Avertir le modérateur

Tour de France de Xavier Bertrand

Imprimer

Nos ministres aiment les voyages car ils forment la jeunesse !

Après  le tour  de  France , dans les agences de pôle Emploi,   de Laurent Wauquiez  ( qui n'a pas évité le malaise grandissant et persistant )  c'est au tour de Xavier Bertrand qui  visite les CAF.

Notre ministre  souhaite en effet  développer les pénalités financières et administratives qu'encourent les fraudeurs. Il a rendu publiques ce vendredi de nouvelles sanctions : des  sanctions administratives qui s'ajoutent au remboursement des sommes indûment perçues, et qui pourront  coexister avec une procédure judiciaire dans les cas les plus graves.

" l'Etat se montrera intransigeant avec la fraude sociale. Un fléau qui coûte environ 3 milliards d'euros chaque année au régime général de la Sécu, selon un récent rapport de la Cour des Comptes."

«Il faut appliquer et alourdir les pénalités existantes»

«Elles doivent être appliquées par toutes les branches».

«Passer à travers les contrôles va devenir mission impossible», a-t-il plaidé.

«Ce n'est pas du système D, c'est du vol»

On peut lire dans  le Figaro  : " Le gouvernement et les organismes gestionnaires ont intensifié la lutte contre la fraude ces dernières années. En 2008, une délégation nationale de lutte contre la fraude, logée à Bercy, a été créée. Et les contrôles ont été sensiblement renforcés: selon un bilan présenté à la fin 2010, les organismes de la Sécurité sociale ont détecté 384 millions d'euros de fraude en 2009, soit une hausse de 70% par rapport à 2006. «Les contrôles des arrêts de travail ont permis d'économiser plusieurs centaines de millions d'euros», a précisé Xavier Bertrand."

xavier bertrand maillot jaune.jpg

Si notre  ministre met en avant le rapport de la Cour des comptes , je  rappelle le dernier rapport  qui critique sévèrement   certains gaspillages, qui dans leur ensemble ,sont sans commune mesure avec le montant des fraudes présumées !

Notamment:

  • Les salaires dans la fonction publique : "   la « baisse de 0,6% de la masse salariale en 2012 puis de 0,7% en 2013 après une hausse de 0,8% en 2011, si bien qu’elle serait, en 2013, inférieure de 0,4% à son niveau de 2010 » est assez incertaine « compte tenu de l’évolution des rémunérations. » note le rapport .

"Nous avions d’ailleurs déjà souligné que la révision générale des politiques publiques avait été souvent l’occasion d’augmentations très conséquentes de primes et de salaires." indique le rapport.

La Cour propose donc une mesure de bon sens -déjà proposée par le dernier rapport Attali sur la croissance- qui est le « gel de la valeur du point de la fonction publique jusqu’à la fin de 2013 (donc trois années de suite) ». La Cour explique très bien que, si les dépenses de personnel ne sont pas contenues, elle est assez circonspecte sur la possibilité de faire baisser le déficit.

Mais, dans leur réponse, jamais les ministères ne s’engagent à geler la valeur du point d’indice sur trois ans alors que ce gel ne suffirait même pas à bloquer l’augmentation des salaires qui se fait en moyenne de + 3% par an à l’ancienneté

  • Les personnels du Port de Marseille sont aussi dans le collimateur. Le rapport sur les suites données aux précédentes observations de la Cour note entre autres « qu’un portiqueur est susceptible de gagner mensuellement entre 3.500 € et 4.500 € nets » pour 12 heures de travail par semaine et souligne que « Les dépenses de personnel pèsent de façon croissante sur les résultats du port.
  • Dans le cadre du suivi des recommandations de la Cour, l’insertion concernant le Contrôle aérien est particulièrement sévère  : la régularisation n’a pas entraîné de refonte globale des indemnités versées à certains personnels  qui  sont particulièrement complexes (tenant compte du statut, du métier, de la localisation, aux fonctions exercées).
    A la clé, la constatation de l’illégalité du paiement de ces indemnités par les comptables publics de la DGAC. Paiements illégaux qui représentent tout de même 260 millions d’€.

Rapport de la cour des comptes version intégrale

Commentaires

  • Et s'il allait faire un p'tit tour du cÖté de chez Servier ???

  • Oui j'ai déja eu un contrôle de la caf, compte en banque , revenus, etc... en effet au RSA c'est facile de bien enfoncer les pauvres mecs comme moi !, j'ai été surpris par le nombre de justificatif à fournir mais comme je ne fraude pas ça à été mais faut vraiment tous justifier ! c'est éprouvant.

  • Les contrôles se font sur le dos des petits qui n'ont ni avocat ni expert comptable pour les aider.
    Ce n'est pas Monsieur Bertrant qui est aura une dépression et qui se suicidera à cause de son travail ni par la peur du chômage pour le lendemain, une place lui est déjà réservée lorsqu'il ne sera plus ministre.
    ON gèle les salaires des fonctionnaires, avant il faut
    ramener le salaire du chef de l'état et des ministres en 2008 au niveau de leur prise de pouvoir. supprimer les stocks options de tous les patrons, voila les premières mesures à prendre.

    Monsieur le ministre donner l'exemple pendant 1 an vivez avec le salaire d'un smicard, en payant loyer, voiture, nourriture et la vous verrez où se trouve les abus

  • C'est honteux de la part des pontonniers du port autonome de Marseilles avec leur salaires de faire aussi souvent grève avec leurs horaires de travail(12 h en moyenne)alors que d'autres bossent 35 h et n'ont pas de salaire aussi élevé c'est un poste à responsabilité mais sans doute moins dur que ce n'était auparavant ou il y avait beaucoup de manutention manuelle et des horaires moins sympatiques à méditer.

  • Et lui il c'est fait un portefeuille de combien sur le dos des Français en fraudant avec ces petits copains il faudra bien rendre des comptes en 2012

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu