Avertir le modérateur

hiver

  • même en bas ils sont des hommes ......Les SDF vont à nouveau devenir à la mode ......

    Imprimer

    sdf-misere-001.jpgNeige et froid vont revenir  sur la France  et  comme chaque année  les SDF  vont être en solde  !

    Pouvoirs publics et médias vont s'agiter.

    Les premiers commencent à déployer  des mesures d'urgence comme la mairie de Paris qui  a  annoncé l’ouverture de places supplémentaires   pour accueillir les SDF, en complément des centres d’hébergement privés .

    Les seconds,  la larme au bout  de la plume , vont publier des articles  à chaque mort dans la rue !

    Ne soyons pas dupes  point de compassion ou d'empathie mais simple opportunisme  car  pour les uns   c'est l'occasion de se positionner en grand dénonciateur de la misère qui sévit en France  et pour les autres   c'est l'occasion de  faire de gros titres  et de vendre encore plus ..

    Bref les SDF sont en solde comme chaque année......

    Associer  mort des SDF et froid est un mensonge  éhonté en effet :

    Le  collectif "Les morts de la rue" recense chaque année  les personnes décédées dans la rue.  Depuis le 1er janvier 2010, 316 personnes sans domicile sont décédées en France.

    • Selon l'association  la mortalité  n'est pas liée au froid mais " à la rudesse des conditions de vie dans la rue."

      Selon  Cecile Rocca qui  est salariée du collectif  , les décès liés au froid ne représentent qu’une minuscule minorité parmi les morts de la rue.

      La vie dans la rue est dangereuse, difficile, et met la santé de personnes concernées à rude épreuve. Les morts violentes sont fréquentes, simplement parce que les SDF n’ont pas de porte à fermer pour se protéger contre les agressions. Sinon, il s’agit de morts soudaines, dues par exemple à des crises cardiaques ou des ruptures d’anévrisme. L’espérance de vie dans la rue est de 50 ans (contre 80 pour le reste de la population). Evidemment, il faut protéger les sans-abri du froid. Mais il ne faut pas les oublier le reste de l’année, quand les foyers d’urgence ferment leurs portes. Le vrai problème est le manque de moyens et de volonté politique pour mettre en œuvre des solutions de réinsertion à long terme."
    • Dans 80% des cas, les sans-abri connaissent une mort violente. Il y a les agressions, les vols… Cécile Rocca évoque également les maladies chroniques et le stress :
      « Quand on vit dehors, on a peur tout le temps, quelle que soit la saison. On ne dort pas et il y a beaucoup de conséquences aux addictions aux anxiolytiques et à l'alcool pris pour canaliser l'angoisse. »
    • Pour le docteur Tan, généraliste urgentiste, « plus que l'alcool, c'est le non-suivi des traitements qui est le plus problématique quand on vit à la rue ».
      Les sans-abri meurent de maladies chroniques dont on ne meurt pas quand on a une vie normale. Et Cécile Rocca d'énumérer :
      « Epilepsie, diabète, surinfections qui ne guérissent pas, gangrènes… »
    • Autres facteurs de mortalité  : les dépressions et psychoses. Le psychiatre Alain Mercuel rencontre « beaucoup de gestes auto-agressifs, de tentatives de suicides et d'automutilations graves » :

      « Depuis l'enquête Samenta de 2009, on sait qu'il y a quatre fois plus de dépressions à la rue que dans la population générale, dix fois plus de psychotiques…

      Et la psychose entraîne une diminution de l'espérance de vie de vingt ans. Quand on est schizophrène à la rue, on cumule donc ces vingt ans de moins et les conséquences d'une vie passée à la rue. »

    sur ce sujet lire l'excellent blog Le monde de l'exclusion
    Le blog d'actualités et d'informations sur l'exclusion sociale de François Michelot

    voir aussi le peuple de la rue

    Pour finir je poste cet excellent clip

  • Bientôt fin de la Trève hivernale

    Imprimer

    1466579870.jpgLes locataires "mauvais payeurs" n'ont plus que 2 semaines pour se retourner. Le 15 mars, la trêve hivernale prendra fin et ils pourront à nouveau être expulsés.

    Véritable épée  de Damoclès pour 500 000 ménages en situation d’impayé.

    La fondation Abbé Pierre parlait l’an dernier d’1 million 800 000 personnes rencontrant des difficultés à payer leur loyer chaque mois.

    Je ferai dans un prochain billet un point de la situation .

    Je rappelle que depuis 2009, le numéro azur 0810 001 505 a été mis en place par la fondation Abbé Pierre : il apporte soutien et conseils aux personnes en situation de crise du logement.

    la CLCV a  ouvert un site www.locataires.clcv.org

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu