Avertir le modérateur

justicie

  • colère des magistrats /journée de mobilisation

    Imprimer

    les magistrats sont en colère aujourd'hui ils se mobilisent

    je reproduis ci-après un communiqué commun des deux syndicats de la magistrature



    Sections de la Cour de cassation, du tribunal de grande instance et de la Cour d’appel de Paris.

    Une situation dramatique : Un suicide tous les 3 jours dans nos prisons

    Une attitude irresponsable : la recherche systématique de boucs émissaires

    L’institution tout entière est déstabilisée ;

    La réponse pénale perd tout son sens

    Le garde des sceaux, pour éviter d’avoir à s’interroger sur les conséquences catastrophiques de la politique pénale fait croire au citoyen que les magistrats, directeurs de prison et surveillants sont responsables de tous les dysfonctionnements réels ou supposés de la justice.

    Le garde des sceaux pour éviter d’avoir à s‘interroger sur les inconséquences de sa politique pénale, de l’avalanche de textes et des injonctions contradictoires, fragilise, par de constantes pressions, l’autorité judiciaire, dont l’indépendance est l’un des pivots de la démocratie.

    Quelle confiance le citoyen peut-il accorder en une justice ainsi déstabilisée ?

    Budget de la justice : la France descend au 35ème rang européen

    Selon le tout récent rapport du Conseil de l’Europe (CEPEJ), la France régresse passant, en deux ans,  du 29ème au 35ème rang !

    L’Allemagne consacre 106 euros par habitant à la justice soit deux fois plus que la France !

    Quelle confiance le citoyen peut-il accorder en une justice aussi dénuée de moyens ?

    C’est pourquoi les Sections de l’Union Syndicale des Magistrats et du Syndicat de la Magistrature de la Cour de cassation, du tribunal de grande instance et de la Cour d’appel de Paris appellent les magistrats et tous les personnels concernés, à une journée de mobilisation, le jeudi 23 octobre 2008, pour dénoncer les multiples atteintes à l’institution judiciaire et donc à la démocratie.

    Nous appelons à un rassemblement en robe, jeudi 23 octobre à 13 heures, sur les marches des palais, au renvoi des dossiers, au report du début des audiences, à la lecture de cette motion.

    Une conférence de presse se tiendra le jeudi 23 octobre à 10 heures (salons du Harlay) pour dénoncer les dérives de la ministre dans sa relation avec l’autorité judiciaire.

    Contacts :

    USM : Valérie DERVIEUX 06 84 85 30 41

    SM : Simone GABORIAU 06 81 63 92 44

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu