Avertir le modérateur

martin hirsch

  • Touche pas à mon RSA !

    Imprimer

    Désaccord et mises au point  concernant l'impact du RSA entre Martin Hirsch et la Drees (la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques)

    selon  l’enquête de la Drees sur  le Revenu de Solidarité Active, qui doit se substituer, à partir du 1er juin 2009, au Revenu Minimum d’Insertion (RMI) et à l’Allocation de parent isolé (Api), ce dispositif "faciliterait l’accès à l’emploi  pour les populations ne cumulant pas trop d’obstacles pour le retour à l’emploi (comme le manque de qualifications et les problèmes de garde d’enfant).
    En termes de maintien en emploi, quel que soit le profil des personnes, les écarts entre zones tests et zones témoins sont faibles au cours de la période étudiée."

    .

    le 15 avril ,Martin hirsch  fait une mise au point sous forme de critique à peine voilée du travail de la DREES. (clic ici)

     

    HONORAIREs huissier moissac.jpg

    "il s'agit d'un document "précise Martin Hirsch  "qui a donné lieu à des interprétations sur l’impact du rSa qui dépassent l’objet de l’enquête auquel ce document se rapporte.

    Il s’agit d’une enquête par questionnaire effectuée il y a près d’un an, au mois de mai 2008 soit seulement quelques mois après le démarrage des expérimentations.Elle concerne un échantillon de 2900 personnes dans moins de la moitié des départements concernés par l’expérimentation, soit 15 départements."

    il ajoute "qu 'une méthode d’estimation du taux de retour à l’emploi a été mise en place sous l’égide du Comité d’Evaluation qui prend en compte l’ensemble des données collectées, mois après mois, dans plus de trente départements.
    qu'en septembre 2008, un rapport d’étape avait mis en évidence, un taux de retour à l’emploi significativement plus élevé dans les zones où le rSa avait été expérimenté que dans les autres zones."

    Un nouveau rapport couvrant l’ensemble de l’année 2008 sera remis d’ici la fin du mois de mai.

    la Drees qui n'a pas apprécié  que son travail soit ainsi mis en cauese a à son tour  fait une mise au point   :

    « Le récent communiqué de presse de Martin Hirsh, qui met en cause la validité scientifique d’une enquête réalisée par des statisticiens de la Drees, service statistique ministériel (santé, travail, affaires sociales), porte une nouvelle fois atteinte à la crédibilité de la statistique publique. » Et la lettre de rappeler, entre autre, que « la réalisation de cette enquête sur l’expérimentation du revenu de solidarité active », si ouvertement critiquée par « le Haut-commissaire » a « cependant été décidée par le [très sérieux] comité d’évaluation des expérimentations ».

  • Diplomé en solde

    Imprimer

    soldes.jpgAprès une première réaction à chaud d'indignation je chausse mes lunettes de juriste pour examiner cette affaire.

    l'annonce  contrevient au réglement d'eBay et à mon sens à plusieurs dispositions du code du travail

    examinons de plus près  le sujet ou "plutôt l'objet mis en vente"


    la mise en vente d'objets  sur eBay doit satisfaire à un règlement stricte que chaque utilisateur doit connaître.

    "Pendant votre utilisation d'eBay, vous vous engagez à ne pas :

    Dans la liste des objets interdits il y a les animaux et les êtres humains  mais il est clair que ce jeune homme ne vend pas son corps.


    Que propose en fait ce jeune homme?

    "A partir d'un euro je vous propose d'enchérir pour acquérir le droit de me faire travailler. Pratique, et peu coûteux à l'entretien, vous ne regretterez pas de vous offrir ce superbe jeune diplômé en pleine santé."

    les termes sont trés ambigus s'agit il d'un droit à payer pour avoir l'honneur de faire travailler ce jeune homme  paiement en quelque sorte d'un droit pour utiliser ses services

    ou s'agit-il  d'une proposition de service et  le montant de l'enchère constituerait -elle  le salaire en cas d'embauche etc....

    • déjà il y a une première infraction aux règles de mises en vente pour le vendeur car il est évident que  l'annonce  est contraire au règlement dans la mesure où elle est rédigée en des termes ambigus . que va donc payer l'acheteur un droit de faire travailler le jeune homme, un temps de travail ? question sans réponse....

    selon le règlement  d'ebay le vendeur doit " s'assurez que le titre et le contenu de l'annonce décrivent exactement et seulement le ou les objets que vous mettez en vente. Toute violation de ce règlement est susceptible d'entraîner des sanctions,


    "eBay interdit les annonces présentant des demandes d'achat ou d'échange d'objets. Toutefois, Les acheteurs peuvent décrire les objets qu'ils souhaitent acheter dans les annonces dans les Objets désirés. L'utilisation de cette fonctionnalité à toute autre fin, ou pour publier des annonces non conformes aux règlements eBay est strictement interdite."

    il est clair  que si ce jeune homme offre sa force de travail en contrepartie d'un salaire  on peut assimiler  cette offre à un échange interdit donc par le règmement ebay

    selon e bay Vous pouvez inclure des liens vers des photos de l'objet que vous vendez. Les pages des photos peuvent également contenir des liens discrets vers d'autres pages proposant la vente d'autres objets en dehors d'eBay mais ne doivent pas comporter de descriptions ou de liens vers des objets individuels proposés sur d'autres sites.

    Vous pouvez également inclure un lien vers une page comportant des informations sous forme de galerie photos ou autre sur les objets que vous vendez sur eBay à condition qu'elle soit conforme au règlement. Cette page peut également contenir des liens discrets vers d'autres pages proposant la vente d'autres objets en dehors d'eBay mais ne doit pas comporter de descriptions ou de liens vers des objets individuels proposés sur d'autres sites.

    Toute violation du présent règlement est susceptible d’entraîner des sanctions.

    Que  voyons- nous sur  l'annonce ?

    nous apercevons un jeune homme à l'allure décidée en costume  noir debout  sans  faire aucune activité quelconque  ( il n'écrit pas, il n'est pas sur son ordinateur  qui pourtant est sur la table devant lui etc...)

    la photo prête donc à confusion car l'objet  vendu semble être  le jeune homme  d'autant qu'il mentionne  à titre de boutade" qu'il est en bonne santé et peu coûteux à l'entretien"

    • Mais il y a plus grave les infractions au code du travail  notamment:

    - Il est interdit de vendre les offres ou demandes d'emploi, quel que soit le support utilisé. Toutefois, l'employeur peut avoir à payer leur insertion, dans une publication ou tout autre moyen de communication payant (c. trav. art. L. 311-4 ; n. c. trav. art. L. 5331-1).

    si ce jeune homme offre le droit de le faire travailler  le prix de l'enchère qui sera versé ( dans la mesure ou cette personne ne retire pas son annonce) constitue bien à mon sens une vente illicite de demande d'emploi

    par ailleurs on peut se demander si  ebay  en se prêtant  habituellement à ce type d'annonce  n'exerce pas malgré lui une activité de placement

    en effet L'activité de placement consiste à fournir, à titre habituel, des services visant à rapprocher offres et demandes d'emploi, sans que la personne physique ou morale assurant cette activité ne devienne partie aux relations de travail pouvant en découler (c. trav. art. L. 310-1 ; n. c. trav. art. L. 5321-1).

    les  opérations de placement en faveur des demandeurs d'emploi doivent être effectuées à titre gratuit, à l'exception du placement des artistes du spectacle et des sportifs pouvant être fait à titre onéreux. ce qui ne serait pas le cas pour ebay



    je ne prétend pas répondre à toutes ces interrogations qui demandent des recherches de textes et de jurisprudence plus approfondies

    Mon billet a pour but d'attirer l'attention sur les  problèmes de droit et d'éthique que pose l'annonce de ce jeune homme .

    certains me trouveront peut être rabat joie car il est vrai que le texte de l'annonce est plaisant comme un clin d'oeil ,une joyeuse plaisanterie

    oui mais car il y a un mais ....

    • Ebay laisse une annonce sur son site alors qu'elle contrevient à ses règles
    • un politique a été interpellé par cette annonce au point d'offrir au jeune homme un emploi
    • un quotidien consacre un article sur le sujet sans aucun commentaire

    bref dans cette affaire personne n'a joué son rôle  pire encore on a donné de l'importance à une plaisanterie qui aurait du rester sans intéret

    ou bien alors  il s'agit d' une opération montée de toute pièce pour  raisons politiques.

    Dans les deux cas "on joue avec le feu "car des millions de personnes en France sont en difficultés

    certaines  ne seront elles pas tentées de faire des actions encore plus " limites" pour attirer l'attention afin de sortir de leurs difficultés  puisque  apparemment  cette méthode fonctionne?

     

  • jeune diplomé en solde sur ebay

    Imprimer

    0718_1.JPGhallucinant , un jeune diplomé s'est mis sur e bay pour trouver un emploi

    je vous mets le lien et vous livre son argumentaire de vente cliquez ici

    au moment de la diffusion de ce billet il y a 75 enchères !!!

    "Bonjour,

    Vous voici arrivez sur la page d'enchère "Jeune Diplômé en Solde".
    A partir d'un euro je vous propose d'enchérir pour acquérir le droit de me faire travailler.
    Étant jeune diplômé en période de crise, j'ai bien conscience que ma valeur est faible, c'est pourquoi je vous propose cette magnifique offre!!!
    Pratique, et peu coûteux à l'entretien, vous ne regretterez pas de vous offrir ce superbe jeune diplômé en pleine santé.

    www.jeunediplomeensolde.fr

    Faites une offre et aidez à mettre en lumière le problème des jeunes diplômés condamnés au chômage en cette période de crise.

    Merci"


    la crise est là , je suis d'une génération où les jeunes diplomés avaient du mal à trouver un job mais sans commune mesure avec aujourd'hui

    Mais pour autant je réprouve ce genre  d'initiative car ce jeune homme fort ingénieux sous couvert de sensibiliser l'opinion publique sur les difficultés des jeunes à trouver un job  ne " roule que pour lui"

    bien malin il ne dit pas s'il travaillera gratuitement  ou pas....

    je pense que même  si on a des difficultés il y a  des limites à ne pas dépasser dans l'indécence car  la démarche de ce jeune homme me gêne au plus haut point

    • si c'est une plaisanterie  ou une opération sponsorisée ou autre ( on peut s'attendre à tout) le goût en est douteux
    • si ce jeune homme veut faire parler de lui c'est réussi  . Mais de quoi sera capable ce jeune  plus tard pour encore faire parler de lui afin d'obtenir ce qu'il souhaite?

    De quoi sera t-il  capable pour gravir les échelons dans une entreprise, pourra t- on avoir confiance dans ce collègue de travail, s'il devient manager ses équipes pourront -elles compter sur son soutien ?

    s'il perd son job jusqu'où ira t- il pour le recupérer etc...

    autant de questions soulevées par cette pitoyable démarche

    en tant qu'ancien DRH je n'engagerais pas ce jeune homme même si son initiative  est trés astucieuse  car elle joue sur la corde sensible le pathos...( ce qui marche en ce moment) la preuve Martin Hirsch lui a offert un boulot de trois mois

    Puisque Monsieur HIRSCH a été sensible à son appel ( voir article du Monde ici ) je suggère à tous les chômeurs de mettre leurs photos sur ebay ..

    je suggère également aux mal logés de mettre des photos de leurs appartements insalubres et d'offrir leur service contre appartement convenable etc...

    bref les idées  ne manqueront pas à certains .

    décidemment il n'y a plus de limite à la venalité.

     

  • Savez vous ce qu'est le glanage alimentaire?

    Imprimer

    une définition tirée du dictionnaire  nous apprend que les glaneurs sont ceux qui, après les récoltes, envahissent les champs pour ramasser ce qu'on a oublié ou simplement écarté des moissons et vendanges.

    le tableau célèbre de Millet a fixé sur la toile cette tradition qui remonte au moyen age.

    Aujourd'hui il ya dans nos cités des glaneurs qui récupèrent ce que les autres ont jeté ou abandonné   parmi ces objets il y a de la nourriture

    d'où le nom pudique de "glaneur alimentaire" pour désigner une  personne qui « récupère » de la nourriture à la fin des marchés, dans les containers des supermarchés les poubelles des commerçants ou même  des particuliers.

    Martin Hirsch  rend publics les principaux résultats d’une étude qualitative sur le glanage alimentaire .

    cette étude qui a été menée  à Paris, Dijon et Amiens a pour objectif de mieux connaître ce phénomène :  profil et motivation  des glaneurs, pratique du glanage.

    pour prendre connaissance de cette étude  cliquez ici :le glanage alimentaire

    en résumé de cette étude :

    • les glaneurs ont des profils très divers ( jeunes,  personnes d’âges intermédiaires,  retraités ) certains ont un logement d'autres pas
    • un point commun : les difficultés économiques sont généralement à l’origine de cette pratique." Certains sont très dépendants du glanage et y recourent plusieurs fois par semaine, d’autres le font de façon plus épisodique pour économiser sur le budget alimentaire."
    • Le glanage est bien vécu lorsqu’il est perçu comme une « optimisation des ressources disponibles » et peut même perdurer une fois que la situation économique des personnes s’est améliorée.
    • Le glanage  est associé à un fort sentiment de honte lorsqu’il est perçu comme une « exploitation des restes ».
    • Le recours au glanage intervient généralement après avoir tenté d’autres solutions pour résoudre le problème de l’alimentation : restrictions, recours à l’aide alimentaire, « manche » etc.
    • Les glaneurs considèrent les produits glanés comme consommables, sans danger pour la santé  En tout cas, ils les préfèrent aux produits distribués par les services d’aide alimentaire car ils sont jugés plus divers et plus frais.


    Quelles actions à partir de ces constats ?
    Martin Hirsch a transmis les résultats de cette étude aux principales associations d’aide alimentaire et à la fédération des entreprises du commerce et de la distribution afin de réfléchir aux moyens de faciliter la mise à disposition des invendus et la diversification des produits proposés par le biais des services d’aide alimentaire.
    Le haut commissaire présentera également les résultats de l’étude aux principales associations de lutte contre la pauvreté dans le cadre de la deuxième réunion sur les signaux d’aggravation de la situation des personnes en difficulté.

     

     

    je suis mal à l'aise en lisant cette étude et surtout en prenant connaissance des actions qui seront mises en oeuvre et qui consistent pour l'essentiel à:

    "réfléchir aux moyens de faciliter la mise à disposition des invendus et la diversification des produits proposés par le biais des services d’aide alimentaire."

    c'est comme si on institutionnalisait de manière indirecte un phénomène qui ne devrait pas exister dans un pays que le nôtre

    je suis d'autant plus mal à l'aise qu'il y a quelques années Agnès Varda avait fait un documentaire/ film sur le glanage  .

    Martin Hirsch  aurait pu faire l'économie d'une telle étude au regard du film d'Agnès Varda  et surtout prendre le problème à bras le corps , à la source pour l'éradiquer au lieu de demander aux acteurs sociaux de "réfléchir aux moyens de faciliter la mise à disposition des invendus et la diversification des produits proposés par le biais des services d’aide alimentaire"

     

    je vous laisse le soin de prendre connaissance des idées fortes d'Agnès VARDA et de deux extraits de son film :

    " Mon film « Les glaneurs et la glaneuse » traîne depuis quatre ans. J'ai passé un an à  faire un documentaire sur ceux qui dans notre société vivent de nos déchets et de nos restes.

    Puisqu'on est dans une société de gâchis, il y a des gens qui vivent de ce qu'ils trouvent dans les poubelles. Parmi ceux-là, j'ai rencontré des gens formidables, qui ont une vision de la société. Ils ne sont pas misérabilistes, mais simplement miséreux. Ils ont compris que devant un tel gaspillage, il faut en profiter en quelque sorte, tout en denonçant ce que cela veut dire.

    Je peux vous dire que ce film « les glaneurs » a circulé un peu partout en France et dans le monde entier. Il pose partout le même problème.

    Ce n'est pas celui de l'économie durable, du commerce équitable, c'est celui d'une société organisée autour du fric, « du plus gagné » une surproduction, une surconsommation, sur-déchets donc gâchis. Les combats sont à tous les niveaux. On peut essayer de freiner « l'esquintage » systématique des ressources naturelles.

    On peut faire un document sur les archis-pauvres d'Afrique du Sud, d'Inde ou d'Amérique du Sud. Ce qui m'a intéressée c'est dire « voilà, je vis en France, c'est un pays civilisé, "culturé", riche et il y a des gens qui vivent de nos poubelles ! » Cela a secoué plus d'un Français de voir ça.

    On ne recycle pas les exclus. Il y a une sorte d'allégorie dans le fait qu'ils deviennent « ceux que l'on met à la poubelle. » Ils n'ont pas besoin seulement de nourriture et d'argent, ils ont besoin de s'exprimer. Certains ont pu le faire dans mon film. Je me rendais compte à quel point la misère de partage existe. Chacun doit savoir qu'il est responsable de son voisin. Je crois beaucoup en l'engagement personnel. Par mon travail de cinéaste, je m'engage personnellement. Je suis une résistante !

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu