Avertir le modérateur

Grand nettoyage de printemps des chômeurs

Imprimer

En France les jeunes sont au chômage  mais Nicolas Sarkozy veut mettre les plus âgés au travail !!!!

Les élections de 2012 ne sont pas  éloignées aussi il va falloir  que les chiffres du chômage baissent   ! il s'agit  d'un enjeu majeur  pour le futur candidat Président !

Alors on ressort des placards  l'antienne  des formations  et des aides  pour remettre au travail les chômeurs !

Ah ces chômeurs  ils sont vraiment  gênants ,  tout comme les pauvres , les mal logés , les SDF car ils  sont les preuves  sans appel de l'échec de notre système  capitaliste .

Après les avoir soupçonnés de toutes les turpitudes de la fraude, contrôlés et  quelquefois radiés de manière arbitraire    les élections approchant  on va essayer de les "camoufler"  dans des formations aussi inutiles que de la poudre de perlimpinpin , dans des emplois précaires   , des contrats aidés  aux salaires  qui eux n'aident pas à atteindre un niveau de vie correct  ...

Bref  le gouvernement  entame  une opération de grand  camouflage  ou de nettoyage de printemps  pré-électoral.

kc9mw93r.gifLe grand nettoyeur c'est Pôle emploi !

En effet  tout le monde est sur le pont  je devrais  dire le  radeau de la Méduse  !

Les ordres ont été donnés :  en avant toute  grand branle-bas pour "caser" les chômeurs de longue durée :  ceux dont a parlé Nicolas Sarkozy la larme à l'oeil au cours de  son intervention télévisée  " Face aux Français " ( plan de 500 millions d’euros pour le chômage de longue durée et un bonus/malus pour favoriser l’apprentissage ont été annoncé par le chef de l'état au cours de l'émission ).

Que va donc faire le grand nettoyeur ?:

1. Recevoir d’ici la fin du mois de Juin 2011 tous les demandeurs au chômage depuis un an ou plus et qui n’ont pas travaillé en 2010 pour leur proposer un emploi, une formation ou un accompagnement spécifique.

Cela représente 670 000 personnes qui seront reçus dans le cadre du Suivi Mensuel Personnalisé. Les entretiens menés par les conseillers dans le cadre de cette opération sont de même nature que ceux qu’ils mènent au quotidien dans leur activité de suivi ou d’accompagnement d’un demandeur d’emploi. C’est sur la base d’un PPAE contractualisé et actualisé avec le demandeur d’emploi qu’ils proposeront des solutions de reclassement qui seront en adéquation avec le projet professionnel du demandeur.

Les propositions qui seront faites en priorité aux demandeurs d’emploi seront les suivantes : - une offre d’emploi dans le secteur marchand ou non marchand (contrats aidés) - une proposition de formation - une proposition d’accompagnement renforcé pour les demandeurs d’emploi qui n’en n’ont pas déjà bénéficié

2. Mettre en oeuvre des moyens supplémentaires

Les moyens supplémentaires dont va bénéficier Pôle Emploi visent à renforcer les propositions qui seront faîtes par les conseillers dans le cadre des entretiens mensuels -

15 000 achats de formation que Pôle Emploi réalisera dans le cadre des HAFC -

18 000 accompagnements renforcés mis à disposition des Pôle Emploi -

50 000 contrats aidés essentiellement dans le secteur non marchand -

une nouvelle aide aux entreprises pour toutes embauches d’un demandeur d’emploi de plus de 45 ans sera mise en place par Pôle Emploi

3. D’autres actions seront également engagées par Pôle Emploi pour prévenir le chômage de longue duré - Le dispositif Cap Vers l’Entreprise et les autres dispositifs d’accompagnement interne à Pôle Emploi seront fortement mobilisés en direction des demandeurs d’emploi avant leur 7° mois de chômage - Un travail spécifique sera réalisé par les équipes pour diminuer le stock des offres de plus d’un mois et pour réduire les tensions sur certains métiers - L’extension à tous les chômeurs qui arrivent en fin d’indemnisation la Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE) prévue pour les chômeurs non indemnisés afin de sécuriser les parcours de formation des demandeurs d’emploi

Les agents de pôle emploi qui s'ennuyaient vont avoir du pain sur la planche  !

Rappelons si besoin était  que de nombreuses agences ont été en grève au cours de ce mois de Février   notamment les agences des zones sensibles.

A l’agence de Gennevilliers, se trouvant en zone urbaine sensible, un conseiller à l’emploi gère en moyenne plus de 300 demandeurs d’emploi. Sur cette agence, le mal être est de plus en plus fort, les demandeurs d’emploi sont en attente de rendez-vous mais les conseillers ne peuvent répondre à toutes les demandes par manque d’effectifs.

C’est pourquoi, les agents de cette agence demandent de façon urgente qu’un contrat à durée indéterminé au sein de leur agence soit proposé à leur collègue dont le CDD s’achève le 28 février 2011. Pour faire entendre leur demande, les agents du Pôle Emploi de Gennevilliers ont engagé  un mouvement de grève jeudi 17 février pour dénoncer le manque de ressources humaines en agence, le cœur de métier de Pôle emploi.
Perturbation  également dans les trois agences de Sarcelles. Au total un tiers du personnel était en grève pour réclamer des renouvellements de postes.
Les salariés disent ne plus pouvoir exercer leur travail dans de bonnes conditions faute de moyens. 
En moyenne chaque conseiller s'occupe de 250 demandeurs d'emploi contre 80 en moyenne dans les autres agences françaises.

 


Greve pôle emploi Sarcelles
envoyé par vonews. - L'info internationale vidéo.

Commentaires

  • "En moyenne chaque conseiller s'occupe de 250 demandeurs d'emploi contre 80 en moyenne dans les autres agences françaises."

    Vous les avez piochés où ces 80 ? ils sont calculé comment ? Vous le savez ? NON !!! Moi oui c'est mon métier, et ils sont FAUX... Va falloir voir à la hausse...

  • Ca sert à quoi de dépenser des millions pour trouver un emploi à des chomeurs, vu que il n'y a pas assez d'emploi pour tout le monde de toute facon.

  • a préparer les présidentielles, allez faire un tour sur http://www.lafusionpourlesnuls.com/

    Regarder les commentaires sur l'article "Pôle emploi favorisera les chômeurs de plus de 45 ans." on nous prends pour qui ?

  • Il est malhonnête, lorsqu'on parle des "chômeurs", de ne parler que des gens qui pointent à Pôle Emploi.
    Il faut aussi inclure les personnes non comptabilisées : 70 % des allocataires RSA et PCH ne sont pas inscits à Pôle emploi.
    Il faut aussi y ajouter les 5,5 % de la population active en sous emploi (défnition INSEE), c'est à dire en temps partiel subi.
    Il faut aussi parler de toutes les personnes découragées, épuisées de chercher un emploi décent avec un salaire décent pendant des mois, voire des années...
    Au total, en France, au moins 20 % de la population active est privée d'emploi ou en sous-emploi

  • Si on défend ses droits au boulot, on se retrouve à Pôlemploi, mais si on défend ses droits à Pôlemploi, on retrouve pas du boulot pour autant.

  • la FRANCE est vraiment trop naïve : nous le sommes tous beaucoup trop . le gouvernement est au service des grandes fortunes et de leurs amis : le chômage ne baissera pas car personne d'autres que les chômeurs et les salariés pauvres (ou en train de le devenir ) n'y a intérêt !!! nos chers énarques n'ont qu'un seul but : faire baisser le coût du travail , en clair faire baisser les salaires . ce discours ne date pas d'hier mais il est omniprésent aujourd'hui ,c'est le leitmotiv du MEDEF ; c'est l'idée sous-jacente à tous les propos de nos gouvernants . simplement pour que les détenteurs du capital fassent toujours plus de bénéfices , rien d'autres . ne pas partager , ne pas verser de salaires décents . mais ce que je trouve risible c'est avant tout que l'on nous répète à tout va qu'il faut consommer : pour l'économie , pour la croissance ? mais parmi nos chers ( très chers car ils NOUS coûtent vraiment cher ) décideurs , lequel se demande comment des smicards et des presque-smicards peuvent consommer ? aucun d'entre ne se pose la question : ils connaissent la réponse : c'est impossible . mais cela n'a aucune importance : le malheur des uns fait le bonheur des autres : en clair pour que quelques-uns côtoient les sommets il faut que l'immense majorité des autres n'ait presque rien (dans son assiette et ses armoires quand elle a les moyens d'en avoir !!!! ) . les richesses ne manquent pas , on n'en a jamais produit autant , mais on n'en a jamais redistribué aussi peu !!!! ce qui est tout de même choquant : dans notre soi-disant démocratie ( en effet à quoi cela sert-il de voter si les élus ne font que ce qu'ils veulent , exemple récent : les retraites : 75% des français sont contre cette réforme !!! ) ,surtout au vu de ce qu'ils se passent de l'autre côté de la Méditerranée ou les peuples se lèvent et tapent très fort du poing sur la table , puisque en FRANCE une personne vaut une voix , et puisqu'il y a beaucoup moins de privilégiés que de nécessiteux , les privilégiés ne devraient pas nous gouverner : hors c'est bien le cas , et vu le niveau d'engagement politique des citoyens cela ne risque pas de changer , en raison également de la piètre qualité du débat et des personnes à gauche .
    je vois une autre raison au chômage élevé : les prestations sociales de toutes sortes que l'on verse généreusement à tous ceux qui le demandent . pourquoi iraient-ils travailler ? ils s'en sortent souvent bien mieux que pas de travailleurs . et ce sont toujours les mêmes qui paient , pour tous , les politiques ( qui sont les serviteurs du peuple mais qui vivent bien mieux que lui et à ses frais ) , les privilégiés ( qui spolient ( hé oui ) et profitent de tout outrageusement , et ceux qui sont trop bien avec les aides de toutes sortes . vive la FRANCE . je ne sais pas ou l'on va mais on y va très vite .

  • quand on dit qu'il a des aides c faux!!
    j'ai actuellement 900 euros par mois pour vivre et dans 6 mois j'aurais le droit a RIEN!NADA
    alors arrete de dire qu'on a des aides

  • Ne confondons pas d'une part "capitalisme" et "libéralisme", l'un nous permet de récompenser notre travail l'autre nous ramène malheureusement à la loi de la jungle,

    Ensuite il ne suffit pas de mettre un mouchoir sur la merde pour qu'elle disparaisse, le fond du problème reste la très mauvaise répartition des richesses et la déréglementation de tous les marchés qu'ils soient financiers ou économique,


    Enfin comme dirais Stéphane Hessel : "indignez-vous", quoi qu'on en dise nous avons quelques hommes politiques de qualités et d'envergure en 2012 il faut absolument être au RDV !!!( nous ne régressons jamais nous évoluons simplement)

  • Comment fisait-on avant ?
    Et bien,il y avait des apprentis,il y avait des commerçants,il y avait des artisans,il y avait des employés,il y avait des cultivateurs etc... Un bon équimmibre s'était fait et tous,sauf les ,chômeurs professionnels;cherchaient,trouvaient du travail ! il y &avait des gens qui savaient se contenter de ce qu'ils avaient !
    Maintenant on veut avoir tout tout de suite,des sous des objets utiles ou inutiles ! il faut des autos des motos etc...
    Nous avions cela quénd on pouv&it se le peyer,il y avait peu de crédit et de gens qui savent profoier des autres ! et qui gagnent ainsi de l'argent ! sur le dos de autres.....
    On travaillait,on vivait...
    Mais maintenanr ?

  • l'un nous permet de récompenser notre travail l'autre nous ramène malheureusement à la loi de la jungle,

  • voilà plus de 20 ans que je cherche un vrais travail, quelques remplacement par ci par là ou bien du travail saisonnier rien de sérieux.
    avec leur contrat à la con , bien sure c'est toujours les bénéficiers du rsa qui ont droit, ceux qui trafiquent et qui font des séparations bidons de leurs mari pour en bénéficier, tous ces gens qui profitent du système car ils ont trouver le filon pour toucher l'argent sans bouger.
    maintenant dite moi : si les employeurs donnaient plus la chance aux gens qui ont envies tout en arrêtant de demander des expériences d'un an ou deux ans pour un contrat de 3 jours tout iras pour le mieux car si personne n'a le temps de nous former et de nous donner l'occasion de nous perfectionner, on ne trouvera jamais de travail et comme ça rien n'avancera.
    merci à ceux qui vont me lire et a ceux qui me répondront.

  • Me voilà en train de rechercher un job du côté des départements 64 ,65, 31 , 32 ou 09 ...
    Peu m'importe s'il s'agit d'être "journaliste" ou "correpondant" ou "secrétaire", le tout étant d'avoir un job !
    Et peu m'importe le secteur....
    Si, par hasard, vous entendiez parler de quelque chose...on ne sait jamais... merci de votre aide.

  • Le fin du fin, c'est que les chômeurs en fin de droit deviennent automatiquement des "travailleurs découragés". Et que les "travailleurs découragés" sont évidemment comptés dans la statistique des "travailleurs"
    Chômeurs, Googlez N.A.I.R.U. et lisez: si on vous demande quel est votre emploi, vous répondrez: je lutte contre l'inflation des salaires!

  • La fibre "évolutionnaire rapide "vous permet de réagir très vite ! Bravo, Artemis !La France manque de gens comme vous . Merci, Salutations !

  • C'est sous le thème « promouvoir l'emploi pour la cohésion sociale de la croissance inclusive en Afrique », que la 8e session de la Commission du travail et ...

  • C'est sous le thème « promouvoir l'emploi pour la cohésion sociale de la croissance inclusive en Afrique », que la 8e session de la Commission du travail et ...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu