Avertir le modérateur

bernard debré

  • Principe de précaution ou corruption ?

    Imprimer

    photo_1262634885048-1-0.jpgLa grippe A/H1N1 recule et la France se retrouve avec un stock énorme de vaccins en trop....

    Au total, près de 5,5 millions de Français ont contracté la grippe depuis le début de cette première vague. Si l’on ajoute à ce chiffre les quelque 4,5 millions de personnes vaccinées jusqu’ici, le gouvernement se retrouve avec des stocks énormes de vaccins, médicaments antiviraux et masques de protection.

    Sur les 94 millions de vaccins commandés il y a quelques mois par le gouvernement, 50 millions de doses ne seront finalement pas achetées aux différents laboratoires qui les fabriquent. L’option prise sur 34 autres millions de doses est également  annulée par Roselyne Bachelot.

    Des négociations sont en cours avec  plusieurs pays pour écouler les stocks

    Roselyne Bachelot précise que le Qatar a déjà acheté 300.000 doses et que la négociation est bien engagée avec l’Egypte, qui souhaite en acheter deux millions.

    Des négociations sont également en cours avec l’Ukraine, où la France est en concurrence avec l’Allemagne.

    Dans un communiqué rendu public Roselyne Bachelot confirme la revente des vaccins en surplus mais précise que la vaccination des Français reste une priorité : “La priorité du gouvernement français est de continuer à offrir à la population française la vaccination qui reste le meilleur moyen de protection contre ce nouveau virus”. Mais elle ne parle que de “cession à titre onéreux” ce qui pourrait signifier que le prix de vente pourrait être moins élevé que le prix d’achat.

    Outre les commandes annulées, des millions de doses de vaccins ont été offertes à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour qu’elle les redistribue aux pays qui le demandent.

    nm-photo-263465.jpgLe professeur Bernard Debré, ancien ministre et député de Paris  juge très sévèrement la gestion de la pandémie : Selon le professeur la facture s'approche des deux milliards c'est à dire plus que le déficit des hopitaux.

    C'est le principe de précaution poussé   jusqu'à la stupidité  qui explique ce gâchis....intervention de Bernard Debré sur France info

    En octobre, le professeur Marc Gentilini, avait déjà dénoncé l’importance des moyens mobilisés, notamment pour l’achat des vaccins. “La somme de 1,5 milliard d’euros engagée dans la pandémie représente cinq fois le budget que la France affecte à la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans le monde”. La revente des surplus de vaccins conforte sa position.

    Le député socialiste Jean-Marie le Guen, qui est également président du Conseil d’administration des hôpitaux de Paris, met en cause la politique gouvernementale. Et il demande une mission parlementaire pour faire le bilan de ces échecs et tirer des leçons pour le futur.

    La France n’est pas seule à revendre ses surplus...

    C’est aussi le cas de l’Allemagne dont seulement 5% de la population et 15% des médecins et personnels médicaux se sont fait vacciner. Il y a aussi les Pays-Bas qui avaient commandé 34 millions de doses et veulent en revendre 19 millions.

     

    Wodarg, Dr. Wolfgang.jpgl'Allemand Wolfgang Wodarg  médecin et épidémiologiste, Président de la subcommission pour la santé du Conseil de l’Europe va plus loin . Il pense  que l'industrie pharmaceutique  a influencé les instances internationales et certains gouvernements organisant une " formidable campagne de panique "

    selon  le professeur  "elle constituait une occasion en or pour les représentants des labos qui savaient qu’ils toucheraient le gros lot en cas de proclamation de pandémie"

    Il  vient d'obtenir  le lancement d’une enquête de l’assemblée du Conseil de l’Europe (47 pays)  sur l’influence qu’auraient pu avoir les compagnies pharmaceutiques sur la campagne de vaccination mondiale.

    Entretien réalisé par Bruno Odent :

    Lire la suite

  • burqa burqa de l'huile sur le feu!

    Imprimer

    bernard_debre.jpgle député qui souhaitait castrer chimiquement les criminels sexuels  se veut le défenseur des femmes en interdisant le port de la burqa.

    bernard Debré député UMP donne son avis sur le port  de la burqa  quitte à mettre de l'huile sur le feu sur un sujet sensible et qui plus est sur un sujet  en cours d'étude par une mission parlementaire.

    est il nécessaire de rappeler que jusqu'à présent l'activité parlementaire de notre député n'a jamais brillé par  l'attention portée aux droits des femmes et qu'il avait  proposé en 2007 la castration chimique des criminels sexuels  voir la proposition clic ici

    alors si on n'arrive pas à enlever la burqa à ces femmes proposera t-il peut être de leur couper la tête!!!!

     

    Bernard Debré a indiqué dans une interview au Figaro publiée lundi, qu'"il faut une loi" interdisant le port de la burqa.

    il ajoute " La burqa représente quelque chose d'inacceptable pour la femme. C'est une humiliation à la fois pour la femme et pour les passants qui voient ces filles grillagées",

    "Quand bien même cela ne toucherait que quelque 300 femmes, il faut légiférer.

    On le voit bien avec cette dernière affaire du burkini", ajoute-t-il faisant référence au cas d'une femme interdite de piscine fin juillet à Emerainville (Seine-et-Marne) car elle voulait se baigner vêtue d'une tenue de bain islamique composée d'un voile, d'une tunique et d'un pantalon large.

    il y a quelques semaines cette question a enflammé  la France et envahi le champ médiatique :télévisions , journaux, blogs , commentaires des internautes

    islamic-women-photo.jpg

     

    à l'initiative d' André Gérin, député PCF du Rhône et  Maire de Vénissieux, 58 députés  ont signé une proposition de résolution pour créer une commission d'enquête parlementaire... sur la burqa.

    gerin1.jpgcette commission d' enquête  ou mission d'information a donc été mise en place  elle est présidée par André Gerin

    créée par la conférence des présidents le 23 juin 2009 -  la mission d'information a pour objectif d'établir un état des lieux de la pratique du port du voile intégral en France en s'attachant à comprendre les origines de ce phénomène, son ampleur et son évolution.

    La mission d'information porte également son attention sur les conséquences concrètes dans la vie sociale de cette pratique du port du voile intégral, ainsi que son articulation avec les principes de la République française et, en particulier, celui de la liberté et de la dignité des femmes.

    la première réunion a eu lieu le 8 juillet 2009

    voir mes billets sur le sujet  .

    laissons donc travailler  les membres de cette mission  nul besoin de mettre de l'huile sur le feu sur un sujet trés sensible

    je poserai une question à notre député:

    vous qui êtes sensible au sort des femmes et pensez que le port de la burqa constitue une humiliation pour  les femmes  et pour les passants qui les voient ne trouvez vous pasque le "pectacle" des sans abris ( dont beaucouop sont des femmes )couchés   sur les trottoirs de nos villes constitue  une humiliation bien plus grande encore!

    qu'avez vous fait pour lutter contre ce fléau !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu