Avertir le modérateur

Misère misère...............comme disait Coluche ( l'argent ne fait pas le bonheur des pauvres)

Imprimer

Smicards réjouissez vous car en juillet , vous bénéficierez  ( si vous avez le bonheur d'avoir un travail à temps plein )  d'une augmentation de salaire de  22 euros nets par mois .

miniature.jpeg

 

En effet , demain, mardi nous connaîtrons  le nouveau montant du SMIC .

En décidant une revalorisation du SMIC , hors du calendrier légal puisque le SMIC est revu chaque année le 1er janvier, François Hollande entend "rattraper ce qui n'a pas été accordé" durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Le gouvernement se dirige vers une hausse limitée (  fourchette  qui s'établit entre 1,5% et 2,5%)

Le ministre du Travail, Michel Sapin avait prévenu qu'il n'y aurait pas de "choc" sur le SMIC  en raison du contexte économique.

Une augmentation de 1%  représente 0,09 € de plus sur le salaire horaire (soit 14 € bruts par mois pour un temps plein à 35 heures) soit moins de 22 euros en nets  sur fiche de paie pour une augmentation de 2%  .

Une augmentation  qui ne représente que quelques litres d'essence  et sera largement insuffisante pour absorber l'augmentation du Gaz et de l'électricité ....


le Parti communiste  a indiqué que le "coup de pouce" promis se transformait en "dérisoire pichenette".

La CFTC a appelé le gouvernement à réfléchir à un "revenu de dignité", estimant qu'une hausse de 2% ne suffisait pas.  "

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, qui souhaitait une hausse de 5%, a estimé sur France Inter qu'une hausse de 2% constituerait un "premier faux pas" de la part du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Selon Valérie Pécresse (UMP), ex-ministre du budget, la hausse du smic  est  " une mauvaise décision au plan économique et c'est faussement généreux parce que, au lieu d'augmenter le Smic comme nous l'avions proposé, c'est-à-dire en baissant les cotisations salariales, on va augmenter le Smic pour les entreprises et ça veut dire en réalité qu'il va détruire de l'emploi"  
 

Quant à Laurence Parisot  elle a déclaré  sur France 2  "Ce qui est acceptable, c'est une augmentation qui est conforme à ce qui se fait depuis des années et qui est une augmentation qui serait liée, et exclusivement liée, à des critères économiques objectifs comme la hausse de l'inflation (...) ou bien encore comme l'évolution de la productivité"
"Toute augmentation du smic qui irait au-delà de ces critères économiques objectifs ferait prendre un risque sur l'emploi", a-t-elle ajouté.

D'après le journal Les Echos, la hausse du smic pourrait constituer en grande partie un à-valoir sur la future revalorisation légale qui doit intervenir le 1er janvier, à savoir l'inflation constatée depuis la dernière augmentation, soit 1,4%. Le vrai "coup de pouce" serait donc de 0,6% estimait récemment le quotidien économique.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu