Avertir le modérateur

bachelot - Page 2

  • Vaccin chagrin !

    Imprimer

    vaccin-2-ea8da.jpgIl s'appelle désiré !!!!! manière humoristique de nommer le vaccin contre la grippe H1N1

    Le 12 novembre doit commencer pour le grand public la campagne de vaccination .

    Première vague : 6 millions de personnes seront invitées à se faire vacciner : les femmes enceintes, public fragile et entourage des nourrissons de moins de 6 mois.

    Deuxième vague : à partir du 25 novembre les douze millions d'élèves scolarisés de la maternelle au lycée seront également invités à venir se faire vacciner a annoncé, dimanche 8 novembre, le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel.

    Les 6,6 millions d'élèves des écoles maternelles et élémentaires pourront se rendre dans des centres de vaccination, et les 5,3 millions de collégiens et lycéens seront vaccinés dans les établissements scolaires.

    Les parents vont recevoir par l'intermédiaire de la Caisse nationale d'assurance-maladie un bon de vaccination, a précisé le ministère.Il n'y aura "aucune obligation", a insisté Luc Chatel, "ce sont les parents qui décideront si oui ou non leur enfant doit être vacciné". Le ministre n'a, en revanche, pas donné d'indication sur la vaccination des 850 000 enseignants.

    source le Monde clic ici

    Selon Marianne article clic ici : "La campagne de santé publique orchestrée par Roselyne Bachelot n’y aura rien changé. Les Français ne veulent pas passer par la case «piqûre"

    Une minorité de Français (21%) se déclare prête à se faire vacciner contre la grippe H1N1.
    A la question "personnellement, pensez-vous vous faire vacciner ?", seuls 8% des personnes interrogées répondent "oui, certainement", et 13% "oui, probablement".
    A contrario, 76% n'ont pas l'intention de se faire vacciner.

    DESS_091026-203824.jpg

     

    Les  professionnels de santé sont peu enclins à se faire vacciner  voir articles  du point ici et ici

    " le ministère dit observer une accélération des demandes de vaccination. Il précise que 6.000 bons de vaccination par jour sont délivrés à des professionnels de santé, ce qui correspond à un nombre de professionnels de santé hospitaliers vaccinés compris entre 40.000 et 50.000 sur les 800.000 visés par la campagne. Ces bons individuels sont édités par les hôpitaux à partir du site Internet de l'assurance-maladie. Ce taux d'émission donne une idée des intentions de vaccination, mais ne reflète pas le nombre exact de professionnels qui vont effectivement se faire vacciner... Mais la survenue d'un cas grave de grippe A (H1N1) dans un hôpital a tendance à inciter les professionnels de santé de l'établissement à se faire vacciner."

     

    Enfin de nombreuses préfectures cherchent des volontaires pour procéder aux vaccinations comme la préfecture de Savoie article du Dauphiné clic ici

    Ce n'est pas (encore ?) un ordre de mobilisation générale pour la vaccination. Juste une forte incitation. La préfecture de Savoie a décidé de lancer un appel à tous les professionnels de santé, médecins, sages-femmes, infirmières, puéricultrices... etc., afin de les inciter à donner un peu de leur temps pour vacciner la population. Anticipant sur la campagne de communication nationale qui devrait suivre, la préfecture a décidé de s'adresser aux 2500 personnels médicaux du département pour leur demander de participer à la lutte préventive contre la grippe A. «Les professionnels volontaires seront rémunérés et bénéficieront d'une protection juridique garantie par l'Etat

    voir article sud ouest.col clic ici

     

    Force est de constater que tout ceci fait un peu désordre et que la campagne de vaccination auprès de la population est un échec car

    • L e public reste méfiant
    • les professionnels  restent également sur leur garde
    • les volontaires pour faire fonctionner les centres  de vaccination se recrutent avec difficulté....

    Enfin  nos ministres ne se précipitent pas pour avoir leur dose  de vaccins!!!

    Admirez  les propos de M.chatel

    "Interrogé sur sa propre vaccination, M. Chatel a répondu n'être "pas vacciné car les ministres ne font pas partie des publics prioritaires. Lorsque les publics prioritaires seront vaccinés, oui je me ferai vacciner".

    quant  à Jean-François Copé, il n'a  pas encore "pris sa décision"

    c'est le " faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais"   comme dirait Gainsbourg no comment......

     

    1319623016.jpg


  • Taille de guêpe pour la SS

    Imprimer

    canon1.pngTaille de guêpe pour la sécurité sociale ou l'heure des restrictions  a sonné.....

    Le projet de la  loi de financement de la sécurité sociale pour 2010,  a été adopté en 1ère lecture par l'Assemblée nationale le 3 novembre 2009 , TA n° 358

    Voir mon billet  du mois d'octobre intitulé "cure amaigrissante" qui présente de manière sommaire les principales dispositions  du projet ... clic ici

    Le projet sera examiné au Sénat  en séance publique les 10, 12, 13 et (éventuellement) 14 novembre 2009.

    Dès promulgation de la loi je ferai le point sur les principales dispositions applicables

  • Maman Bachelot

    Imprimer

    Petits veinards " maman Bachelot " va nous écrire !

    Chaque assuré social va recevoir individuellement une invitation à aller se faire vacciner contre la grippe A(H1N1).

    sea-sex-and-think-bachelot.jpg

    Cette invitation qui sera  faite par voie postale ( courrier signé  du ministre de la santé ) sera envoyée par ordre de priorité .

    La lettre précisera l'adresse du centre de vaccination où se présenter. Les courriers arriveront au fur et à mesure de la disponibilité des vaccins.

    Seront concernés en premier les personnels de santé travaillant dans les services de réanimation néonatale et pédiatrique  et les personnels de soins en général.

    L'essentiel avait déjà été prévu dans la circulaire du 21 août 2009. Mais depuis, les populations prioritaires ont été définies, les vaccins sont en préparation, et ne reste plus qu'à organiser la campagne.

    C'est ce qui va être formalisé par un décret dont la publication est imminente. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) et de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (la CNAMTS) viennent de rendre des avis favorables. Sollicitée, la CNIL n'a pas souhaité commenter sa décision, tant que le décret n'est pas publié.

    rue 89 rappelle très justement " le gouvernement a commandé en juillet 94 millions de doses de vaccins ,les dépenses engagées pour faire face à la pandémie sont estimées à 1,5 milliards d'euros, soit plus de 10% du trou de la Sécu, et que les mutuelles et complémentaires santé seront mises à contribution à hauteur de 280 millions d'euros (avec une augmentation des cotisations ou une baisse des remboursements à prévoir).

     

    bachelot.jpgun millier de centres de vaccination contre la grippe H1N1 "sont recensés sur l'ensemble du territoire", a indiqué le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, devant la Commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale. Il a précisé que "l'ouverture des centres s'adaptera à la livraison des vaccins, qui montera en puissance d'ici la fin de l'année". "Le premier million de doses devrait nous être livré aux alentours du 15 octobre", ce qui permettait "d'envisager le lancement de la campagne vaccinale dans les centres prévus à la fin du mois d'octobre".

    On apprend par ailleurs que le gouvernement met en place une traçabilité des vaccins, "à des fins de pharmacovigilance". Cette base vaccinale permettra aussi de produire des statistiques. "Il est prévu que les agents des caisses et certaines personnes dûment habilitées puissent avoir accès à cette base", dit le document approuvé par la CNAMTS. La traçabilité était déjà la règle en matière de vaccin, mais pour Rue89, "le gouvernement n'est pas tout à fait à l'aise", car le projet de décret prévoit que "la base nationale conservera ces données de suivi et de gestion de la vaccination jusqu'au 31 décembre 2012".

    Selon les GROG,  sur les 1.115.000 cas d'infections respiratoires aiguës (IRA), la grippe A(H1N1)2009 a représenté seulement 39 800 cas soit environ 3 % des consultations médicales pour IRA.
    Google, a étendu jeudi à plusieurs pays européens dont la France son service de suivi de la grippe nommé "Google Flu Trends".

    Cet outil fournit quasiment en temps réel des indications rapides sur la propagation du virus de la grippe.

     


    article rue 89 clic ici

    informations des groupes régionaux d'observation de la grippe.


    Évolution de la grippe en France selon Google

     

     

    autorise476.jpg

  • Cure amaigrissante

    Imprimer

    Cure amaigrissante pour Madame Bachelot (oups pardon je me suis trompée ) pour la sécurité sociale !

    Niveau sans précédent du déficit (-23,5 milliards d'euros).

    Le projet de loi de Financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2010 veut arrêter cette hémorragie !

    Force est de constater que  ce sont encore les assurés qui vont se mettre au PAIN SEC !

    Selon Bercy, les mesures prises , conjuguées à la poursuite des réductions des niches sociales, devraient permettre de diminuer légèrement le déficit structurel entre 2009 et 2010.

     

     

    obesite-bachelot.jpg

    Voici quelques mesures:

    • Retraite des mères de famille la  majoration de 4 trimestres sera accordée aux mères assurées sociales au titre de la grossesse et de la maternité. Elle sera complétée par une majoration de 4 trimestres accordée aux couples au titre de l'éducation de l'enfant.

    Pour les enfants nés avant la réforme, cette majoration reviendra à la mère sauf si le père démontre, avant la fin de l'année 2010, qu'il a élevé seul son enfant.
    Pour les enfants nés après la réforme, cette majoration sera accordée, dans le silence du couple, à la mère, mais pourra être répartie au sein du couple d'un commun accord entre les deux parents.

    • Renforcement des contrôles

    - renforcement des contrôles des arrêts de travail successifs abusifs en subordonnant à l'avis du contrôle médical de l'assurance maladie la reprise du versement des indemnités journalières suspendu à la suite d'un contrôle, en cas de prescription d'un nouvel arrêt de travail.

    - expérimentation du transfert du contrôle des arrêts maladie des fonctionnaires aux caisses du régime général

    - généralisation de l'expérimentation de la contre-visite de l'employeur prévue par la LFSS 2008

    - les caisses d'allocation familiales pourront contrôler la réalité de l'existence des logements loués par des bailleurs en leur permettant d'obtenir le transfert des données nécessaires auprès de l'administration fiscale

    • Les séniors ne sont pas oubliés

    - la mise à la retraite d'office dans le secteur privé ne peut intervenir avant l'âge de 70 ans sans le consentement de l'intéressé

    - fin des dérogations au 31 décembre 2009 concernant l'âge de la retraite d'office

    - application d'une pénalité de 1% de la masse salariale au 1er janvier 2010 en cas de non conclusion d'un accord en faveur de l'emploi des seniors

    -la pension d'invalidité de première catégorie (qui permet de poursuivre une activité) pourra être désormais versée, si l'intéressé le souhaite, jusqu'à l'âge de 65 ans (plus de remplacement d'office de cette pension, par la pension de vieillesse à l'âge de 60 ans


    • Augmentation du forfait journalier hospitalier. Il passera de :
      - 16 à 18 euros dans les services de médecine, chirurgie et obstétrique, ainsi que dans les services de soins de suite et de réadaptation
      - 12 euros à 13,5 euros dans les services de psychiatrie
      Les bénéficiaires de la CMUC et de l'AME, ainsi que les femmes enceintes et les victimes d'accident du travail ou de maladie sont exonérés de ce forfait journalier hospitalier.

     

    • 4 taux de remboursement des médicaments au lieu de trois actuellement :
      - 100% pour les médicaments irremplaçables et très coûteux,
      - 65% lorsque le service médical rendu est jugé majeur ou important
      - 35% lors qu'il est jugé modéré
      - 15% lorsqu'il est faible dans toutes les indications.
      Toutefois les personnes actuellement exonérées du ticket modérateur, par exemple lorsqu'elles sont en affection de longue durée, ne seront pas concernées par cette mesure.

    Je vous livrerai la suite dans un autre billet car la pilule est particulièrement indigeste surtout une veille de week end

    Patron_luz-30f12.jpg

     

    Nouvelles mesures contre les arrêts de travail injustifiés [ 02/10/2009 - Les Echos


Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu