Avertir le modérateur

cumul emploi-retraite

  • Précision sur le site " retraités à votre service " mentionné par un lecteur.

    Imprimer

     

    Pour répondre aux questions de plusieurs lecteurs concernant le site des retraités à votre service mentionné par Paulo, il s'agit d'un site privé et non d'une ANPE dédiée au séniors comme l'indique Paulo

    ces sites privés sont de plus en plus nombreux à offrir leurs services.

    Avant de vous inscrire et/ou adhérer par un abonnement par exemple je conseille vivement à mes lecteurs de se renseigner sur le sérieux de ces sites.

    En effet le secteur est porteur et les conditions pour créer ce type d'activité ne sont pas encore réglementées ( expérience, diplôme etc..)

    pour le site en question cliquez ici pour prendre connaissance des mentions légales de ce site

    ce site n'est pas gratuit  voici  un extrait


    Tarifs et mode de règlement

    L’accès au site Les retraités travaillent en tant que simple visiteur est gratuit, ainsi que la consultation des annonces.
    En revanche, l'accès au dépôt d’annonce est soumis à des droits d'inscription et/ou des montants d'abonnement en fonction des offres proposées. Les caractéristiques précises de ces offres (durée, type de visibilité, …) sont décrites dans les formulaires de souscription de chaque offre. Est également soumis à des droits d’inscription et paiements via un système de type audiotel pour l’obtention des coordonnées des différents annonceurs Nous nous réservons le droit de modifier la structure des offres ainsi que les conditions tarifaires à tout moment.

    En cas de réduction des frais, commissions et tarifs, les modifications seront effectives dès leur mise en ligne sur le site. Si la modification est temporaire (par exemple, les jours de promotion exceptionnelle, gratuité exceptionnelle, offre de lancement, offre promotionnelle, …), la durée de cette modification sera également affichée sur le site.
    En cas d'augmentation de ces frais, commissions et tarifs, ces modifications seront effectives dès leurs mise en place une fois visible en ligne sur le site. Dans le cas du lancement d'un nouveau service, les prix pour ce service sont effectifs dès sa mise en place.
    Sauf stipulation contraire, nos tarifs sont indiqués en euros TTC (EUR).

  • Info pour les seniors

    Imprimer

    ce n'est pas une publicité mais une information concernant un site qui peut permettre aux séniors qui le souhaitent de garder les liens tout en augmentant leur retraite qui bien souvent est plus que modeste

     

    logo_ SENIORS300dpi.jpgwww.seniorsavotreservice.com met en relation les personnes de plus de 50 ans en recherche d’activité, de complément de retraite, d’emploi et de réseau social et les particuliers qui souhaitent employer une personne à domicile : soutien scolaire, bricolage, accompagnement des aînés, garde d’enfants, de maison, d’animaux etc ... Un site web simple et clair de petites annonces entre particuliers. Le dépôt des annonces est gratuit. Une initiative qui permet aux seniors d’arrondir leurs fins de mois et aux particuliers employeurs de faire appel à des personnes expérimentées et disponibles.

  • Les seniors et l'emploi

    Imprimer

    la loi de financement de la sécurité sociale a été adoptée mais a fait l’objet d’une saisine du conseil constitutionnel par les députés socialistes les 1 et 3.12.2008 concernant notamment la mise à la retraite


    Source journal le Monde
    « Les députés citent notamment le 11e alinéa du préambule de la constitution , qui stipule que la nation "garantit à tous, notamment (...) aux vieux travailleurs, la protection de la santé, le repos" et que "tout être humain qui, en raison de son âge (...) se trouve dans l'incapacité de travailler, a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence".
    "Force est d'admettre que le dispositif critiqué visant à reculer à 70 ans l'âge effectif de la retraite méconnaît les principes" de prise en compte de la pénibilité des tâches assurées, ajoute le groupe PS, en rappelant qu'il existe "un écart de sept ans d'espérance de vie entre un cadre supérieur et un ouvrier".
    1. Décision du conseil attendue d’ici mi -décembre
    2. Promulgation de la loi d’ici la fin de l’année



    Quelles sont les dispositions prisent concernant les séniors et l’emploi ?

    • Les entreprises de plus de 50 salariés devront avoir signé, au 1er janvier 2010 un accord sur l'emploi des salariés âgés.

    Cet accord devra  prévoir un objectif chiffré de maintien dans l'emploi ou de recrutement de salariés âgés. Il devra également comporter des dispositions qui favorisent le maintien en emploi des seniors sur trois des domaines qui seront ultérieurement fixés par décret.


    Attention la loi indique « salariés agés » sans donner plus de précision
    Ce sera certainement aux accords de définir cette notion sous réserve de décret qui pourrait être pris.
    A défaut d’accord l’employeur pourra unilatéralement fixer un plan emploi sénior
    ce plan devra être soumis pour avis au comité d'entreprise ou, à défaut, aux délégués du personnel.
    Ce plan emploi sera soumis aux mêmes règles que l'accord : contenu, et dépôt auprès de l'administration.



    • Création d’une une pénalité financière égale à 1 % des rémunérations versées aux salariés pour toute la période non couverte par un accord ou un plan d'action, si l’entreprise ne respecte pas ces engagements

    Le produit de cette pénalité sera affecté à la Caisse nationale d’assurance vieillesse des travailleurs salariés.  pénalité recouvrée par l’URSSAF
    les entreprise de 50 salariés à moins de 300, pourront être exonérées de la pénalité si elles appliquent un accord de branche étendu portant sur l'emploi des seniors .

    commentaire
    vous remarquerez que les entreprises de moins de 50 salariés qui emploient plus de 30% de la population active salariée ne sont soumises à aucune obligation légale ce qui va créer une fois de plus une différence de traitement entre les salariés des petites structures . et les autres.
    . Un décret  doit déterminer les modalités de calcul des effectifs de cinquante et trois cents salariés .



    • Pas de mise à la retraite sans l'accord du salarié par l'employeur avant 70 ans

    De 65 à 70 ans, la loi crée une nouvelle procédure. L'employeur devra demander par écrit au salarié, avant qu'il atteigne ses 65 ans, s'il a l'intention de quitter volontairement l'entreprise pour bénéficier d'une pension de vieillesse
    . En cas de réponse négative de la part du salarié, ou si l'employeur ne met pas en oeuvre cette procédure préalable, il ne pourra pas mettre le salarié à la retraite.
    Chaque année l’employeur devra faire cette demande et ce jusqu’à ce que le salarié accepte ou bien atteigne 70 ans. En revanche, une fois que le salarié aura atteint 70 ans, l'employeur retrouvera toute liberté pour mettre l'intéressé à la retraite.

    Un décret doit préciser les délais dans lesquels la demande doit être faite ainsi que la réponse du salarié
    Ce décret est en projet il prévoit notamment que L'employeur devra interroger par écrit le salarié sur son intention de quitter ou non l'entreprise au moins  3 mois avant sa date anniversaire. Le salarié disposerait d'un mois pour lui répondre. La mise à la retraite ne sera pas possible en cas de refus. L'employeur devra renouveler cette procédure les quatre années suivantes jusqu'au 70e anniversaire du salarié. L'employeur pourra alors librement mettre le salarié à la retraite.

    A titre transitoire pour 2009, le délai s'entend de 3 mois avant la date d'effet de la mise à la retraite (et non à compter de la date anniversaire du salarié). Par ailleurs, les mises à la retraite notifiées avant la fin 2008 ne sont pas concernées par ce dispositif.


    . Pas de changement concernant le départ volontaire à la retraite. - Il reste possible dès 60 ans, sachant que partir avant d'avoir tous les trimestres requis a une incidence importante sur le montant de la pension de vieillesse.



    • cumul emploi-retraite facilité

    Les salariés retraités pourront reprendre une activité librement, dès 60 ans s'ils ont eu une carrière complète et dans tous les cas à 65 ans, à la condition qu'ils aient liquidé l'ensemble de leurs pensions personnelles auprès des régimes de retraite obligatoire (français et étrangers).
    Il ne sera plus nécessaire pour ces salariés retraités d'attendre 6 mois pour poursuivre leur activité chez leur dernier employeur. Ils n'auront plus non plus à justifier d'un plafond de ressources. Ils pourront cumuler, sans restriction aucune, leur pension et le revenu de leur activité professionnelle.
    En revanche, les retraités de moins de 65 ans ne remplissant pas les conditions fixées par le PLFSS pour 2009 continueront à être soumis aux deux conditions cumulatives (délai de carence et montant maximal de ressources).


    il faut attendre la décision du conseil constitutionnel et la promulgation de la loi pour analyser et commenter les dispositions définitives .

    Mais force est de constater que ces mesures peuvent avoir de nombreux effets indésirables dont nous ne mesurerons les conséquences que dans quelques années

    notamment

    par la crise économique que nous vivons et que nous vivrons pendant de nombreux mois il y aura  une disproportion accrue entre la demande et l'offre d'emploi

    cette disproportion risque fort d'augmenter  la précarisation des emplois, et de favoriser une politique  de bas salaires au sein des entreprises

    par ailleurs les revenus de remplacement  seront également tirés vers le bas puisque calculés sur des salaires bas ce qui risque de précariser un nombre plus important de  chomeurs malades ou invalides par exemple.

    enfin il risque d'y avoir une hausse des arrets de maladie chez les salariés agés  qui ne pourront  plus s'adapter aux méthodes managériales qui tenteront de se durcir  pour faire front à une compétivité plus forte.

    bref tout ceci ne va pas dans le sens d'une amélioration de nos conditions de vie

    mais au delà de toutes ces difficultés nous devons sérieusement nous interroger sur la société que nous avons construite

    n'avons nous pas mis à mal l'avenir de nos enfants en sacrifiant l'immédiat à au long terme?

    en  ruinant nos ressources naturelles  et sacrifiant notre environnement à notre appétit  de plus en plus grand

    n'avons nous pas crée une société artificelle  aux valeurs factices  qui privilégient la compétition le jeunisme à l'entraide la solidarité et le respect des générations les plus agées.

    ne sommes nous pas dans une crise plus grave qu'il n'y parait  une crise de nos valeurs  une crise de notre civilisation......


     



     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu