Avertir le modérateur

harcèlement moral

  • Maroc : stress et harcèlement

    Imprimer

    Aujourd'hui je crée une nouvelle rubrique: harcèlement ici et ailleurs

    je posterai dans cette catégorie des faits divers , des dossiers etc... concernant le harcèlement moral ou sexuel à l'étranger

    j'ai commencé par un fait divers au Canada

    Aujourd'hui il  s'agit du Maroc

    selon un Communiqué du syndicat U.M.T. des employés de la CNOPS (Caisse Nationale des Organismes de Prévoyance Sociale)

    La santé des employés de la CNOPS est en danger !.

     

    arton1446.jpg

     

    "la surcharge de travail s’étend à l’ensemble des services de la Caisse.

    Des proches de l’administration, dans le cadre de la politique discriminatoire de cette dernière, bénéficient de bureaux spacieux et bien équipés, alors que le reste des employé(e)s croupissent dans des conditions inhumaines, vivant dans des caves, bien que l’institution dispose d’autres bâtiments qui demeurent inexploités sur les avenues d’Alger  et de Moulay Rachid, à Rabat.

    Nous ne nions pas que l’inexploitation de ces bâtiments remonte à l’ancienne administration, mais le régime horaire des brigades parvenait à résoudre le problème de surcharge et d’exploitation des services, sachant que le nombre d’employé(e)s s’est multiplié.

    L'état psychosocial  auquel sont arrivés les employés de la caisse (dégradation des conditions de travail, stress, harcèlement moral,…) nous laisse à réfléchir à autant de questions que de réponses. Cependant, dans la commission chargée des conditions de travail et de l'organisation au sein du syndicat national des employés de la CNOPS , on revendique] l'amélioration de cet état et la rénovation des conditions de travail conçues en 5 dimensions :

    DSCF5180.jpg

     

    Ressources humaines:

    Les résultats de l'enquête nous ont permis de constater clairement les dysfonctionnements que connaît la politique de gestion des ressources humaines (60% des insatisfaits): manque du personnel dans la plupart des sections, le harcèlement moral traduit par le taux des personnes qui souffrent de la pression hiérarchique, des insultes et des violations verbales. 52% des répondants perçoivent une attitude hostile ou conflictuelle chez leur supérieur hiérarchique. 37% trouvent que leur supérieur hiérarchique ne respecte pas leur dignité et leur éthique au travail. Ainsi, avec ces caractères difficiles et agressifs, ces personnes nuisent au bon déroulement du travail et doivent assumer leurs responsabilités morales et juridiques vis-à-vis des victimes de ces comportements. Monsieur le directeur est appelé à intervenir pour mettre fin à ces mauvaises habitudes et cet harcèlement moral dont ils souffrent plus de la moitié des répondants à l'enquête.

    A une question: êtes-vous satisfaits par les montants des  primes trimestrielles et semestrielles que vous receviez? 87% des employés ne sont pas satisfaits des montants reçus. La motivation financière est considérée parmi les facteurs de stress les plus importants. Ainsi, on revendique plus d'équité dans la répartition des primes.

     

    code-travail2.jpg

     

    Milieu de travail :

    Pour une grande partie des locaux, ils sont caractérisés par l'exiguïté, l'encombrement dans les bureaux, l'accumulation des documents inutiles (cartons, bordereaux,…), l'absence des endroits spécifiques  pour l'ablution et pour la prière et le manque des locaux pour la prise des repas.

    Méthodes de travail et d'organisation :

    le manque de formalisation des processus et des procédures de travail, précisant le qui fait quoi et le comment, aboutit à un chevauchement des tâches, des conflits de rôles, répartitions inégales des tâches, faire et refaire des choses faites,…Pour cela, nous réclamons un système organisationnel efficace et efficient basé sur les nouvelles approches managerielles qui va mettre fin au taylorisme dont il beigne notre établissement.

    Malgré l'importance donnée au développement de la Qualité des services dans le plan d'action stratégique (3axes/6), on remarque l'absence d'une entité qui s'occupe de la déclinaison de cet objectif. Nous sommes convaincus de l'importance de cette structure qui peut jouer un rôle crucial dans la satisfaction des assurés et des employés et dans l'amélioration de rendement et de la productivité.

    Matériel et équipements utilisés :

    Plusieurs postes disposent des bureaux et des chaises inadaptés au travail et qui mis en danger la santé des utilisateurs. En revanche, d'autres postes sont dotés des équipements de haute gamme!

    81% des répondants à l'enquête trouvent que le travail sur écran leur pose des problèmes de la santé : maux tête, picotement des yeux, douleurs dorsales, ….les horaires du travail doivent être aménagés et le système de brigade constitue un droit légitime pour les personnes qui travail, d'une façon continue, sur écran et pour les chargés de l'accueil.

    "Matière traitée":

    Le travail sur des bordereaux et des dossiers envoyés par les établissements de soins et les assurés constituent une source d'exposition à diverses nuisances, à la poussière,…leurs conséquences sont déjà enregistrées: picotements oculaires et cutanés, sinusite,…Ainsi, une prime de risque pour les personnes concernées s'avère nécessaire.

    Par ailleurs, nous revendiquons un statut qui prend en considération les besoins et les attentes des employés, qui améliore leurs conditions de vie au travail, qui leur permet un épanouissement et un développement de leur carrière professionnelle et qui met fin aux contraintes physiques et psychosociales (stress, harcèlement moral, …). Ceci aura comme conséquence une performance de notre établissement en terme de la qualité des services offerts et de la productivité interne.

    arton18474.jpg

    Conclusion:

    En guise de conclusion, on peut dire que cette étude nous a permis de mettre en lumière les vrais problèmes dont ils souffrent les employés de la CNOPS (qualité des locaux, matériel et équipements du travail, organisation du travail et GRH) et les mauvaises conditions de travail qui leurs provoquent, habituellement, un stress constant. Les conséquences de ce phénomène sont néfastes pour la santé et la sécurité des employés et pour notre établissement qui devrait donner l'exemple aux autres institutions car les coûts économiques, sociales et sanitaires causés par les mauvaises conditions de travail sont lourd et la CNOPS supporte une part très importante

    arton3016.jpg

    de ces coûts en terme des médicaments remboursés et de prises en charge délivrées, qui ne cessent d'augmenter.

    Le mal-être au travail se répand au sein de tous les services et touche tous les employés, tous grades confondus, y compris les responsables, et toujours en plus grand nombre, notre syndicat fait des conditions de travail le point central et transversal de son revendicatif.

    Le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, M. Jamal Rhmani

     

    ,

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu