Avertir le modérateur

Non ce n'est pas un poisson d' avril !

Imprimer

patrick-buisson-1.jpgNous apprenons  sur le site rue 89 que " Dans Paris Match, Patrick Buisson, conseiller secret et très à droite de Nicolas Sarkozy,  suggère de réserver le RSA aux Français disposant déjà d'un travail. "

voir lien sur l'article de Paris Match

Extrait :

Patrick Buisson résume : « Avant d’être une posture politique, le front républicain est d’abord un réflexe de classe et de caste. » Mais alors que faire pour reconquérir cet électorat populaire qui s’est laissé bercer par les promesses non tenues de 2007 ? Le conseiller a déjà un plan de bataille. En trois points.

Sur l’immigration, beaucoup plus de fermeté (c’est la nouvelle politique Guéant). Sur l’identité nationale, un débat qui débouche enfin sur des actes politiques lourds comme un nouveau code de la laïcité. Enfin, sur le pouvoir d’achat, il plaide pour une grande loi de réhabilitation du travail. Elle lutterait contre l’assistanat en réservant par exemple le RSA et le RMI aux bénéficiaires qui ont un travail.

Contrairement à certaines allégations, Patrick Buisson ne souhaite pas un second tour 2012 Sarkozy-Le Pen. « Ce serait une catastrophe, car il priverait le second mandat de Nicolas Sarkozy de tout contenu politique et empêcherait le président de mener à bien les réformes dont la France a besoin. » Il estime que 2012 se jouera sur des enjeux de civilisation. « Mme Aubry vient de signer la préface d’un ouvrage collectif intitulé “Pour changer de civilisation” . C’est ce que les Français ne veulent pas : ils sont attachés à leurs traditions, à leur clocher, à leurs usines. » Il ne croit pas non plus à DSK. « Son long séjour à Washington a fait de lui un Américain. Il veut bien faire la guerre, mais la guerre zéro mort et zéro risque. Il veut bien être candidat, mais sans primaires au PS, pour ne pas abîmer son image et si possible, être élu président par acclamations. Pour Nicolas Sarkozy, c’est l’adversaire idéal. » En 2012, Patrick ­Buisson ne voit qu’un obstacle à la réélection de son mentor. « Si la France des petites gens ne va pas voter. » Il lui reste treize mois pour relever bien des défis.

h-4-1445958-1236251558.jpgRéserver le Rsa  aux bénéficiaires qui ont un travail ce serait  jeter dans la plus grande précarité et pauvreté plus d'un million de bénéficiaires soit plus de 3 millions de personnes!!

En effet François Bourguignon, Président du comité national d’évaluation a remis le 6 janvier 2011 au Gouvernement et au Parlement le rapport intermédiaire 2010 d’évaluation du revenu de solidarité active (rSa).

1,8 million de foyers, regroupant 3,8 millions de personnes, sont allocataires du rSa en septembre 2010 soit 20% de plus depuis juin 2009.

Parmi ces foyers allocataires, 1,1 million le sont au titre du « rSa socle » et 650 000 au titre du rSa activité (200 000 perçoivent le rSa « socle et activité » et 450 000 uniquement du « rSa activité »)

source

Je n'ose pas imaginer que la droite soit assez "folle"  pour mettre en place les précieux conseils de Patrick Buisson  qui  est loin d'être  au Rsa !

Je vous conseille de lire  cet article qui est édifiant !

À la tête du cabinet Publifact, Patrick Buisson a facturé en 2008 à l'Élysée un total de 130 autres factures pour des conseils, dont une quinzaine de sondages réalisés par OpinionWay et publiés par Le Figaro et LCI, pour un prix de 392 288 euros. Selon la Cour des comptes, le total de ses prestations a atteint la somme de 1,5 million d’euros pour l'année 20087. Le 23 juillet le PS demande la création d'une commission d'enquête.

Lire également  l'article sur "sauvons les riches "

Extrait "Dans un jugement du 16 février 2011 qui fera date pour la liberté de la recherche et de la presse, le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de débouter Patrick Buisson, conseiller de Nicolas Sarkozy, de son action en diffamation contre Alain Garrigou, Professeur de science politique à l’Université Paris Ouest - La Défense (Paris X) qui avait déclaré dans un entretien à Libération, à propos du conseiller (et des finances) de l’Élysée : « Soit c’est un escroc, soit c’est un petit soldat qui constitue un trésor de guerre... ».

Monsieur Buisson je m'adresse à vous  et vous dédie ce beau dessin !

 

1113445374.jpg

Commentaires

  • "Réserver le Rsa aux bénéficiaires qui ont un travail " c'est une sacré idée ... le chomage pourrait aussi être versé uniquement aux propriétaires immobiliers ... c'est une idée à creuser ! Ils cherchent tous les jours, ils vont finir pas trouver :-)

  • Moi, je propose à M. Buisson d’aller plus loin. Au lieu de s’enliser sur le terrain archi-bourbeux et rebattu opposant l’emploi (qui s’amenuise) à l’assistanat (qu’on appelait autrefois la solidarité), je lui soumets cette idée nettement plus ambitieuse, et proche de ses convictions intimes…

    Plutôt que de dépenser des millions dans des politiques de l’emploi qui ne servent à rien, sans compter ce que coûte la protection sociale des chômeurs ainsi que le RSA, la CMU et toutes ces aides accordées à nos «assistés», je propose à Patrick Buisson, en alliance avec Xavier Bertrand, Roselyne Bachelot et de grands laboratoires pharmaceutiques, d’élaborer une pilule magique qui serait délivrée gratuitement à tous nos losers et autres indésirables (basanés, handicapés, et pourquoi pas syndicalistes, salariés dépressifs…).
    Pour ne pas faire d’amalgame avec les méthodes expéditives d’un autre temps, cette pilule serait prescrite «sur la base du volontariat». Au lieu de l’appeler «Solution finale», on l’appelerait «le Suicide citoyen». Son effet serait doublement bénéfique, car qui n’a pas pensé à mettre fin à ses jours, accablé par l’échec, angoissé à l’idée de ne plus pouvoir payer son loyer et se retrouver à la rue ? Qui n’a pas songé qu’en finir dignement avec ce monde cruel serait préférable que de continuer à survivre avec 400 € par mois et le minimum vieillesse pour horizon ? Non seulement le «Suicide citoyen» soulagerait définitivement toutes ces personnes condamnées à la mort sociale dans une lente agonie, mais permettrait de réaliser des économies immédiates !

    A ceux qu’on a exclus du système et qui n’ont pas pu remonter dans le train de choisir : ou tu continues à vivre dans la misère et la honte en grévant les finances publiques, ou tu te retires dignement et sans douleur, promis ! Et pour féliciter ceux qui, par ce geste empreint de civisme, auront décidé de ne plus rien coûter à la France, pourquoi ne pas imaginer une petite récompense, comme la prise en charge des frais d’incinération en partenariat avec Roc-Eclerc ? Au total, l’investissement serait moins onéreux que celui de la grippe A, et très rapidement amorti.

    Allez, Monsieur Buisson, un peu de franchise et d’imagination, que diantre !

  • C'est complètement débile cette histoire de RSA !!! Que restera-t-il aux gens qui n'ont pas de travail ?
    Je ne sais pas ce que l'on va devenir. Ca me fait peur.
    Je suis handicapée et j'élève seule ma fille de 15 ans. Je perçois 970€/mois. L'année prochaine, ma fille va à l'écolle à 100 km de chez moi. Certes, il y a des bourses. Mais elles ne payent pas les transports, la couette à acheter pour l'internat, les draps, la valise... Ma fille en est au point de me dire : maman, l'année prochaine, comme je serai en apprentissage, j'aurai une petite paye, je te mettrai de l'argent de côté tous les mois. Elle a 15 ans... Ca me tire les larmes...
    Je suis outrée, dégoûtée, révoltée par tout ça. En tous cas, merci pour l'info, évidemment, on n'en a pas (ou très très peu) entendu parler...

  • Je suppose que ce "mossieur " est très bien coté chez le pseudo président de la République,pour sortir des aneries pareilles ! Il souhaite prendre le relais d'Attila,sans doute ? Je lui souhaite de lire ,ne serait ce ,qu'une fois,une seule,les articles que vous nous donnez,histoire qu'il descende de haut l'image de votre article . Salutations a vous !

  • Quel mépris, jcé !!! Le dialogue n'est pas mépris mais échange !!!

  • Evyrose ,le mépris ne vient que de ce M.Buisson ,et de ses collègues,qui " décident " " Avant "de dialoguer avec qui que ce soit qui ne correspond pas a leur clan ,et se partager les bénéfices ," Après "que toute opposition soit vaincue ! Réfléchissz sur le dessin de cet article,il est très explicite ! Quand vous aurez rencontré autant de gens que mon métier m'a fait rencontrer depuis quarante ans ,vous aurez une autre idée du sujet " Humain " .

  • Je suis désolée, Jcé, le mépris m'horripile et je trouve que c'est très prétentieux de votre part que de vouloir tout savoir sans rien payer !!!

  • Ma chère Evyrose, je vous prie de bien vouloir me pardonner pour vous avoir plus que chagrinnée ,le sens de mon commentaire était "juste ", dans le cadre des déclarations de ce M.Buisson . Dans mes activités professionelles ,sur plus de 40 ans,je suis resté délégué du personnel pendand près de 10 ans ,j'ai connu des gens comme lui,mais aussi tellement de braves gens ! Ce que je sait , je l'ai payé ,souvent au prix fort,il en reste que je connais les gens qui bossent, souvent dans des conditions que je ne veux pas décrire ,quelles soient morales ou physiques, avec qui j'ai eu des dialogues que j'ai souvent considérés comme une détresse,comme un appel au secours ...... Les salutations étaient pour Artemis,le reste ce monsieur . Je vous souhaite un grand courage ,a vous et votre fille , Mes sincères Salutions !!! PS :lors des voyages que je fais avec mon épouse, je m'arrète souvent chez ces clients,vous savez, par la petite porte ,derrière, Mdme jcé est très souvent surprise de l'acceil .... )

  • Jcé, je pense que vous n'avez pas dû avoir beaucoup faim dans votre vie !!! Je vois que vous voyagez beaucoup, donc que les moyens ne vous manquent pas !! Moi, la fin du mois commence le 10. Depuis le 20 de ce mois, je ne me nourris qu'au café au lait pour que ma fille mange, elle, à sa faim. Croyez donc que votre suffisance m'exaspère !!!

  • Evyrose,je ne pense pas que nous allons nous entendre,car ,maintenant en retraite, quand nous faisons deux voyages a l'année,avec notre auto, je ne pense pas que je fais des jaloux . A savoir que j'ai été " viré " de mon entreprise ,a cinq mois de mes soixante ans ,sans indemnités ,pour avoir défendu un collègue . Je ne roule pas sur l'or ,au bout de 43 ans et demi d'activité ,je touche en gros ,quelques 1400 euros,j'ai quatre enfants,j'ai ma petite maison ,sauf le gros oeuvre ,tout fait de mes mains, et maintenant, je m'occupe d'une association ,pour aider ,du mieux que je peux ceux qui ont besoin . Je ne suis pas celui que vous pensez ,et je suis désolé de vous avoir contrariée . Mais ,sachez que je comprend votre situation,que vous devez " trimer " tout les jours,pour rester la tète haute ,mais je ne puis rien y faire , il n'empeche que je vous souhaite un bon courage. Recevez ,Madame,mes sincères salutations .

  • Effectivement, on ne se comprendra jamais : c'est bien ce que je dis : vous n'avez jamais dû avoir faim... Bonne journée.

  • Effectivement, on ne se comprendra jamais : c'est bien ce que je dis : vous n'avez jamais dû avoir faim... Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu