Avertir le modérateur

honte

  • SDF EN SOLDE

    Imprimer

    sdf-misere-001.jpgNeige et froid sur  une grande partie de la France  et  comme chaque année  les SDF  redeviennent à la mode  !

    Pouvoirs publics et médias s'agitent.

    Les premiers déploient des mesures d'urgence comme la mairie de Paris qui  a  annoncé l’ouverture de 3 gymnases  pour accueillir les SDF, en complément des centres d’hébergement privés .

    Les seconds,  la larme au bout  de la plume ,  font un article à chaque mort dans la rue !

    Ne soyons pas dupes  point de compassion ou d'empathie mais simple opportunisme  car  pour les uns   c'est l'occasion de se positionner en grand dénonciateur de la misère qui sévit en France  et pour les autres   c'est l'occasion de  faire de gros titres  et de vendre encore plus ..

    Bref les SDF sont en solde comme chaque année......

    Associer  mort des SDF et froid est un mensonge  éhonté en effet :

    Le  collectif "Les morts de la rue" recense chaque année  les personnes décédées dans la rue.  Depuis le 1er janvier 2010, 316 personnes sans domicile sont décédées en France.

    • Selon l'association  la mortalité  n'est pas liée au froid mais " à la rudesse des conditions de vie dans la rue."

      Selon  Cecile Rocca qui  est salariée du collectif  , les décès liés au froid ne représentent qu’une minuscule minorité parmi les morts de la rue.

      La vie dans la rue est dangereuse, difficile, et met la santé de personnes concernées à rude épreuve. Les morts violentes sont fréquentes, simplement parce que les SDF n’ont pas de porte à fermer pour se protéger contre les agressions. Sinon, il s’agit de morts soudaines, dues par exemple à des crises cardiaques ou des ruptures d’anévrisme. L’espérance de vie dans la rue est de 50 ans (contre 80 pour le reste de la population). Evidemment, il faut protéger les sans-abri du froid. Mais il ne faut pas les oublier le reste de l’année, quand les foyers d’urgence ferment leurs portes. Le vrai problème est le manque de moyens et de volonté politique pour mettre en œuvre des solutions de réinsertion à long terme."
    • Dans 80% des cas, les sans-abri connaissent une mort violente. Il y a les agressions, les vols… Cécile Rocca évoque également les maladies chroniques et le stress :
      « Quand on vit dehors, on a peur tout le temps, quelle que soit la saison. On ne dort pas et il y a beaucoup de conséquences aux addictions aux anxiolytiques et à l'alcool pris pour canaliser l'angoisse. »
    • Pour le docteur Tan, généraliste urgentiste, « plus que l'alcool, c'est le non-suivi des traitements qui est le plus problématique quand on vit à la rue ».
      Les sans-abri meurent de maladies chroniques dont on ne meurt pas quand on a une vie normale. Et Cécile Rocca d'énumérer :
      « Epilepsie, diabète, surinfections qui ne guérissent pas, gangrènes… »
    • Autres facteurs de mortalité  : les dépressions et psychoses. Le psychiatre Alain Mercuel rencontre « beaucoup de gestes auto-agressifs, de tentatives de suicides et d'automutilations graves » :

      « Depuis l'enquête Samenta de 2009, on sait qu'il y a quatre fois plus de dépressions à la rue que dans la population générale, dix fois plus de psychotiques…

      Et la psychose entraîne une diminution de l'espérance de vie de vingt ans. Quand on est schizophrène à la rue, on cumule donc ces vingt ans de moins et les conséquences d'une vie passée à la rue. »

    sur ce sujet lire l'excellent blog Le monde de l'exclusion
    Le blog d'actualités et d'informations sur l'exclusion sociale de François Michelot

    voir aussi le peuple de la rue

     

  • La pauvreté une actualité redoutable

    Imprimer

    sdf1.jpgPersonnes âgées obligées de reprendre un petit boulot pour finir les fins de mois,  personnes qui font du glanage alimentaire pour pourvoir survivre,  jeunes en situation de grande précarité, sans logis etc.....la liste est longue car la pauvreté est malheureusement toujours d'actualité .

    Mes billets sur la pauvreté

    La crise n'est pas derrière nous mais devant nous ! et tous les discours rassurants de notre gouvernement n'ont pour seul et unique but que de préparer les élections ! Bientôt notre gouvernement chantera  je vais bien tout va bien !

    Pour vous entrainer je vous propose la méthode Coué (clic pour entendre un enregistrement de 1923 )

     

     

  • Dis maman c'est quoi être pauvre ?

    Imprimer

    L'homme est abattu par la vieillesse, il l'est par la fièvre, mais bien plus encore par la pauvreté. Celui qu'elle accable ne peut plus parler, ne peut plus agir ; ses mains et sa langue même sont enchaînées.Théognis de Mégare 


    pauvrete en france.jpgEn France, un individu peut être considéré comme "pauvre" quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 757 ou 908 euros (données 2007) selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian [1]). Le revenu pris en compte est le revenu dit "disponible" : après impôts et prestations sociales.

    Depuis les années 1970, Le revenu médian augmente et avec  lui le seuil de pauvreté.

    Entre 1970 et 2007, ce seuil a quasiment doublé en euros constants (c’est-à-dire une fois que l’on a retiré l’inflation). Le seuil à 50 % est passé de 395 à 757 €.

    Mais les pauvres  d’aujourd’hui sont beaucoup plus riches que ceux d’hier, mais ils ne vivent pas dans la même société : les besoins ne sont plus les mêmes .

     

    Depuis la fin des années 1990, la baisse de la pauvreté est interrompue.

    La France comptait entre 4,2 et 8 millions de personnes pauvres en 2007, selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian,( voir ci-dessus). Le taux de pauvreté va de 7,2 à 13,4 %.

    Plus de 10 % de la population vit donc en marge des normes de la société. ( difficultés et handicaps sociaux se cumulant :  logement , emploi, accès aux soins etc..).
    La progression du chômage depuis 2008 risque d’aggraver les choses.

    Pour faire taire ceux qui se plaignent certains ne manqueront pas de rétorquer  mais cela n'a rien à voir avec les pays du tiers monde !

    Ne tombons pas dans cette antienne  car il faut comparer ce qui est comparable !

    La pauvreté elle se vit chaque jour elle ruine le moral et la santé !
    On ne meurt plus de faim mais 2,9 % des Français indiquent ne pas avoir fait de repas complet pendant au moins une journée au cours des deux dernières semaines.

    1 % de ménages ne disposent  pas  d’eau chaude,  6% n'ont pas de chauffage.

    6%  n'arrivent pas à payer leurs factures (électricité, gaz, téléphone...) 4.5%  leurs loyers, 32%  remplacer leurs meubles 
    12%  acheter des vêtements neufs  et 7%  Posséder deux paires de chaussures...
    4 millions de personnes  souffrent de mal logement  !
    Dans ces conditions   l'accès à la culture est un mirage dans le vent !

     

    logement-insalubre.jpg

    Etre pauvre c'est aussi  moins se soigner  !


    Parmi celles âgées de moins de 50 ans, 21 %, contre 17% du reste de la population, n’ont pas consulté de médecin généraliste au cours de l’année précédant l’enquête de l’Insee. La proportion est de 53% quand il s’agit de spécialistes, contre 40% pour les autres personnes.

    Les plus pauvres perçoivent leur état de santé de façon plus négative que le reste de la population. Ils utilisent moins que les autres la médecine de ville, mais plus l’hôpital. De plus, la prévention et le dépistage sont des pratiques beaucoup moins répandues parmi les personnes les plus pauvres.

    resto-coeur.jpgLes enfants des ménages à bas revenus n’ont pas le même accès aux soins que le reste de leurs camarades : 58% n’ont pas eu de visite chez un spécialiste contre 41% du reste de la population enfantine.

    L’écart entre les bénéficiaires d’une couverture complémentaire de santé et ceux qui n’en disposent pas est important : 22% des ménages les plus pauvres n’y ont pas accès contre 7% du reste de la population.


    La récession  a surtout pesé sur les plus jeunes et pour eux le niveau de pauvreté est beaucoup plus élevé. Pour les moins de 30 ans, la dégradation est considérable. Compte tenu de la hausse du chômage, il est très probable que le nombre de jeunes vivant sous le seuil de pauvreté a encore nettement progressé.

    Les séniors n'ont rien à leur envier !

    Le minimum vieillesse (709 euros en 2010), demeure nettement sous le seuil de pauvreté (757 euros en 2007). A l’avenir, de plus en plus, on verra arriver à l’âge de la retraite des générations aux carrières marquées par le chômage, ce qui se traduira par des pensions plus faibles.


    3,7 millions de travailleurs - soit 15 % des actifs - disposent de revenus individuels d’activité inférieurs à 60 % du revenu médian  et peuvent donc être considérés comme pauvres.

    Une bonne partie de la pauvreté au travail résulte du temps partiel. Parmi les 1,8 million de travailleurs pauvres qui ont été en emploi toute l’année, 1,3 million sont employés en temps partiel. Au total, près de 40 % des actifs en temps partiel disposent de revenus inférieurs au seuil de pauvreté à 60 %.


    Un peu plus de 3 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais 6 millions de personnes au total en vivent..

    Depuis le 1er juin 2009 le RMI et l’Allocation de parent isolé (API) ont été remplacés par le Revenu de solidarité active (RSA) qui garantit des ressources minimales. Il concerne également les personnes qui travaillent mais dont les revenus sont faibles. Au 31 mai 2010, 1,158 million de personnes percevaient le RSA dit "socle" c’est à dire sans le revenu d’activité complémentaire 

    Montant maximum du RMI au 01/01/2009 : 454 € pour une personne seule sans enfants, 682 € pour un couple sans enfants, 954 € pour un couple avec deux enfants.

    Montant du RSA socle au 01/01/2010 : 460 € pour une personne seule sans enfants, 966 € pour un couple avec deux enfants.

     

    Source de l'article observatoire des inégalités sociales

    Mais au delà de ces chiffres ce sont des vies des espoirs déçus, une forme de résignation, le sentiment d'un avenir compromis pour ses enfants ?, la  peur  quand on sonne à la porte  de l'huissier ou de la  mauvaise nouvelle , la peur de perdre son job qui vous fait survivre, la peur de ne pas recevoir ses allocations en fin de mois et  l'humiliation .....

     

    "Salauds de pauvres" Un morceau de bravoure et d'anthologie avec un Gabin plus prodigieux que jamais.


    LA TRAVERSEE..."SALAUDS DE PAUVRES"
    envoyé par richardanthony. - Cliquez pour voir plus de vidéos marrantes.s


  • Les profiteurs du chômage

    Imprimer

     

     

    0808180620409694.jpgAujourd'hui c'est un billet " coup de gueule " que je poste.... contre les arnaqueurs en tout genre qui profitent  de la crise économique,  de la crise de l'emploi bref  des  délinquants en col blanc.

    Non des délinquants au sens  "pénal" du terme car ils sont beaucoup trop bien conseillés  pour se mettre dans l'illégalité la plus  flagrante mais une délinquance de l'éthique une délinquance du coeur.....

     

    Il y a quelques mois  je postais un article  sur mon blog et également sur le site Agoravox " faire son beurre sur le dos des chômeurs "

    Dans cet article je dénonçais  les pratiques scandaleuses de certains employeurs qui n’hésitent pas à gagner de l’argent sur le dos des chômeurs lorsqu’ils recrutent quand ils obligent les candidats à postuler via un numéro de téléphone surtaxé, dont une partie du montant de la communication leur est reversé !

    Voici l’offre d'emploi  parue sur le site  de Pôle emploi :

    Offre n° 188274 E du 09/04/09 : Agent d’entretien

    VOUS SEREZ CHARGE DU NETTOYAGE DE BUREAUX, LAVER LES SOLS ET DESINFECTER LES SANITAIRES,FAIRE LES POUSSIERES, VIDER LES POUBELLES,...NETTOYER LES VITRES A LA RACLETTE SERAIT UN PLUS.PERSONNE DYNAMIQUE AUTONOME PONCTUELLE BONNE PRESENTATION RAPIDE MINUTIEUSE
    1h hebdo – CDI – 8,84 € / H
    Si cette offre vous intéresse veuillez téléphoner à : – 08 92 10 61 62


    J’ai personnellement  téléphoné au numéro indiqué  pour postuler.  J’ai passé en tout 4 minutes au téléphone.  Le numéro étant un numéro audiotel, j’ai payé 0.34 euros par 4 minutes soit 1.36 euros ttc puisque je téléphonais d’un fixe.  Si j’avais téléphoné d’ un portable mon appel aurait été hors forfait et plus cher.....

    Sur ces 1.36 euros mon correspondant en perçoit une partie.
    J’ai consulté différents opérateurs certains font un reversement de 0.188 euros par minute soit pour mon appel 0.752 euros qui tombent dans les caisses du correspondant.


    Dans cet article je faisais un calcul simple  :

    "Une collaboratrice travaillant 8 heures par jour peut traiter en 8 heures 120 appels ce qui va rapporter à l’entreprise 90.24 euros.

    Imaginons que la collaboratrice soit payée au SMIC son salaire chargé correspond approximativement à ce que va toucher l’employeur en reversement du coût des communications par son opérateur.

    En conclusion l’employeur fait payer le coût de son recrutement (hors entretien d’embauche) par les demandeurs d’emploi.

    Si les opératrices sont des stagiaires ou des contrats aidés tout est bénéfice pour l’employeur..."



    Considérant cette pratique scandaleuse je me suis rapprochée du service pôle emploi qui m’a indiqué que le numéro d’annonce n’existait pas
    Mais que ceci pouvait venir du fait que l’annonce avait été retirée par le pôle emploi si elle ne correspondait pas à sa charte interne.

    L’agent du pôle emploi m’a demandé le nom de l’entreprise et m’a confirmé que des annonces de ce type avaient été déposées par cette entreprise sur toute la France.

    Cette affaire lui paraissant étrange elle m’a affirmé qu’elle en référait immédiatement à sa direction.

    je m'empressais de rédiger un article sur mon blog et de le poster sur Agoravox  croyant naivement que cela ferait cesser  ce scandale.

    Aujourd'hui je reçois  le témoignage  d'une personne qui démontre à l'évidence que " ce cirque" continue.......

    je suis écoeurée, scandalisée bref les mots me manquent...

    Voici le témoignage en question

    vous pouvez lire  le témoignage dans son état premier sur Agoravox ( ici)

    Avertissement

    je mets ce témoignage en l'état

    j'ai téléphoné au numéro indiqué dans mon premier article je suis tombée  aujourd'hui sur une boite vocale!

    je n'ai donc pas pu vérifier  le témoignage....


    argent.jpg

    * Bonjour,

    Ma femme a reçu courant février 2010 une offre provenant de cette société  de nettoyage.

    Elle s'est inscrite......0.34 cts x 10 minutes......en août la société ALPHA TRAVEX la rappelle directement et lui propose 1 heure de ménage par semaine dans des bureau à 500 m de chez nous et 1 heure par semaine à 22 km de chez nous avec un parking payant 9.08 brut de l'heure

    Chômeuse de longue durée, cette perspective de retrouver un peu de vie sociale l'a enthousiasmé.

    Dans les locaux à nettoyer il n'y avait pas de produit et j'ai demandé à ma femme de négocier une indemnité de transport...

    Ma femme a rappelé la société en demandant un n° de fixe ou une adresse e-mail ce que la standardiste a refusé de lui donner. 1/4 d'heure de discussion  pour obtenir enfin un n° de fax......0.34 euros x 15mn......

    Comme cela sentait l'arnaque j'ai regardé sur le net et je suis tombé sur votre article.

    Après plusieurs investigation cette société est identique à une société de nettoyage ALPHA NETTOYAGE de Chateauroux j'ai pu vérifier avec le n° de fax.

    J'ai appelé sur le n° de fixe de cette société qui figure dans les page jaune et j'ai demandé pourquoi ils avaient une autre identité qui proposait
    aux demandeurs d'emplois et à leurs intérimaires des n° de téléphone surtaxé......la fille était visiblement affolée, ce n'était qu'une employée.Il apparaît que les ordres de son patron sont strictes -on ne communique pas le n° de fixe aux demandeurs ni aux intérimaires. 

    J'ai faxé une demande d'indemnité de transport et je fais leur faire parvenir une note de frais pour le téléphone.

    Le problème c'est que des gens comme ma femme voit dans ces annonces crapuleuse le moyen de retravailler un peu après une longue période de chômage ...

    J'espère qu'elle sera payée, elle attends sont contrat de travail.....quelques heures pour le mois d'Aout...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu