Avertir le modérateur

mesures sociales

  • Nicola Sarkozy fatigué

    Imprimer

    34449_une-sarko-presse.jpgc'est avec un visage visiblement fatigué que le chef de l'état s'est adressé ce soir aux Français .

    le chef de l'état a annoncé les mesures qui seront prises pour soutenir la population fragilisée par la crise économique.

    ces mesures comme il l'avait indiqué s'adressent plus partucilièrement au "bas "de la classe moyenne.

    certaines mesures seront mis en oeuvre dans les semaines à venir , d'autres soit à l'issue d'un processus de concertation entre l'Etat et les partenaires sociaux, soit de négociations entre syndicats et patronat.

    parmi ces mesures:

    • l'indemnisation du chômage partiel revalorisé récemment à 60% passera à 75% du salaire brut
    • les salariés en chômage partiel pourront bénéficier auprès de leur banque, de la modulation de leurs échéances pour le remboursement de leurs emprunts immobiliers
    • une prime de 500 euros pour les chômeurs qui n'ont pas assez cotisé pour avoir des droits ( entre 2 et 4 mois de travail)
    • renforcement par le service public de l'emploi du suivi des jeunes, avec proposition d'une offre de services spécifiques (ex : nouvelles aides pour la recherche d'emploi)
    • les entreprises qui bénéficient des crédits du plan de relance devront former et recruter des jeunes
    • création d'un fonds d'investissement social qui coordonnera les efforts en matière d'emploi et consolidera les différentes sources de financement.
    • prime de 150 euros pour les personnes touchant l'allocation de rentrée scolaire
    • suppression du paiement du solde des impôts sur le revenu (les 2/3 ) pour les foyers imposés à 5.5%
    • allègements pour la tranche supérieure
    • aide sous la forme de bons d'achat de service à la personne de 200 euros, aux ménages touchant l'allocation personnalisée d'autonomie à domicile, à ceux percevant le complément de mode de garde, aux familles qui ont un enfant handicapé ou aux demandeurs d'emploi qui retrouvent du travail.
    • demande aux partenaires sociaux de négocier sur le partage des bénéfices à défaut l'état prendra des mesures en ce sens
    • consultation des partenaires sociaux obligatoire lorsqu'une aide publique est allouée dans une entreprise


    les réactions des syndicats et de l'opposition:

    • volonté de tenter de répondre au mécontentement de la population mais une inconnue qui supportera le transfert de la taxe professionnelle les ménages très certainement ( Bernard Thibault)
    • et la guadeloupe ??? pour la CFDT
    • le chef de l'état n'a pas pris la mesure de l'ampleur de la crise ( Député socialiste)

    discours qui ne changent pas

    comme un scénario bien rodé on devine déjà les réponses des uns et des autres figés dans leur idéologie...

    et cerise sur le gâteau pour la CGT d'annoncer que la mobilisation prévue pour le 19.03.2009 sera maintenue!!!


    Ces réactions à chaud, sans recul, sont lassantes très lassantes

    ce que je dirai au risque de déplaire c'est que tous : syndicats, gauche pendant des années vous vous êtes satisfaits du système

    vous êtes en partie responsables de la situation actuelle

    alors maintenant inutile de crier au loup pour récupérer un pouvoir que vous avez perdu par votre incurie !

    je pense que les citoyens attendent une autre attitude de votre part

    des idées neuves, de la réactivité autre que celle de la contestation systématique sur tout et rien


    quant au patronat par la voix de Madame Parisot il est plus réactionnaire que jamais( attention je ne parle pas des petites entreprises qui ont également beaucoup de difficultés mais des grands groupes)

    il est urgent qu'il prenne la mesure de la situation car il est en train de couper la branche sur laquelle il est assis.

  • Patrick Devedjian le ministre de la relance qui esperons saura modérer ses propos!!!!!

    Imprimer

    Billet posté par Artémis étonnée par la nomination de Patrick Devedjian comme super ministre de la relance

    j'espère que ce Monsieur  saura se tenir en public et modérer ses propos  car c'est lui qui rappelez vous  a traité de salope  Anne MARIE COMPARINI

    je mets en fin de billet la vidéo qui est paruE  sur daily motion profitez en car elle risque de disparaitre

    ainsi que les réactions de la classe politique après que Patrick Devedjian ait traité de "salope" Anne-Marie Comparini (MoDem), l'ancienne députée UDF du Rhône, au cours d'un reportage diffusé mercredi par la chaîne lyonnaise TLM et mis en ligne sur le site Dailymotion. cliquez ici

    Patrick Devedjian, né le 26 août 1944 à Fontainebleau (Seine-et-Marne), est avocat et homme politique français, membre de l'Union pour un mouvement populaire (UMP). Il est président du conseil général des Hauts-de-Seine et secrétaire général de l'UMP.

     

    Mon blog étant dédié au droit du travail je reviens plus en détail sur les mesures annoncées dans le plan de relance

    Avant de pouvoir faire des commentaires adaptés sur ces mesures il faut attendre les textes qui seront publiés pour mettre en oeuvre ces projets.


    Mesures en faveur des ménages et du logement:


    - le montant du prêt à taux zéro pour l'achat d'un logement neuf sera doublé, permettant ainsi à un ménage ayant un revenu modeste d'emprunter davantage sans paiement d'intérêts. Le montant du prêt sera plafonné à 65.000 euros (et 50% du montant total de l'emprunt) et variera selon la composition du ménage et la zone d'habitation.
    - l'Etat s'engage à construire ou acquérir 100.000 logements sociaux dans les deux prochaines années.


    Mesures en faveur du pouvoir d'achat :


    - les familles qui percevront le le RSA (Revenu de solidarité active), percevront une "prime exceptionnelle de 200 euros qui sera versée à la fin du premier trimestre 2009". Cette mesure concernera près de 3,8 millions de ménages pour un budget de 760 millions d'euros.
    - les conditions d'indemnisation du chômage, partiel ou total, seront améliorées, à hauteur de 500 millions d'euros.


    Mesures en faveur de l'emploi:

    les entreprises de moins de 10 salariés qui embaucheront en 2009 des salariés, payés jusqu'à hauteur de 1,6 fois le Smic, seront totalement exonérés de charges patronales -

    la réforme prévoit le versement d'une aide à hauteur de l'intégralité des charges patronales au niveau du Smic, pour toute nouvelle embauche en 2009.
    Cette aide sera dégressive jusqu'à 1.6 SMIC et sera sera versée aux entreprise chaque trimestre par les Assedic, qui seront fusionnées avec l'ANPE dans Pôle Emploi à partir du 1er janvier 2009.
    Cette réforme ne remet pas en cause l'allègement Fillon sur les bas salaires.

    Mesures en faveur de l'automobile :


    - la prime à la destruction d'un véhicule de plus de 10 ans de 300 euros, passera à 1.000 euros en cas d'achat d'un véhicule neuf émettant moins de 160 g/CO2, entre le 4 décembre 2008 et le 31 décembre 2009.
    - les filiales de Renault et PSA spécialisées dans l'octroi de crédits automobile aux particuliers recevront un financement supplémentaire d'un milliard d'euros chacune.
    .

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu