ( suite)

    Imprimer

    Burqa  Burqa  cachez cette burqa que je ne saurais voir !

    le 18 Novembre la mission Guérin recevait également

    stora-modif.jpgM. Benjamin Stora, historien ,professeur des universités enseignant l'histoire du Maghreb et de la colonisation française, directeur scientifique de l'Institut Maghreb-Europe et membre du laboratoire Tiers-Monde-Afrique au CNRS

    M. Patrick Gaubert, président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), président du Haut conseil à l’intégration, accompagné de MM. Gérard Unger et Richard Séréro, respectivement vice-président et secrétaire général de la LICRA

     

    651408.jpg

    Voici les temps forts de leurs interventions

    Lire la suite

  • Burqa /les dés sont- ils pipés?

    Imprimer

    Imposer l'interdiction du port de la burqa c'est la volonté du  gouvernement.

    A quoi sert donc la commission Guérin????

    Le débat sur l'identité nationale  a fait passer en arrière plan la mission d'information  sur la pratique du port du voile intégrale

    et pourtant cette mission continue son chemin et les audtions se succèdent.

    Le 18 Novembre elle recevait:

    Pour répondre aux questions suivantes:

    Sur quels fondements les pouvoirs publics pourraient-ils prendre une mesure d’interdiction ? Pourraient-ils se fonder sur la notion de dignité de la personne humaine, comme composante de l’ordre public, ou sur le respect de la laïcité ? Faudrait-il préciser des circonstances de temps et de lieu ou bien édicter une interdiction générale ? À quelles conditions une mesure d’interdiction serait-elle compatible avec la Convention européenne des droits de l’homme ?

     

    levade.jpgEn résumé pour Mme Anne levade

    "ni la laïcité, ni la dignité, ni l’ordre public ne peuvent, en l’état, justifier une interdiction générale et absolue visant spécifiquement le port du voile intégral. Ils ne justifient pas davantage une interdiction étendue à l’ensemble des signes ou tenues manifestant une appartenance religieuse, une extension du champ d’application du texte afin qu’il ne revête pas un caractère discriminatoire posant naturellement d’autres difficultés.

    Le principe de dignité ne  paraît pas susceptible de fonder des limitations. La dignité ne se met pas en œuvre, elle est un fait ; par conséquent, on ne peut pas encadrer une pratique en se fondant sur ce principe.

    laïcité et ordre public peuvent ponctuellement fonder des interdictions ou des limitations, à condition d’être justifiées au regard de la nécessité et de la proportionnalité.

    Ainsi, il serait possible d’envisager un texte visant, d’une part, à faire une synthèse des solutions qui sont actuellement matériellement éparses et formellement hétérogènes, et d’autre part, à proposer des solutions aux questions nouvelles qui n’ont pas encore été tranchées – faute pour le juge d’avoir été saisi ou pour d’autres autorités d’avoir eu l’occasion de se prononcer.

    La voie est sans doute étroite, mais elle n'est pas   impraticable "

    Pour le président Guerin" le  voile intégral relève d’une idéologie barbare. La question – politique – est donc de savoir si nous voulons prendre des mesures législatives pour combattre cette idéologie barbare."

    voici le détail de son intervention

    Mais avant je poste  un extrait d'un article du Point qui m'amène à me poser la question de l'utilité de la mission Guérin.

    En effet nous pouvons lire dans cet article que le gouvernement  souhaite imposer vous avez bien lu le mot" imposer"  le port de la burqa !

    voici l'extrait

    Reste que, comme Éric Besson et Jean-François Copé, Xavier Bertrand s'est appliqué à faire une nette distinction entre l'interdiction des minarets et celle de la burqa, que le gouvernement souhaite imposer. "La burqa est une provocation", c'est un vêtement "subi par les femmes", une "prison", a fait valoir le secrétaire général de l'UMP. "Les minarets ne sont pas une question de principe à mes yeux et je ne souhaite pas qu'ils deviennent un sujet politique. Nous avons suffisamment de sujets importants, comme la burqa, qui est un sujet de principe, car il touche à la dignité de la femme", a affirmé, de son côté, Éric Besson. Pour Jean-François Copé, ce qui doit être combattu, ce sont "les comportements intégristes", comme le port de la burqa "qui n'est pas une prescription religieuse".

    islamic-women-photo.jpg


    Lire la suite

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu