Avertir le modérateur

fusion anpe

  • je ne hurlerai pas avec les loups

    Imprimer

     

    trouille_interet.gifNon je ne hurlerai pas avec les loups

    hier j'ai posté un billet  sur les dysfonctionnements du pôle emploi  et la question que je  pose aujourd'hui : pourquoi en sommes nous arrivés à cette situation ?

    il est facile de pointer du doigt tel ou tel aspect ubuesque d'une situation  comme je l'ai fait dans mon article qui relaie volontairement d'autres articles postés sur le web : mais en rechercher les causes et trouver les remèdes c'est un tout autre exercice  qui est ardu et qui n'a pas l'avantage d'un effet de manche.

    Mon billet de ce matin a pour objet de vous faire toucher du doigt qu'en toute chose il faut garder raison et prendre du recul

    le pôle emploi dysfonctionne ,  son personnel est débordé ,  selon certains articles "au bord  de la dépression ",  ce qui est fort regrettable

    En revanche, ce qui plus que regrettable mais dramatique c'est  qu'au bout de la chaîne  il y ait des chômeurs  en souffrance dans leur accompagnement vers un emploi à laquelle  s'ajoutent avec la fusion ANPE/ ASSEDIC    de multiples aléas dans le traitement des dossiers d'indemnisation ( non paiement des prestations, retards, erreurs etc....) sans compter  les contrôles  incessants et  des radiations abusives

    pour QUELLES RAISONS   un service qui rassemble  près de 45 000 personnes ne remplit-il  pas correctement la mission pour laquelle il existe et est financé par la collectivité c'est à dire l'argent de tous?

    logo_PoleEmploi_Loto.jpgle phénomène n'est pas nouveau: pour s'en convaincre:

    • dans un rapport de mars 2006 la Cour des comptes déplore la complexité du "parcours" proposé aux demandeurs d'emploi, aggravée par de récentes réformes du service public de l'emploi.
    extrait article du Monde

    "un rapport de la Cour des comptes, qui sera présenté jeudi 23 mars 2006, dénonce les "dysfonctionnements" du service public de l'emploi, "découlant d'une organisation inadaptée". La Cour souligne notamment une coordination insuffisante entre l'ANPE et l'assurance-chômage et pointe également la complexité du "parcours" proposé aux demandeurs d'emploi.

    L'assurance-chômage a vu ses missions élargies et diversifiées, notamment depuis l'instauration du PARE (plan d'aide au retour à l'emploi) en juillet 2001, qui l'a impliquée dans le suivi des chômeurs, aux côtés de l'ANPE. Mais à ce jour, constate la Cour des comptes, cela ne s'est pas traduit "par une amélioration sensible pour les demandeurs d'emploi", au contraire. D'un point de vue pratique, le rapport déplore que les 800 agences locales pour l'emploi et les 700 antennes Assedic ne disposent d'aucune "implantation commune". Le parcours du chômeur, des Assedic à l'ANPE en passant si besoin est par des prestataires privés, a été de fait rallongé.

    Le rapport préconise de rendre possible la prescription des mesures d'accompagnement "indifféremment par l'assurance-chômage, l'ANPE ou un prestataire agréé". Il propose aussi que des responsabilités accrues soient données à l'Unedic dans l'accompagnement des chômeurs. Selon Les Echos de mercredi, une mesure de "contournement de l'ANPE" expérimentée à l'Association pour les cadres de Poitou-Charentes donnerait des résultats positifs, puisqu'il aurait permis de réduire de 50 jours la durée moyenne avant le retour à l'emploi."

    • une étude faite en 2000 par Monsieur Vericel  . indiquait en résumé "  Les options adoptées ces dernières années en matière de stratégie et d'organisation ont été contestées, notamment par leur caractère trop commercial. En conséquence, une nouvelle conception du rôle de l'ANPE émerge aujourd'hui, qui suscite plus d'adhésion. Ce rôle ne se limite pas à la seule mise en relation entre employeurs et chômeurs mais l'ANPE se positionne comme acteur de transformations au sein du marché du travail, en agissant sur certaines exigences des entreprises et sur les qualifications. L'organisation interne de l'ANPE est à améliorer, en raison notamment des effets pervers de la polyvalence des agents et de l'externalisation des activités. "

    Droit social   ISSN 0012-6438 Librairie technique et économique, Paris, FRANCE  (1938) (Revue)

     

    le phénomène n'a jamais été traité en profondeur par les gouvernements successifs qu'ils soient de gauche ou de droite qui ont reculé devant l'ampleur du problème  accentué par le pouvoir de résistance aux changements  qu'oppose  toute institution publique dont les principaux  acteurs sociaux syndicats y compris sont pleinement responsables

    le phénomène est également lié à notre tissu social, économique, aux mentalités des employeurs qui depuis de nombreuses années pratiquent une précarisation de l'emploi, aux carences de la formation professionnelle .

    le phénomène a pris une ampleur sans précédant avec la fusion de deux institutions qui dysfonctionnant déjà   sont d'autant plus incapables du fait des changements internes induits par la fusion de faire face à l'accroissement du nombre de demandeurs d'emploi et du   nombre de dossiers à traiter .


    Non le phénomène n'est pas nouveau il n'est pas né avec l'élection de Nicolas Sarkozy

    En revanche le gouvernement actuel qui multiplie  les réformes  de manière trop rapide à mon sens   est devenu lui aussi un acteur  de ces dysfonctionnements et de ce fait catalyse tous les mécontentements.

     

  • le logo du pôle emploi/une affaire en or

    Imprimer

    Regardez et surtout écoutez cette vidéo de Geoffroy Roux de Bézieux, président de l'Unedic et de Virgin Mobile France, vice président du pôle emploi, qui était l'invité mardi matin de Jean-Pierre Elkabbach.

    Pour lui, on va vers quelques mois de chômage très violent .

    il avoue par ailleurs que le logo pôle emploi a couté 500 000 euros " un peu cher dit-il.... ( cela représente 1 000 rmistes indemnisés, le prix de 3 maisons en banlieue , 50 000 repas au resto du coeur  bref un scandale pour un logo )

    je crois que les décideurs que ce soit dans le privé ou dans le public n'ont plus aucune commune mesure des valeurs sauf pour rogner sur les revenus des plus faibles

  • Pôle emploi pour les nuls

    Imprimer

    je viens de découvrir un site interactif dédié aux 45 000 salariés de Pôle emploi

    ce site est animé Par Noèle OBHALKON (ex-anpe)
    et Paco THYZON (ex-assedic)
    en direct du site mixte de Trüchtersheim-sur-Mer

    ce site est intéressant car  le pôle emploi est vu de l'intérieur par ses salariés

    je mets le lien ici et dans la colonne de gauche

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu