Avertir le modérateur

communes

  • Faut il légiférer sur le port la burqa ? suite de l'enquête parlementaire

    Imprimer

     

    Le port de la burqa:  la commission parlementaire continue ses auditions.

    Le 29 septembre les maires se sont exprimés . ce fut une audition sans surprise et à mon sens un peu décevante car les maires n'ont cité aucun chiffre sur la montée du phénomène , aucun fait marquant traduisant de réelles difficultés  si ce n'est de vagues affirmations déjà citées dans la presse  bref ils n'ont pas donné d'exemples tangibles, vérifiables  de difficultés dans leurs communes, une photographie du terrain du phénomène du port de la burqa.

    Burqa_2_gallery__342x400.jpg

    .

    En avant propos le président Guérin rappelle que la mission se concentre sur le port du voile intégral.

    "la mission ne souhaite pas faire d'amalgames , elle veut  une clarification publique d'une pratique portée par les intégristes et les salafistes "

    Plusieurs Maires sont intervenus.

    En résumé  les Maires s'accordent à faire remarquer que :

    • il y a une recrudescence du port de la burqa sans toutefois donner de chiffre et d'incidents majeurs liés au port de la burqa
    • il y a une montée des exigences" religieuses"  notamment au niveau des écoles, accès aux piscines.  Cela crée une inquiétude.
    • le port de la burqa  constitue un recul du droit des femmes, un " frein" à l'intégration et une atteinte à la laïcité
    • la république doit donner un signe fort de ses valeurs républicaines
    • renvoyer aux maires les solutions à prendre ne serait pas admissible. La réponse doit être une réponse générale de la société française  et  de l'état.  C'est une question de valeur républicaine.
    • légiférer et notamment  en prenant des sanctions pénales n'est pas forcément la bonne solution.


    Les principales interventions

    • selon le président de l' Association Ville et Banlieue de France Claude Dilain (Maire de Clichy-sous-Bois) :

    "il ne faut pas mélanger le foulard et le voile intégral qui lui ,renvoie à la dignité de la femme et est un "frein" à l'intégration.

    Les situations sont très variables d'une ville à l'autre mais dans l'ensemble nous constatons une augmentation de cette pratique.

    Les maires sont inquiets car ils voient dans le même temps une montée du fait religieux dans la vie civile.

    que faire? : la réponse est complexe mais une unanimité se dégage faire de la prévention à l'école , dans les associations par exemple  et surtout que l'état donne une réponse forte .

    C'est une question de valeur républicaine  et il est important que la république montre de manière forte ses valeurs  .

    Faut il légiférer ?: les avis sont partagés :

    certains maires pensent qu'il y a des risques politiques et civiles car en légiférant on va notamment stigmatiser certaines villes ou communes , créer éventuellement un contre effet  c'est à dire créer une incitation au port du voile par réaction et enfin  se heurter sur le terrain aux difficultés d'application d'une loi avec sanction  pénale .

    D'autres maires  pensent que malgré ces risques il y a nécessité à légiférer.

    voir vidéo de Claude Dilain, maire PS de Clichy-sous-Bois, invité de Pluriel, le club de la presse de Radio Orient,.

    il est interviewé par Loïc Barrière (Radio Orient), Bruno Jeudy (Le Figaro), et Mireille Duteil (Le Point) après l'affaire de Monfermeil( violences policières clic ici )

    L'émission a été enregistrée jeudi 30 octobre 2008, à l'institut du Monde Arabe.

    • Le maire de Rillieux la pape  Renaud Gauquelin ( Rhône 30 000 habitants) indique que dans sa commune il y a peu de burqas ( deux à sa connaissance !) mais des problèmes liés à l'accessibilité dans les piscines ,  et les cantines scolaires.

    RG1.jpgPour le maire de Rillieux le port de la burqa est une régression du droit des femmes quant à la question de savoir si ces femmes sont volontaires il est impossible de répondre à cette question .

    Il ne faut pas laisser aux maires le problème de la responsabilité de répondre au problème  de la burqa.

    Pour le maire de Rillieux il faut légiférer  même s'il reconnaît des risques inhérents à  une loi sur le sujet.

    Il faut légiférer   car "il faut donner un signe fort à toutes les femmes du monde qui luttent pour l'égalité des droits."

    blog de Renaud Gauquelin clic ici

     

     

    • Jean Yves le Bouillonnec Maire de Cachan, Val-de-Marne (24886 habitants) cite un problème d'un de ses adjoints dans une école maternelle.

    IMG_2887.jpgSans donner d'exemple pratique il fait état  d'un certain nombre " d'actes "  qui semblent  quereller la république pour voir jusqu'où elle peut aller

    Selon Jean Yves le Bouillonnec  il est nécessaire de faire respecter le principe de laicité  dans  l'accès aux lieux publiques "dans mon hôtel de ville on vient le visage découvert "

    Mais faut- il pour autant légiférer ?.

    Une loi pénale ( avec sanction) serait d'application quasi impossible

    Ne faut- il pas adopter la voie de la technique de la résolution parlementaire ?

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu