Avertir le modérateur

  • Petits et gros fraudeurs.....Erreurs de 'gouvernance' pendant que notre gouvernement agite ses petits neurones pour récupérer 200 millions d'euros sur les malades.....

    Imprimer


     Frauder c'est voler

    campagne-fraude-fiscale_410 (1).jpgNous n'entendons que cela depuis des mois...Mais il serait utile de rappeler  qu'il y a les petits fraudeurs et les gros...

     Aujourd'hui le gouvernement ne cesse de cibler  les allocataires des minima sociaux  ou encore  les salariés qui bénéficient d'arrêts de travail "abusifs"....

    Le gouvernement  étudie d'ailleurs  un dispositif pour permettre le remboursement, par le patient qui en aurait profité, des indus d’indemnités journalières ..une sorte de pénalité forfaitaire. 

    • Les fraudes des usagers sont  4 à 5 fois inférieures aux fraudes des entreprises :

    Le Président de la République a rappelé dans son discours de Bordeaux du 15.11 dernier que 460 millions d’euros de fraude avaient été détectés en 2010 par les différents organismes de contrôle.

    La Cour des comptes a évalué les fraudes aux prestations, imputables à l’usager, à 2 voire 3 milliards d’euros, tandis que les fraudes aux prélèvements, imputables, à l’employeur, sont estimées à 8 voire 15 milliards d’euros, c’est-à-dire quatre à cinq fois plus.

    Par ailleurs, la MECSS a évalué à 10 milliards d’euros le coût pour les organismes de sécurité sociale du travail non déclaré..

    • Les  recouvrements sont  volontairement ciblés sur les usagers

    Sur les 460 millions d’euros récupérés, 300 millions concernent les prestations et  150 millions les prélèvements, à savoir les employeurs.

    Une différence , qui ne s'explique à mon sens, que par une volonté politique alors  que la prévalence des fraudes aux prélèvements est, de quatre à cinq fois plus élevée que celle des fraudes aux prestations.

     Un" ciblage"des petits fraudeurs

    Sur ces usagers, les professionnels sont responsables de 40 % des fraudes à l’assurance maladie dont plus de 80% pour les seuls transporteurs. 

    Mais, au lieu de ces gros fraudeurs,  les professionnels les plus montrés du doigt sont les médecins, les dentistes,  les masseurs kinésithérapeutes ...

     Les assurés sociaux, quant à eux, dans le cadre de la couverture médicale universelle complémentaire, fraudent à hauteur de 2,5 millions d’euros. La fraude à l’aide médicale d’État, concernant les étrangers  atteint moins de 3 millions d’euros. La fraude aux indemnités journalières représente 5,4 millions d’euros.

    Si nous comparons  ces sommes  aux 10 milliards d’euros que représente le travail au noir selon la MECSS , toute cette agitation autour des  usagers fraudeurs ressemble à une vaste plaisanterie.....

    Enfin rappelons  les mesures de la loi TEPA  QUI CREUSENT INEXORABLEMENT NOTRE DEFICIT 


    • Les  mesures de la loi TEPA comme  l’exonération des heures supplémentaires coûteront  en 2012, 4,9 milliards d’euros  dont 3,5 milliards à la sécurité sociale.

      Cette mesure phare du candidat président Sarkozy  était censée promouvoir l’emploi et augmenter le pouvoir d’achat. 

    Le Conseil des prélèvements obligatoires a indiqué dans son rapport son « effet ambigu », la mesure se substituant à l’embauche, notamment en période de hausse du chômage . 

    Par ailleurs l'’inspection générale des finances a indiqué que ce dispositif multipliait les gains par trois pour les mêmes heures supplémentaires lorsque les revenus se situent dans les déciles supérieurs par rapport aux déciles inférieurs.

    Force est de constater  que cette mesure  est contre-productive en matière d’emploi, inégalitaire dans l’avantage de revenu qu’elle procure en faveur des salaires les plus élevés et offre un effet d’aubaine aux entreprises puisque le nombre total des heures supplémentaires n’a pas significativement augmenté.

    Et pourtant ce dispositif  sera maintenu et entrainera un manque à gagner  de 3.5 milliards en 2012.

    Pendant ce temps  notre gouvernement agite ses petits neurones pour récupérer sur les malades  200 millions d'euros

    J'illustre volontairement mon article par un croquis  qui accompagne un article  qui vaut le détour tant il me répugne  !!!! 1065230_3813331.jpg

    lire l'article de la Charente libre ici 

  • Une autre manière de porter la solidarité "par le net".

    Imprimer

    Depuis quelques jours je demande aux lectrices et lecteurs qui apprécient mon blog  de voter pour ce dernier  dans le cadre du concours organisé par"Elle."

    La gagnante de ce concours bénéficiera d'un encart dans  le journal "Elle " du mois de décembre. 

    Je ne vous cache pas que,  si dans un premier temps j'ai refusé de répondre aux sollicitations de la journaliste qui  avait séléctionné mon blog, aujourd'hui je ne regrette pas d'avoir suivi ses conseils .

    En effet ,  le prix me permettrait   de m'exprimer sur ma manière d'être solidaire  dans une société cloisonnée, indifférente et qui laisse de coté  les plus faibles .  

    Je vous remercie tous de m'avoir accompagnée et de m'accompagner encore en ne faiblissant pas dans vos votes sachant qu'une personne peut voter une fois chaque jour.

    votre dévouée


    A cette heure  je suis à 313 voix ( première position) et le second blog atteint  296 voix. 

    Les votes ont lieu jusqu'au 2 décembre à minuit .

     

    je remercie   mon ami Céno ,dessinateur de presse d'avoir illustré par  ce croquis ma participation au concours .

    Cliquer sur l'image pour accéder à son site, son humour ,bref son regard sur l'actualité  .

     

    artemis-ELLE.jpg

  • Quand on ne peut plus se relever

    Imprimer

    En ce début du mois de novembre, une femme SDF avait accouché seule, dans une tente, dans le quartier de l’Observatoire à Paris (XIVe).

    Arrivés sur place, les pompiers et le Samu avait constaté le décès de la fillette.

    L’autopsie a révélé que  le bébé était mort in utero, et non après l’accouchement.

    Suite au drame, une enquête avait été ouverte par le parquet de Paris. La piste de la mort in utero était déjà privilégiée.

    Le père de la fillette s’était confié hier sur RTL. « J'ai accouché ma femme, j'ai vu mon bébé, elle était morte », avait expliqué Miloud, 39 ans. Selon lui, sa femme, Anna, était « réticente à aller à l'hôpital ».  

    D’après Le Parisien , le couple avait installé sa tente avenue de l’Observatoire depuis quelques semaines. Anna, enceinte de huit mois, aurait eu peur d’accoucher à l’hôpital car elle craignait que son enfant soit placé.

     Maman d’un petit garçon, elle a déjà été privée de son fils. 

    Un drame ordinaire dans un monde  ordinaire d'indifférence  ! 

    Qu'est devenu ce couple  ?  les médias ont été nombreux a diffusé l'information sensation oblige  cela fait vendre...

    J'ai cherché en vain dans les mêmes  médias des nouvelles de ce couple ... rien .

    Les femmes dans la rue sont de plus en plus nombreuses.

    Elles sont victimes de multiples violences et de viols .... une descente aux enfers dont il est pratiquement impossible de se relever.

    Nos dirigeants dépensent des milliards pour soutenir les banques  et laissent cette honte perdurer ! 

    Prenez un peu de votre temps pour visionner ces trois documentaires  


    Femmes sans domicile Partie 1 par Francki94

     

     


    Femmes sans domicile Partie 2 par Francki94

     

     


    Femmes sans domicile Partie 3 par Francki94

  • L'assemblée nationale votera t-elle aujourd'hui une baisse de l'indemnisation des arrêts maladie ?

    Imprimer

    Si vous avez apprécié cet article pouvez vous voter pour mon blog en cliquant sur l'image de gauche un grand merci par avance

    ccac4966.jpg

     

     

    Depuis le mois de septembre c'est une véritable cacophonie  concernant  l'indemnisation des arrêts de maladie !

    Tout d'abord le gouvernement a annoncé  un changement du mode de calcul des indemnités journalières .

      Cette proposition a été retirée par Xavier Bertrand, ministre de la santé puis remplacée par la création d'un quatrième jour de carence.

    Tollé de l'opposition, des associations .....  et  abandon de cette  mesure sous condition de trouver  un autre moyen de faire des économies .

    Cet autre moyen a été trouvé par les esprits   agités de notre majorité !

    C'est la  baisse du plafond  du montant maximum des indemnités journalières  .

    Ce plafond est , actuellement situé à 48,40 euros par jour (soit 50 % de 2,15 smic).

    Il sera  abaissé à 40,40 euros par jour (50 % de 1,8 smic, le nouveau plafond de salaire envisagé).

    soit une perte de 240 euros par mois de maladie  soit 20 % des indemnités perçues par les personnes concernées  (  1452  € pour 1212  € )

    Tous les salariés rémunérés au délà de 2 500 euros bruts seront donc concernés, sauf lorsque l'employeur compense la baisse de salaire lors de l' arrêt maladie.

    Selon le journal le Monde  "Cette mesure doit rapporter 150 millions d'euros et compenser une partie du recul du gouvernement sur l'instauration d'un quatrième jour de carence, après une vive polémique".

    Ce sont les salariés les mieux payés qui seront touchés", justifie Yves Bur député UMP rapporteur du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), "ceux-ci sont plus souvent couverts par leur employeur pour leur perte de salaire en cas d'arrêts-maladie. Par ailleurs, ils sont moins souvent malades que les salariés moins bien rémunérés."  

    En effet  toucher  2500  euros bruts  par mois  c'est Byzance !

    Cette mesure touchera encore de plein fouet ceux qui n'ont pas la chance  d'être couverts par une convention collective, ou de ne pas avoir l'ancienneté requise  bref  cela touchera selon mes estimations / les jeunes diplomés, les salariés séniors  précaires....

    Une mesure d'autant plus injuste qu'elle risque  de pénaliser lourdement  ceux qui ont des arrêts de maladie de longue durée .....  

    Par ailleurs   les complémentaires  qui prendront en charge ce complément  ne manqueront pas de répercuter  le coût sur les contrats collectifs des entreprises : ce qui aboutira ,dans la majorité des cas , à une baisse des rémunérations de tous ! 

    En France nous n'avons pas de  pétrole mais des idées de cons..... 


    50 millions d'euros supplémentaires sont attendus par d'autres mesures : renforcement de la lutte contre la fraude et instauration d'une autorisation de l'Assurance maladie pour les prescriptions de bouteilles d'oxygène.

    Ces 200 millions d'euros d'économie sont nécessaires pour tenir l'objectif gouvernemental de 2,5 % d'augmentation des dépenses de santé en 2012.

    La mesure doit être présentée officiellement aux députés cet après-midi, lors du vote définitif par l'Assemblée nationale du PLFSS, mais sera prise par décret.

    Pour aller plus loin 

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu