Avertir le modérateur

discours

  • Nicolas Sarkozy devant le Congrès à Versailles.

    Imprimer

    Discours du Président devant le Congrès à Versailles : le ton est donné pour les mois à venir

    Nicolas Sarkozy a présenté aujourd'hui à 15 heures devant le congrés les grandes orientations de l'action gouvernementale

    lorsqu'il parle de remaniement ministériel il dit "nous"  il affirme ainsi  sa volonté de mener la politique de la nation

    (selon la constitution c'est  le Premier ministre qui dirige l'action du gouvernement qui détermine et conduit la politique de la Nation)

    pour tous ceux qui travaillent et /ou qui n'ont pas pu écouter ce discours voici un résumé des temps forts.

    les temps forts du discours de Nicolas Sarkozy devant le congrés réuni à Versailles

    513794.jpg

     


    c'est  accompagné de son épouse que Le président arrive avant  15 heures à Versailles

    il est accueilli par Bernard Accoyer dans le salon Marengo

    il s'entretient quelques minutes avec  le président du Congrès et ensuite traverse la galerie des bustes  entre deux rangées d'une garde républicaine qui le salut en grand apparât ( culotte blanche notamment)

    il pénètre ensuite dans l'hémicycle et Bernard accoyer lui donne la parole

    il commence son discours vers 15 heures.715093.jpg

     

    • la crise est grave  elle n'est pas terminée et nous ne savons pas quand elle le sera

    il ne faut pas relâcher notre vigilance pour soutenir les plus fragiles affirme le président. considérer la crise comme une parenthèse est une erreur fatale et rien  ne sera plus comme avant

    une crise d'une telle ampleur  appelle  une remise en cause de nos valeurs  . Nous devons imaginer un autre avenir .

    nous devons à nouveau nous rassembler pour mettre l'économie au service de l'homme et non l'inverse

     

    la laicité c'est la neutralité  et c'est le respect de toutes les religions. Nous ne sommes pas menacés par le cléricalisme.

    dans la république  la religion musulmane doit être respectée  autant que les autres.

    la burqa n'est  pas un problème religieux  c'est un

    problème de liberté de la femme c'est un signe d'asservissement de la femme .la Burqa  ne sera pas la bienvenue sur le territoire de la république

    le parlement s'est saisi de cette question .Nous ne devons pas avoir honte de nos valeurs.

     

    • Non à la loi de la jungle /  il n'y a pas de liberté sans règle

    il faut que les agresseurs soient punis et que les victimes n'aient plus peur

    mais nous construirons plus de prisons car l'état de nos prisons est une honte pour notre république

    nous construirons des hôpitaux pour les détenus qui ont des problèmes psychiatriques

    ce sera la priorité du prochain gouvernement.

    • la loi Hadopi : "J'irai jusqu'au bout"

    que nous prépare le président concernant la loi Hadopi ?

    il réaffirme sa volonté  d' aller "jusqu'au bout" à propos de la loi Création et Internet, dite Hadopi, contre le téléchargement illégal en ligne.

    En défendant  le droit d'auteur je défends la création artistique et la liberté de chacun , l'avenir de la culture et de la création.

    lorsqu'il prononce ces mots la caméra nous montre l'épouse du président assise dans une loge de l'hémyclique lui adresser un large sourire . no comment.....

    il rappelle ensuite toutes les réformes faites et les difficultés de réformer notre pays


    • pas d'augmentation d'impôts

    Nicolas Sarkozy rejette le principe d'une "politique de la rigueur". "Je ne ferai pas la politique de la rigueur car la politique de la rigueur a toujours échoué".

    "Je n'augmenterai pas les impôts."

    2009-06-22T141709Z_01_APAE55L13ON00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-CONGRES-VERSAILLES-20090622.JPG

    • Nous poursuivrons les réformes

    le gouvernement sera "au rendez-vous des réformes". "Nous poursuivrons la réforme de l'état et celle de la carte administrative. Nous ne reculerons pas sur le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux dans la fonction publique.

    Nous irons plus loin dans la maîtrise des dépenses de santé et nous irons jusqu'au bout dans la réforme des collectivités locales

     

    • Mercredi  annonce d'un remaniement gouvernemental

    Nicolas Sarkozy annonce un "remaniement gouvernemental" pour mercredi.

    ce gouvernement aura pour mission première de définir les priorités nationales stratégiques.

     

    Le chef de l'Etat annonce la création d'un emprunt national, qui sera exclusivement consacré au financement de ces priorités stratégiques et levé soit sur les marchés financiers soit auprès des Français.

    Le montant et les modalités de cet emprunt ne seront arrêtés que lorsque ces priorités auront été fixées,

    ces priorités seront définies après un large débat avec les partenaires sociaux, le parlement, les responsables économiques, de la culture de la recherche ...

    ce débat commencera  dès le 1.07.2009 pendant 3 mois..

     

    • l'Europe doit changer

    "L'Europe doit changer", indique Nicolas Sarkozy estimant "qu'elle ne pourra plus fonctionner après la crise comme avant". "Le changement de l'Europe et de la France doivent aller de pair",

     

    • Réforme des retraites : 2010 sera une année capitale . décision pour  "mi-2010" ( vidéo clic ici)

    une intervention de moins d'une minute sur les retraites mais lourde de sens

    tout sera mis sur la table :âge de la retraite, durée des cotisations et pénibilité.

    il y aura un débat avec les partenaires sociaux mais le gouvernement prendra ses responsabilités quand le moment des décisions sera venu.

     

    Interruption de séance après le discours du président

    congres.jpg

     

     

     

  • le travail c'est la santé rien faire c'est la conserver

    Imprimer

    " le travail c'est la santé , rien faire c'est la conserver" refrain  d'une chanson très connue

    et bien ce n'est pas l'avis du gouvernement pour  les séniors

    cet après midi  Nicolas Sarkozy abordera  dans son discours devant le Congrés  "la vie après 60 ans" voir mon billet les ailes du l'enfer du 12.06.2009 clic ici

    voir article du Nouvel observateur sur  le discours au Congrès

    la semaine dernière les voix du gouvernement se sont élevées pour nous préparer nous les gogos à entendre très certainement cet après midi que la vie ne s'arrête pas à 60 ans, qu'il faut créer toutes les conditions pour que les seniors restent des acteurs  importants de notre société bref  un blababla pour dire que les séniors  doivent bosser  jusqu'à 65,  66 ,67 ans ou plus.

    • Claude Guéant , le secrétaire général de l'Elysée, a annoncé que le chef de l'Etat s'exprimerait sur  le thème " la vie après 60 ans "
    • Brice Hortefeux, le ministre du travail  a déclaré que le relèvement de l'âge légal de départ à la retraite  faisait partie des " pistes " existantes pour rééquilibrer les régimes de retraites
    • François Fillon indiquait le lendemain  que  cette question n'était " pas taboue "
    • enfin , le ministre du Budget, Eric Woerth s'est dit favorable " à titre personnel " au report de l'âge légal.

    il faudra donc qu'on nous explique comment en France

    • alors que les entreprises à la première occasion  se délestent des salariés les plus agés
    • que lorsqu'elles recrutent  elles jettent au panier tout cv de personnes agées de plus de 50 ans ( moins dans de nombreux secteurs)
    • et que  les jeunes qui doivent construire leur avenir ne trouvent pas de jobs stables

    comment dans ces conditions les séniors pourraient-ils  travailler jusqu'à 67 voir au delà.

    je n'aborde pas les conditions d'emploi qui sont  stressantes voir déstabilisantes  dans un environnement de plus en plus  concurrentiel ( horaires flexibles, déplacements, mutations etc...) qui affectent toutes les classes d'âge et plus particulièrement les séniors.

    plan-emploi-seniors.jpg

     

     

    je recommande ce livre à notre gouvernement

    Seniors. Dis moi ton âge ?

    Parution Novembre 2007
    Thème | Société

    Ages et générations, les seniors et le monde du travail, les liens intergénérationnels, le sens de la vie ... Autant de questions abordées par les acteurs de la société civile sur une problématique majeure pour le devenir de notre société ...

    Dernier ouvrage issu des réflexions et des débats ouverts par l’Institut Kervégan sur les relations intergénérationnelles et de genre, Seniors, dis moi ton âge ? témoigne des décalages entre la réalité des mouvements sociétaux et la stagnation voire le conservatisme de nos systèmes d’organisation sociale.

    Dans ce dernier Opus, l’Institut Kervégan étudie les différents temps des vieillissements dans la sphère privée ou publique, à travers des témoignages d’acteurs de la société civile, des réflexions d’experts en sciences sociales et des travaux des membres de l’Institut.

    La question du vieillissement et de la place des plus âgés est emblématique des difficultés que présente notre société pour intégrer les pluralités et les différences. Notre organisation sociétale repose sur des critères figés qui inclut ou exclut selon des âges théoriques qui agissent comme des signaux rédhibitoires d’activité ou d’inactivité. Ces repères d’âges et générationnels ne correspondent plus à ce que les personnes vivent et souhaitent vivre. Ces âges sociaux fonctionnent plus comme des facteurs de discrimination voire de ségrégation que comme des éléments positifs d’organisation sociale.

    Un des défis majeurs pour notre avenir : la déconstruction des âges sociaux ...

    Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de présentation

    Commander

     

  • les ailes de l'enfer

    Imprimer

     

    09050604075722873611282.jpgUn  président z'ailé.

    depuis les élections Nicolas Sarkozy a des ailes  . le train d'enfer des réformes va continuer

    c'est devant le parlement réuni en Congrés que Nicolas Sarkozy   exposera   lundi 22 juin 2009 les grands axes politiques des prochains mois.(la réforme de la Constitution adoptée en juillet 2008.lui donne cette prérogative voir NB)

    "Nicolas Sarkozy ne peut interpréter le résultat des élections que comme un appel à davantage d'action", analyse l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin. "On est arrivé à mi-quinquennat au bout des réformes du programme présidentiel. Il faut une relance", poursuit-il.

    les principales réformes porteront sur:

    l' Environnement, l'aménagement du territoire "pour réactiver les territoires ruraux ", la vie après 60 ans avec très certainement un  report de l'âge de départ effectif à la retraite , les collectivités locales par nécessité de  réduire la dette et les dépenses publiques.

    un remaniement ministériel est également annoncé dès la fin du mois de juin .

     

    NB

    habituellement  le Congrès - c'est à dire le Sénat et  l'Assemblée nationale - se réunit à Versailles pour entériner une modification de la Constitution de 1958.

     

    depuis la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008, le chef de l'Etat  peut convoquer le congrés afin de prendre la parole devant les représentants du peuple.

    la "présidentialisation "du régime est en marche

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu