Avertir le modérateur

pôle emploi - Page 3

  • les radiations abusives de pôle emploi sont une légende urbaine !!!!

    Imprimer

    La fin d'année  sera difficile : restrictions budgétaires en tous sens et grèves seront au menu....

    Fin d'année  d'autant plus morose que la situation de l'emploi ne s'améliore pas .

    Et pourtant et pourtant   c'est au tour du patron de Pôle emploi de se féliciter d'une situation plus sereine dans les agences.

     

    Dans une interview publiée le 4 octobre par La Tribune, Christian Charpy évoque une nette amélioration avec :

    • plus de 80 % de taux de réponse au premier appel sur le 3949
    • 96 % des demandes d'allocation traitées en moins de 15 jours
    • un nombre de dossiers en instance équivalent à 2 jours de traitement
    • un 3995 pour les entreprises qui reçoit chaque jour 500 nouvelles offres d'emploi

    Concernant la consultation des 500 000 demandeurs d'emploi et entreprises sur le fonctionnement de Pôle emploi, Laurent Wauquiez présentera les résultats à la mi-octobre.

    Comme  pôle emploi ne cesse de dorloter les chômeurs   il  leur fera parvenir  le  lundi de chaque mois une news letter.

    1,5 million  demandeurs d'emploi seront destinataires de cette news letter  qui est sensée  les aider à mieux connaître les services, à découvrir les secteurs qui recrutent, les modalités de formation, à avoir des informations sur l'indemnisation, etc.

    Tout va très bien Madame la Marquise  tout va très bien..... à pôle emploi ...

    Quant aux radiations  abusives des demandeurs d'emploi  dévoilées par le Canard enchainé elles ne sont  qu'une  "  légende urbaine  !!!!!

    Ecoutez c'est navrant  !

     

     

    • De la fumée  qui ne masque pas la triste réalité

    - La montée du chômage de longue durée a fortement augmenté : + 29,1% sur un an à fin juin dernier.

    - Le  plan rebond  tardif et des milliers de demandeurs d'emploi  en souffrance

    - Une réforme des retraites qui risque de plonger dans l'exclusion les chômeurs âgés

    - Une précarisation de l'emploi inquiétante   et des délocalisations  qui  ne  baissent pas...

    - une montée également inquiétante des familles vivant   en dessous  du seuil de pauvreté

    Bref la crise fragilise  encore et encore les plus fragiles

    la situation à Pôle emploi   est loin d'être satisfaisante. si les agents en font les frais  les demandeurs d'emploi en sont les victimes !


    lire également les dernières " trouvailles " de notre ami Laurent Wauquiez

  • Marion Bergeron un CDD ordinaire à Pôle emploi

    Imprimer

     

    couv_def_blog.jpgJe n'ai pas encore lu son livre    car il sera en vente   début octobre mais je ne manquerai pas de le faire et d'écrire un commentaire comme je le fais  pour ma bibliroll.

    le titre de l'ouvrage  : 183 jours dans la barbarie ordinaire

    un CDD à pôle emploi

    Je laisse l'auteur se présenter ( source )

    Il y a presque un an aujourd'hui, j'ai été embauchée pour un CDD de six mois par Pôle Emploi (période de vache maigre oblige). La réalité de ce travail m'a saisie à la gorge dès les premiers jours. Je n'ai pu faire autrement que de raconter et les éditions Plon ont eu le bon goût de trouver cela intéressant. Le livre sort le 7 octobre. Je vous laisse découvrir le pitch. Le livre dispose d'un blog rien que pour lui où vous pourrez en découvrir quelques extraits.
    Pas grand chose à voir avec mon travail de graphiste (je précise que je n'ai pas réalisé la couverture), mais un vrai texte, sur un sujet brûlant, et mes premiers pas en tant qu'auteur...

    source

    Je me prénomme Marion. Ce n'est pas un pseudonyme. J'ai été recrutée par Pôle Emploi alors que j'avais vingt-quatre ans et aucune expérience ni dans le secteur de l'emploi, ni dans celui de l'insertion.

    J'ai fait partie des 1840 CDD de six mois embauchés en avril 2009 pour faire face à la crise.

    Je livre ici mon expérience qui n'a rien d'une parole d'évangile.

    Chez Pôle Emploi, malgré tous les efforts de Monsieur Christian Charpy pour aboutir à un semblant de normalisation, rien ne diffère plus d'une agence qu'une autre agence. Mon témoignage est unique. Il n'est pas le reflet d'un fonctionnement national. Les demandeurs que j'ai rencontrés sont inimitables. Ce sont les habitants d'une banlieue parisienne aux allures de ghetto. Ils n'ont rien en commun avec la population du XIVe arrondissement de la capitale, pourtant si proche, ni avec celle de la Creuse ou de la Corse.

    Mes collègues, ma direction, mes bureaux, mes employeurs ne peuvent servir d'exemple. Ils ne sont qu'un bref éclair dans la nuit noire de la France en crise.
    Chers lecteurs, ne vous vautrez pas dans la fange des généralités. Rien n'est jamais si simple avec la réalité.

     

    Tout est dit

    Il s'agit d'un témoignage  qui n'engage que son auteur et qui en aucun cas ne vise à  fustiger qui que ce soit.

    c'est le témoignage  d'un salarié en CDD dans une entreprise .

    Ce  témoignage  qui encore une fois n'a pas pour but de pointer du doigt le fonctionnement de pôle emploi  est à mon sens le reflet des problèmes que rencontrent  beaucoup de jeunes et moins jeunes dans le monde du travail qui s'est depuis une vingtaine d'années de plus en plus précarisé....

    voici la présentation du livre par les Editionds Plon

    je vous conseille également  d'aller sur  ce site et de lire quelques extraits

    IMG_1471.jpgAvril 2009, France, banlieue parisienne. Au cœur de la crise qui explose, une jeune femme franchit la porte de Pôle Emploi. Fraîchement embauchée par ce nouvel organisme tristement célèbre qui se charge de l'indemnisation et du conseil des chômeurs.

    Plongée dans les entrailles du système, les deux mains dans la boue, elle raconte l'envers du décors. La violence de la misère. L'apprentissage de l'impuissance. Le zèle absurde des fonctionnaires. Le gouffre qui sépare les annonces politiques de la réalité du terrain. Le naufrage inéluctable d'une administration inhumaine qui détruit, sans remords, ses usagers et son personnel.

    Prisonnière de son guichet d'accueil, méprisée et épuisée, elle raconte ce travail qui balaie sa vie privée, emporte ses principes, et brûle ses dernières illusions.

    Ce livre n'est pas une compilation d'anecdotes. Ce n'est pas un ultime état des lieux du marché de l'emploi et de l'administration française. C'est le récit de six mois de travail précaire. Une réalité crue, bouillonnante de souffrance et de désespoir. Bienvenue en enfer. Bienvenue à Pôle Emploi.


    25 ans, mi-parisienne, mi-banlieusarde, graphiste, précaire, étudiante, chômeuse, free-lance, Marion Bergeron est à l'image de la jeunesse française : énergique et motivée, mais trop jeune pour le marché du travail. Contrainte de composer entre son projet professionnel et le règlement de son loyer, elle a postulé chez Pôle Emploi presque par hasard, sans trop y croire. Pour six mois de CDD. Et a finit par retourner pointer aux Assédics, jusqu'à la prochaine fois.

     

  • Les radiations abusives des demandeurs d'emploi

    Imprimer

    Dans l'article précédant je faisais référence à un article du Canard Enchaîné concernant le radiations abusives des demandeurs d'emploi

    voici une copie .'

    ARTICLE_CANARD_ENCHAINE_18__AOUT_2010-1-.JPG

  • Parole de Laurent Wauquiez vaut parole d'évangile !

    Imprimer

    Laurent Wauquiez amorce la rentrée  en fanfare :  il va lancer une grande enquête auprès des chômeurs et affiche un optimisme sur la situation de l'emploi et de pôle emploi   à  faire dresser les cheveux sur la tête ! méthode Coué pour redorer le blason du gouvernement  !

    • Une rentrée sociale difficile

    La rentrée sociale s'annonce difficile : restrictions budgétaires en tous sens et réforme des retraites seront au menu....

    Rentrée sociale d'autant plus morose que la situation de l'emploi ne s'améliore pas et risque d'être aggravée par la cohorte des jeunes diplômés déversés chaque année sur le marché du travail.

    Comme nous l'avions prévu le plan rebond a stagné pendant la période estivale laissant sans ressources des milliers de chômeurs en fin de droit.

    A cela s'ajoute depuis des mois une situation  de surcharge de travail dans les agences de pôle emploi  qui pénalise  les demandeurs d'emploi ( retard de traitement des dossiers, de versement des allocations, erreurs et depuis plusieurs mois    radiations abusives  de demandeurs d'emploi.)

    Extrait du Nouvel Observateur du 12.08.2010

    "Concrètement, Pôle Emploi fixe au chômeur une convocation téléphonique à une date et une heure précises. Toutefois, si celui-ci manque à l'appel pour des raisons diverses (techniques ou sanitaires…), il peut être radié pour "absence au contrôle" et perd deux mois d'allocations, alors que le règlement de Pôle Emploi ne prévoit aucune sanction pour les entretiens téléphoniques, qui ne peuvent se substituer aux convocations en agence.

    Pour une convocation physique ou téléphonique, le processus est sensiblement le même : en cas d'absence, une "lettre d'information" est envoyée au chômeur qui peut alors présenter ses arguments. Pôle Emploi prend ensuite la décision, ou non, de le radier de ses listes. Le demandeur peut alors présenter un recours auprès de l'agence ou auprès du Médiateur. Si la radiation est confirmée, le dernier recours consiste dans une procédure devant le Tribunal administratif.

    Toutefois, le Canard souligne que "les bavures sont légions", comme lorsque le conseiller de Pôle Emploi oublie d'appeler… mais radie le chômeur.

    voir site d'aide aux  demandeurs d'emploi  radiés  abusivement : recours /radiation

     

    • Pôle emploi : une situation critique qui pénalise les  demandeurs d'emploi depuis de nombreux mois

    La situation de crise à Pôle emploi n'est pas une nouveauté !

    Au premier janvier 2009 ANPE et ASSEDIC fusionnaient et l'accouchement de Pôle-Emploi commençait. Aujourd'hui cet accouchement n'est pas encore terminé  et  la parturiente souffre ....

    Afflux de chômeurs, , services en sous-effectif, dégradation des conditions de travail, manque de formation,  précarité des nouveaux employés, difficultés techniques , bref la liste est longue pour expliquer le malaise des agents de pôle emploi, l'explosion des files d'attente et des retards de traitement des dossiers des demandeurs d'emploi ..

    "Quatre syndicats (CGT, SNAP, SNU FSU et SUD Solidaires) ont appelé à la grève mardi 08 juin 2010 à Pôle emploi, pour dénoncer un service public en déliquescence. Près de 19% des salariés selon la direction - 25% selon les syndicats, ont manifesté..."

     

    • Une opération marketing bien huilée

    Pour calmer une situation devenue de plus en plus  délicate ,  Laurent Wauquiez ne cesse  depuis   le début de l'année de faire le tour des agences de pôle emploi  de France et de Navarre..

    Notre ministre  vérifie" in situ " la situation :   il va jusqu'à accueillir les chômeurs , faire des entretiens ,  tester les logiciels utilisés etc.... c'est tout juste  s'il ne prend pas l'aspirateur pour faire la poussière  !

    Notre  Ministre a mis les bouchées doubles   pendant la période estivale car  il a  visité  14 agences  de pôle emploi  !

    Lundi 16 août, Laurent Wauquiez était ainsi en visite dans l'agence de Hazebrouck, sa quatorzième agence depuis le début de l'été :

    Nous pouvons lire sur le site " la fusion pour les nuls " un petit résumé de sa visite : extrait

    " Il a ainsi orienté des chômeurs à l'accueil de l'agence, conduit des entretiens avec des conseillers, donné des conseils en matière de recrutement, participé à une table ronde avec de jeunes qui expérimentent un dispositif d'accompagnement renforcé très performant et déjeuné avec une quinzaine d'agents pour faire le point sur la fusion ANPE-Assedic en cours. «Ce n'est pas une visite clic-clac, justifie-t-il. Je tiens à discuter longuement avec tout le monde, pour prendre moi-même le pouls de la situation.» 

    Son opinion sur l'état du marché de l'emploi à l'aube de la rentrée 2010? «Ça va mieux, concède-t-il. Tous les outils que nous avons mis en œuvre depuis deux ans ont porté leurs fruits et la fusion est rentrée dans les mœurs.» Et le secrétaire d'État à l'Emploi de prendre, à l'issue de sa visite, en exemple l'agence ultramoderne d'Hazebrouck. «Il y a deux ans, un chômeur qui venait s'inscrire aux Assedic devait attendre 15 jours pour être reçu à l'ANPE, se rappelle-t-il. Aujourd'hui, il obtient un rendez-vous en quatre jours et les deux entretiens se font à trente secondes d'intervalle.»

    Marc Landré, journaliste au Figaro a profité de ce déplacement  pour faire une interview décalée du secrétaire d'État à l'Emploi.

    Marc Landré précise sur son blog "De quoi s'agit-il, allez-vous demander ? Simple. Une «interview décalée» consiste à poser, à une personnalité, 10 questions d'une traite sur son thème de prédilection (en l'occurrence l'emploi), dont la moitié relativement inattendues"

    voici la vidéo de l'entretien   au cours duquel  nous apprenons  que:

    • Laurent Wauquiez  voulait être aviateur à  7 ans
    • il déconseille les formations purement théoriques et   une réforme majeure  de l'alternance
    • il travaillait  sur des  postes  saisonniers lorsqu'il était étudiant
    • la situation de pôle emploi va mieux  " un numéro de téléphone 3949  qui répond mieux  , des entretiens des demandeurs d'emploi qui se font rapidement , un marché de l'emploi qui  va redémarrer ..
    • il aime le social et  se verrait bien dans l'humanitaire  ou dans une  PME

    Regardez un véritable show promotionnel !


     

    • De la fumée  qui ne masque pas la triste réalité

    - La montée du chômage de longue durée a fortement augmenté : + 29,1% sur un an à fin juin dernier.

    - Le  plan rebond  tardif et des milliers de demandeurs d'emploi  en souffrance

    - Une réforme des retraites qui risque de plonger dans l'exclusion les chômeurs âgés

    - Une précarisation de l'emploi inquiétante   et des délocalisations  qui  ne  baissent pas...

    - une montée également inquiétante des familles vivant   en dessous  du seuil de pauvreté

    Bref la crise fragilise  encore et encore les plus fragiles

    la situation à Pôle emploi   est loin d'être satisfaisante. si les agents en font les frais  les demandeurs d'emploi en sont les victimes !

    Nous apprenons  que les agences de Haute Normandie  vont mal et cette situation n'est pas isolée malheureusement !

    "Les agents de Pôle Emploi, né de la fusion de l'ANPE et des ASSEDIC, n'ont pas le moral dans notre région.
    Depuis quelques mois, les arrêts maladie et les dépressions se multiplient au sein des agences haut-normandes de Pôle Emploi. La tension est palpable chez les agents, qui dénoncent une dégradation de leurs conditions de travail.
    Parmi les difficultés pointées par les syndicats figurent la déprofessionnalisation (liée à la multiplication des agents en CDD), la perte de qualité de service et la pression, notamment en matière de nombres de chômeurs à recevoir.

    Il y a quelques semaines, une femme employée au Pôle Emploi du Havre s'est suicidée. Selon la direction, il n'y aurait pas de lien avec son emploi. Mais les syndicats affirment le contraire.

    La direction haut-normande précise que le nombre de dossiers en souffrance est en baisse "


    430px-Christ_Giving_His_Blessing.jpgDans ce contexte  envoyer  un questionnaire de satisfaction par mail à 500.000 demandeurs d'emploi et à 50.000 entreprises relève de la plaisanterie !

    pourquoi ?

    C'est avant la fusion qu'il aurait fallu "consulter" les agents de l'ANPE et de l'Assedic  ce qui à mon sens  aurait pu éviter  les nombreuses erreurs commises  par des décisionnaires loin de la réalité de terrain.

    Il aurait fallu également associer à cette réflexion des collectifs ou associations  de demandeurs  d'emploi .


    Demander aux chômeurs ce qu'ils pensent et ce dont ils ont besoin  après deux ans  de "crispation"  à pôle emploi  semble pour le moins décalé...

    N'oublions pas qu'en  mars 2009  un colloque avait eu lieu à Bercy au sujet de «La participation organisée des demandeurs d’emploi à Pôle Emploi».

    Messieurs Wauquiez et  Charpy  étaient présents, face aux associations de chômeurs et  précaires. A quoi ce colloque a -il servi ?

    Visiblement à rien !

    On peut alors légitimement penser  que la consultation  des demandeurs d'emploi n'est que  du vent, de la poudre aux yeux.

    Mais force est de constater que si Laurent Wauquiez affirme que la situation de l'emploi  et à Pôle  Emploi va mieux il faut le croire.

    Parole de ministre vaut parole d'évangile surtout par les temps qui courent.....

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu