Avertir le modérateur

Ménages et smicards.... aussi mal en point que notre bon vieux Ouvrard

Imprimer

Mauvais temps pour les smicards.

Au 1er janvier 2013, pas de coup de pouce pour le  Smic, qui concerne plus de deux millions de salariés.

Le Smic brut mensuel, en dessous duquel les employeurs n'ont pas le droit de payer leurs salariés,  passe à 1.430,22 euros pour un horaire de 151,67 heures soit un salaire net de 1121 euros.

A cotisations constantes , les salariés payés au Smic  verront leur bulletin de paie  revalorisé de......3€.

Une bien maigre augmentation qui ressemble à un foutage de gueule !

 

shadok.jpg

 

 

Mais rendons grâce au  gouvernement qui , conscient que les règles de revalorisation du Smic ne sont plus adaptées à la hausse du coût de la vie,  prévoit de les modifier . 

L'objectif est de mieux "cibler les indices sur les ménages à faibles revenus" et tenir compte des "dépenses effectives de consommation, notamment leurs dépenses contraintes" (comme le loyer, chauffage, carburant, électricité, alimentation).

Le Gouvernement pourra également décider de porter le Smic à un niveau supérieur à celui résultant des seuls mécanismes légaux de revalorisation : les "coups de pouce". Cela permettra de "prendre en compte l'aspiration légitime des salariés à une redistribution des fruits de la croissance lorsque celle-ci est au rendez-vous".

Côté dépense, le mois de janvier 2013 va rimer avec hausse des prix.

La liste est longue , tout comme le refrain d' Ouvrard ...... ( voir la vidéo en fin de billet)

Gaz  + 2,4%.

Electricité,  les tarifs devraient grimper. En cause, la Contribution aux Charges de Service Public de l'Electricité (CSPE), une taxe sur les factures d'électricité qui finance les énergies renouvelables. Elle devra rapporter cette année 5,1 milliards d'euros, une hausse de 19% par rapport à 2012 qui se répercutera sans doute sur la note des particuliers. 

 Les tarifs des trains augmenteront de 1,9% . Dans le même temps, la SNCF va lancer " fin mars-début avril " , une offre de TGV low cost, promettant des billets à 25 euros à destination du sud-est et du sud-ouest de la France. Du côté de la RATP, les Franciliens verront les prix bondir de 2,4% en moyenne en janvier. Dans le détail, le pass Navigo zones 1-2 coûtera 65,10 euros au lieu de 62,90 actuellement, le carnet de 10 tickets t+ grimpe à 13,30 euros (12,70 euros en 2012) et le titre vendu à bord des bus passe à 2 euros (au lieu de 1,90 euro). 

RATP : les prix des tickets et du pass Navigo vont augmenter en moyenne de 2,4%. 

La redevance télé augmente  de 6 euros, passant de 125 à 131 euros.  

 Sans surprise, les cotisations d'assurances vont augmenter , avec des variations très marquées selon les assureurs.+ 


Le courrier aussi....... 
Les prix des timbres les plus utilisés, ceux de la lettre prioritaire et de la lettre verte, passent respectivement à 0,63 euro et à 0,58 euro. Selon La Poste, cette hausse n'a qu'un impact limité sur les ménages : moins d'un euro par foyer. 

Malus automobile
Le nouveau barème, qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier, impacte surtout les routières puissantes et les 4x4. Tout comme il pénalise davantage les essence que les diesels. Le barème des bonus, revu cet été, est reconduit. Selon les données du ministère de l'Ecologie, les véhicules malussés devraient représenter 18,10% des ventes totales en 2013, contre 16,3% en 2012. Tandis que la part des bonussés devrait passer de 21,1 à 34,90%. 

Tabac 
En attendant la hausse du prix des cigarettes au 1er juillet 2013 (+4,5%, soit 30 centimes), la réforme sur les taxes entre en vigueur au 1er janvier : tous les produits, comme les cigares, les cigarillos et le tabac à rouler subiront dorénavant les mêmes taxes, et donc les mêmes augmentations, que les cigarettes.  

 Quant aux Prestations familiales , leur revalorisation n'interviendra que le 1er avril 2013. Mais à la date du 1er janvier les plafonds de ressources sont, eux, revalorisés de 2,1%. Pour la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE), le plafond pour un couple avec un seul revenu d'activité et ayant un enfant passe ainsi à 34.819 euros, 41.783 euros avec deux enfants, 50.140 euros avec trois enfants, puis 8.357 euros par enfant supplémentaire. 

Pour en rire voici la vidéo d'Ouvrard ......  aussi mal en point que la France ...........

 

 

 
Voici les hausses déjà annoncées. 

AcommeAssure : la prime automobile augmentera de 4%, Aréas Assurances : de 3 à 4% en automobile en fonction de l'application de critères techniques et de la situation des assurés. En assurance habitation, la hausse sera de 7% en moyenne. En santé, il faudra compter sur 2,5-3% de hausse. 
Axa : la hausse moyenne sera de 1,5% en automobile et de 3,3% en habitation.
Direc Assurance : ce sera +1,5% de hausse pour l'automobile en cas de renouvellement de contrat. Idem pour les nouveaux clients.
Generali : +3% prévus en automobile, mais +7% pour l'habitation.
MMA : les cotisations des contrats auto seront relevées de 2,5% en moyenne, celles des assurances habitations progresseront de 1,5%.
MAAF : les augmentations seront de 0,9% en automobile et de 1,9% en habitation.
Matmut : en automobile, la hausse s'élèvera à 2,2% en moyenne, en assurance habitation à 5,5% en moyenne. Pour l'assurance santé, les cotisations seront réévaluées de 2,3% en moyenne. Pas d'augmentation en revanche pour les contrats "Familial Complémentaire" et "Multirisques Accidents de la vie" et l'assurance scolaire.
Nexx : la filiale en ligne de la Maaf prévoit de relever ses tarifs auto de 2,9%.
Sogéssur : l'augmentation devrait tourner autour de 3% pour l'automobile.
Thélem Assurances : la majoration sera de 2% en moyenne pour toutes les assurances.


Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu