Avertir le modérateur

faits divers

  • les employées ont les oreilles propres au Canada !

    Imprimer

    Il aurait léché l'oreille d'une employée de son service !

    le harcèlement n'est pas un sujet plaisant mais je ne peux pas résister à vous livrer ce fait divers qui se passe au Canada et qui m'a beaucoup amusée

    Une oreille léchée, des filatures, et des témoins qui vont témoigner derrière un paravent pourquoi pas avec une burqa  en voilà une bonne idée!!!!!

    Embauché au service de police en 1985, ce policier a gravi tous les échelons jusqu'au grade de capitaine. Au printemps 2008, il supervisait cinq équipes comprenant au total environ 70 policiers.

    le 20 février 2008, la direction le suspendait de ses fonctions, puis le 3 mars 2008, le congédiait pour une série de «comportements inappropriés».

    La direction du service de police veut mettre en preuve une multitude de faits «constants et répétés» qui sont tous «de la nature de harcèlement»,

    La direction parle de «pattern» de harcèlement.

    Par exemple, il est question de l'utilisation du CRPQ pour s'informer sur ses ex-petites amies de coeur. Il est aussi question de série d'appels personnels et de filatures en véhicule. La direction lui reproche aussi l'utilisation d'un véhicule de police la soirée du 24 juin 2007, puis de perte de temps au travail.

    Dans un bar de Saint-Jean, alors qu'il exerçait une fonction d'autorité, il aurait léché l'oreille d'une répartitrice.

    le policier nie tout en bloc

    Les répartitrices tentent, quant à elles, de pouvoir témoigner derrière un paravent, à l'abri du regard de ce policier, éprouvant une «profonde angoisse», une «vive peur», ou une «vive crainte d'intimidation».

    source journal de Montréal clic ici

    langue-girafe.jpg

     


  • Faits divers ou une Mandrinade new look

    Imprimer

     

    mandrin.jpgEn surfant sur le net je viens de lire un article fort intéresant

    intitulé :autoréduction un jeu dangereux je vous mets le lien cliquer ici

    je reproduis un court extrait et remercie l'auteur

    le fait divers  est à méditer  et  l'analyse juridique faite par l'auteur du billet  qui est avocat est  trés pertinente

    je vous laisse le soin de la lire

     

    "31 décembre, dans un Monoprix du centre de Paris : forte affluence et grosse recette. Parmi la foule qui se presse, un groupe de clients qui remplissent leurs caddies jusqu’à ras-bord – treize caddies – et se présentent vers la sortie. Et là, ça se complique. Les clients, des militants, expliquent qu’ils ne veulent pas payer car il s’agit de faire un petit prélèvement, quasi indolore, sur le chiffre d’affaires du magasin, pour redistribuer aussitôt ces victuailles à des personnes qui ne peuvent se les offrir, en vue d’un réveillon amélioré. Discussion avec le responsable du magasin, pas vraiment d’accord. Un embouteillage se forme, les clients s’interrogent, certains s’apprêtent peut-être à faire demi-tour. Banco, les caddies pleins peuvent passer sans ambages, et la généreuse distribution commence : à la Bourse du travail, occupée par les sans-papiers, au gymnase Merry, où sont installés des mal-logés, et lors d'un « réveillon des luttes » dans le XIXe arrondissement. Montant de l’opération : 5.000€."

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu