Avertir le modérateur

fumée

  • Je suis en colère

    Imprimer

    c'est un billet " coup de gueule aujourd'hui "  je suis véritablement hérissée par la nouvelle loi concernant l'obligation d'installer dans les logements des détecteurs de fumée.

    Pourquoi allez vous me demander ?

    L'hypocrisie, le mal auquel on ne s'attaque pas à la racine, et très certainement  un jackpot pour tous ceux qui participent à la fabrication ,assemblage  et  installation des détecteurs de fumée.

    Cette loi était dans les cartons depuis 2005 , notre gouvernement et nos députés sautant sur tout ce qui bouge en matière de faits divers pour  légiférer et prendre des mesures,  cette proposition de loi est subitement devenue à la mode  pour remédier à la mortalité due aux incendies domestiques!

    Lors des débats à l'assemblée nationale  : M. Benoist Apparu, secrétaire d’État chargé du logement et de l’urbanisme  a déclaré :
    "les incendies domestiques provoquent chaque année des drames qui pourraient être évités grâce à l’installation de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée: 800 morts, plus de 10000 blessés par an, un incendie se déclare toutes les deux minutes.

    Ces statistiques terribles n’ont cessé d’augmenter depuis dix ans. Le taux d’équipement des foyers français est vraiment trop faible et nous sommes en retard par rapport à nos voisins européens, qui, eux, grâce aux détecteurs, ont réussi à réduire considérablement le nombre de victimes.

    Aujourd’hui, les Français atteignent seulement 2 % de taux d’équipement. L’expérience de nos voisins européens, notamment anglais, montre que, si nous dépassons les 50 %, le nombre de victimes sera divisé par deux. C’est une formidable espérance pour nos concitoyens.

    Des drames ont récemment eu lieu et renvoient à une évidence, il faut passer à la seconde étape, qui est la généralisation des détecteurs-avertisseurs d’incendie. Cette obligation d’installation de détecteurs d’incendie est étalée dans le temps, pour permettre à chacun de s’adapter, selon les modalités que vous avez souhaité définir."

    Cette loi qui masque la réalité  permet à nos députés et à notre gouvernement de se vautrer dans l'auto satisfaction.

    Plus d’un million de personnes, dont environ un quart d’enfants, vivent en France dans environ 400 000 à 600 000 logements dit « indignes » qui engendrent, outre l’insécurité physique, une grave inégalité sociale de santé.

    nm_177872_px_501__w_nicematin_.jpg

    Les problèmes sanitaires sont tellement évidents que peu d’études à caractère scientifique ont cherché à évaluer leur importance et surtout leurs conséquences chez l’enfant.
    Des problèmes sanitaires de plusieurs ordres :
    - Le logement précaire est accidentogène. Les enfants sont davantage victimes d’accidents domestiques lorsqu’ils vivent dans un habitat insalubre. Les nombreux défauts occasionnent un risque  de chutes (garde-corps détériorés, balustrades absentes, mains courantes instables, appuis délabrés des fenêtres), de traumatismes divers (structure porteuse très fragilisée), de brûlures (bassines d’eau bouillante utilisées par absence d’eau chaude courante), d’électrocutions (fils électriques dénudés et sous tension à portée des enfants) ou bien encore de propagation d’incendie (impostes, ventilations au travers de portes palières, combles filants d’immeuble à immeuble).
    - L’infestation de rongeurs, risque de zoonoses sous-diagnostiquées.
    Les égouts anciens et détériorés, les soubassements malpropres, la mauvaise gestion des déchets, favorisent la présence de rats porteurs de virus, de bactéries, de parasites dont le risque potentiel pour les habitants est mal évalué.  En dehors de ces problèmes d’hygiène, la prolifération des rats augmente la survenue d’incendies liés à des câbles électriques rongés et mis à nu.
    - Une surexposition au monoxyde de carbone dans les immeubles vétustes, les conduits de fumée fissurés et obstrués, les chauffe-eau
    mal raccordés et les chauffages de fortune sont à l’origine d’intoxications oxycarbonées.

    Selon le laboratoire central de la préfecture de police, les accidents dus aux dispositifs de type braseros au charbon de bois ou aux panneaux radiants fonctionnant à l’aide d’une bouteille butane sont en progression significative à Paris : 2,5 % des accidents en 1994, 11,5 % en 2001, 15,5 % en 2004. Chez l’enfant, l’intoxication au monoxyde de carbone reste fréquente et grave.
    - L’humidité accroit la survenue d’infections respiratoires et d’asthme.
    -  le saturnisme de l’enfant, maladie grave de l’insalubrité  surtout due à des peintures anciennes au plomb utilisées jusqu’en 1949. 
    Ces peintures appliquées il y a plus de soixante ans, et recouvertes de couches plus récentes, se décollent des supports en raison des détériorations dues au vieillissement du bâti, aux défauts d’entretien et à l’humidité.
    492 cas de saturnisme ont été signalés sur tout le territoire en 2005. Cela concerne en grande majorité des enfants de 1 à 4 ans, dont 85 % sont issus de populations d’immigration récente.

    A cela il faut ajouter le nombre de plus en plus important de personnes vivant en caravanes et habitats de fortune  ainsi que les gens du voyage, qui ont des conditions de vie très précaires (absence d’eau et d’électricité, installation sur des terrains dangereux : à proximité d’une autoroute, d’une voie de chemin de fer…) etc...

    Alors Mesdames et Messieurs les députés  pensez vous réellement que les détecteurs de fumer vont diminuer le nombre d'accidents domestiques et les maladies dans les logements indignes et insalubres ?

    Faudra t-il installer des détecteurs de fumée dans les caravanes et habitats de fortune ?

    Il aurait fallu  prendre le problème à sa source dans le cadre des logements insalubres existants.

    Il aurait fallu s'attaquer  aux marchands de sommeil qui ne font aucune mise en conformité tant dans ces logements que dans les espaces communs.
    Il manque à votre loi une approche sociétale pour qu’elle soit   opérante.

    OUI je suis en colère car
    Deux fillettes de six et huit ans sont décédées dans la nuit de lundi à mardi dans l'incendie d'un cabanon, dans un camp de gens du voyages à Saâcy-sur-Marne (Seine-et-Marne), a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie. 
    Sept autres personnes intoxiquées et choquées ont été admises en urgence au centre hospitalier de Meaux (Seine-et-Marne), a précisé la gendarmerie.

    En février Deux petits enfants roms sont morts après avoir été brulés dans l’incendie de la cabane qui servait d’abri à leurs parents, sur un terrain d’Orly où plusieurs familles roms tentaient d’habiter, chassées d’un terrain à l’autre.

     

     

    <

    .

     

  • l'Etat vous aime....

    Imprimer

    Notre gouvernement et nos députés vous aiment.

    Je n'ai jamais douté une seconde de l'amour de notre gouvernement  pour les citoyens que nous sommes.

    Realisation_du_16-03-10.jpgCet  amour est tellement  grand et désintéressé que nos instances dirigeantes  via Roselyne Bachelot n'ont pas  hésité à mettre en place  tout un arsenal de guerre  contre  la grippe H1N1 qui a fait  beaucoup moins de morts qu'une "gripette "  saisonnière  et à dépenser sans compter en achetant des millions de vaccins ...( dont nous payons tous la facture je vous le rappelle avec ma discrétion habituelle...)

    Je ne parlerai pas non plus  de la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » (loi n°2009-879 du 21 juillet 2009) qui  prévoit plusieurs mesures destinées à renforcer les limitations d’accès à l’alcool et au tabac , notamment pour les mineurs, alors que l' état  perçoit   des taxes toujours plus importantes  sur la vente d'alcool et de tabac et que le caractère dissuasif de l'augmentation de ces taxes   ne fait pas l'unanimité.....

    je ne vous parlerai pas   des  cajoleries de Nadine Morano qui en véritable mère poule s'est récemment  distinguée pour nous protéger ! La scène s’est déroulée  à Neuves-Maison (Meurthe-et-Moselle), au sud de Nancy, lors de la braderie annuelle. » indique le parisien.

    En pénétrant dans un café, Nadine Morano  découvre plusieurs clients en train de fumer à l’intérieur même d’un café. Dans l’est républiquain, Madame Morano explique. : « Je suis ministre de la République, si j’arrive et que je ne dis rien, c’est comme si je cautionnais », Elle a donc naturellement rappeler qu’il fallait fumer à l’extérieur de l’établissement. Mais devant le refus du patron, la secrétaire d’état est allée trouver les gendarmes juste en face et leur a expliqué la situation. « J’ai prévenu le patron que j’allais voir les gendarmes », a-t-elle indiqué.

    mam.jpgLorsque les gendarmes sont arrivés, « les cigarettes étaient éteintes et les cendriers évacués des tables », Le gérant, convoqué, aurait reconnu les faits.  Il encourt une amende de 135 euros, contre 68 euros pour les fumeurs.
    site des non fumeurs

    J'oubliais également qu'on nous recommande  régulièrement  de manger cinq fruits et légumes par jour pour éviter notamment l'obésité  et pour nous y aider un amendement  déposé lors de l’examen de la loi  « Hôpital, patients, santé et territoires » devait permettre  de pouvoir utiliser les tickets-restaurant chez les marchands de fruits et légumes que ce soit en boutique ou sur les marchés.

    Disposition  qui va bénéficier à 2.7 millions de salariés sauf que  le décret d'application du 3.03.2010 limite les achats aux "préparations immédiatement consommables", telles que les soupes ou les salades composées ( La Commission nationale des titres-restaurants s'était  déclarée contre cette mesure  "Le titre-restaurant doit être utilisé pour acheter un repas ou une préparation alimentaire immédiatement consommable. Ce n'est pas un titre alimentaire", avait déclaré le secrétaire général de la CNTR, l'organisme habilité à distribuer des autorisations aux restaurants, distributeurs, boucheries, charcuteries ou traiteurs souhaitant utiliser des titres-restaurant.)

    Force est de constater que le gouvernement et les députés nous aiment moins  lorsque les lobbyings se font entendre  car à l'évidence cette disposition  ne permettra pas aux salariés  ayant  des revenus  modestes de consommer plus  de  fruits et légumes ( ces derniers  ont subi  des augmentations astronomiques)  sans compter les plus démunis qui devront toujours  se contenter de pâtes et de féculents ou de rien du tout......


    logement.jpgEt la cerise sur le gâteau la loi n° 2010-238 du 9 mars 2010 visant à rendre obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation, qui a modifié le code de la construction et de l’habitation:

    L’occupant d’un logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, devra y installer au moins un détecteur de fumée. Les normes techniques de l'appareil seront définies par décret ultérieurement.

    L’occupant du logement devra ensuite veiller à l’entretien et au bon fonctionnement de ce dispositif afin de prévenir le risque d’incendie.

    Pour les locations saisonnières, les foyers, les logements de fonction et les locations meublées, c’est au propriétaire non occupant qu’incombera l’installation.
    Les mesures de sécurité à mettre en œuvre par les propriétaires dans les parties communes des immeubles seront également précisées par décret.

    L’occupant du logement devra notifier cette installation à son assureur. Ce dernier pourra alors prévoir une minoration de la prime ou de la cotisation prévue dans le contrat d'assurance habitation.

    Cette loi entrera en vigueur, dans un délai de cinq ans, à compter la date de publication, soit le 10 mars 2015.

     

    A votre avis a qui profitent toutes ces dispositions ???? je vous laisse le soin de méditer sur le sujet.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu