Avertir le modérateur

  • Intelligence RH un site qui porte bien son nom

    Imprimer

    Intelligence RH  un site à découvrir et à retenir dans vos carnets d'adresse  car c'est une mine d'information  en matière de droit social

    Qui est intelligence RH :

    "  un endroit où l'on se rencontre, où l'on échange et où l’on apprend au quotidien en matière de gestion des relations humaines.
    Créé par des RH et des juristes, ce site se veut le plus pratique et le plus accessible possible. Il est conçu pour vous apporter un maximum d’informations utiles au quotidien. Ouvert sur toutes les tendances et les pratiques innovantes en matière de gestion des relations humaines dans l’entreprise, intelligence Rh vous offre un contenu de qualité, actualisé tous les jours par notre équipe de rédaction.
    Pluridisciplinaire, notre équipe de rédaction est composée de RH, de juristes et de consultants spécialisés qui mettent leurs compétences à votre service."

    N'hésitez pas à visiter quotidiennement ce site

    Capture.PNG

  • Distribution gratuite de médicaments ou de.... par Madame Bachelot

    Imprimer

    Journée du 7 septembre pour............ les députés et sénateurs

    3548288-profil-portrait-de-jeune-femme-blonde-du-caucase-qui-est-la-bouche-ouverte-en-tat-de-choc.jpgAlors que le 7 septembre les syndicats misent sur une forte mobilisation contre la réforme des retraites et promettent d'autres actions si le gouvernement et le Parlement ne les entendent pas,   les députés  se mobiliseront aussi   car  c'est le jour de la rentrée parlementaire.


    Lors du premier Conseil des ministres de la rentrée, qui s'est tenu le 25 août, Henri de Raincourt, ministre chargé des relations avec le Parlement, a présenté une communication relative à l'agenda parlementaire de cette rentrée.

    le Menu sera copieux voir indigeste ! ( plus indigeste encore pour les pauvres citoyens que nous sommes ! ).

    Le projet de loi portant réforme des retraites sera examiné à l'Assemblée nationale dès l'ouverture de la session extraordinaire et au Sénat début octobre.

    Ce hors d'oeuvre est à lui seul un plat de résistance.

    Ensuite viendront  le projet de loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, le projet de loi relatif à l'immigration, à l'intégration et à la nationalité, le projet de loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public et la proposition de loi relative à l'absentéisme scolaire (suppression des allocations familiales versées aux parents d'élèves absentéistes).

    Madame Bachelot  en grande spécialiste de l'application du principe de précaution  se propose de distribuer  des doses massives de médicaments  pour digérer et des rouleaux de papier toilette ....!

    bachelot-pq.jpg

  • Les catholiques sont favorables dans leur majorité à la reconduite des roms aux frontières

    Imprimer

    DSC_0162.jpgAlors que  l'Eglise a pris position sur la politique  gouvernementale envers les Roms  voici  les résultats d'un sondage  CSA effectué pour  le Journal La Croix

    ce sondage est accompagné d'une analyse intéressante  que je vous  poste in extenso

    source La croix du 26.08.2010


    Selon un sondage CSA pour « La Croix », un peu plus d’un Français sur deux estime que l’Église est sortie de son rôle en prenant position sur la politique gouvernementale concernant les Roms

    Les Français se montrent plutôt réservés concernant les prises de position de l’Église sur la politique gouvernementale en matière de sécurité, et plus précisément vis-à-vis des Roms : ainsi 53 % d’entre eux estiment que l’Église « n’était pas dans son rôle » en intervenant dans le débat sur la reconduite des Roms dans leur pays d’origine.

    Quant aux catholiques pratiquants, s’ils se montrent majoritairement (55 %) favorables à ces reconduites, ils estiment toutefois légitime (à 56 %) la prise de parole des responsables religieux sur le sujet. Tels sont les deux principaux enseignements d’un sondage de l’institut CSA réalisé par téléphone les 24 et 25 août sur un échantillon représentatif de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus.

    « Un climat malsain dans notre société »
    Au cours des derniers jours, le pape et un certain nombre de responsables de l’Église catholique en France ont exprimé des critiques implicites ou explicites sur le démantèlement, cet été, de camps de Roms et leur reconduite en Roumanie. « L’Église est dans son rôle lorsqu’elle attire l’attention des pouvoirs publics sur la nécessité d’accueillir et de protéger des gens qui sont souvent en situation précaire », affirmait Mgr Hippolyte Simon, archevêque de Clermont et vice-président de la Conférence des évêques de France.

    Jeudi 26 août sur Europe 1, le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence, a critiqué la « surenchère verbale » à propos de la politique du gouvernement contre l’insécurité. « Je trouve qu’il s’est développé un climat malsain dans notre société dans une espèce de surenchère verbale entre différentes positions et une sorte de concours à celui qui paraîtra le plus sécuritaire et à celui qui paraîtra le plus moral », a-t-il déclaré, en ajoutant que « dans une société civilisée et paisible, cette opposition doit se gérer d’une façon sereine et autrement que par des effets de manche ».

    Selon le sondage CSA, un peu plus de la moitié des Français considère donc que l’Église n’aurait pas dû intervenir sur cette question sensible alors qu’ils sont 40 % à estimer qu’elle était au contraire légitime à s’exprimer sur le sujet. Parmi les Français se disant catholiques, 54 % estiment que l’Église est sortie de son rôle. Au final, seuls les catholiques pratiquants approuvent (56 %) son intervention.

    Les catholiques pratiquants plus favorables aux reconduites
    « Cette grande réserve des Français s’explique pour une part par leur rapport à la laïcité et la séparation de l’Église et de l’État », indique Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique-opinion de CSA. Il semble évident aussi qu’une partie des personnes interrogées jugent la position de l’Église en fonction de leur propre opinion sur la politique du gouvernement à l’égard des Roms.

    On constate ainsi que 55 % des sympathisants de gauche, plutôt hostiles aux expulsions de Roms, approuvent l’intervention des responsables catholiques. « À l’inverse, les sympathisants de droite, en général plutôt proches de l’Église, estiment cette fois-ci qu’elle n’était pas dans son rôle à 63 % », souligne Jean-Daniel Lévy.

    Paradoxalement, les catholiques pratiquants se montrent pourtant plus favorables aux reconduites de Roms dans leurs pays (55 %) que l’ensemble des Français (48 %). « Il y a dans ce résultat un effet lié à l’âge, explique Jean-Daniel Lévy. Les personnes âgées, qui ont tendance à avoir une pratique religieuse plus importante, sont aussi celles qui se montrent les plus en phase avec la politique du gouvernement sur les Roms », observe-t-il.
    Pierre BIENVAULT

  • Honte Honte Honte à nous

    Imprimer

    Nous pouvons pleurer sur  nos blogs  ! que dieu nous préserve  de la xénophobie !

    voici le sondage récent publié par le Figaro

    Intox ou réalité  ?

    Mon coeur espère intox

    Pour  avoir surfé sur de nombreux forum ma raison me dit  réalité !

     

     

    LeFigaro-Politoscope.pdf

    Selon une étude  réalisée auprès d’un échantillon de 1034 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (les interviews ont été réalisées du 24 au 26 août 2010 )

    Plus de 65 % des Français sont pour le démantèlement des camps des Roms et pour leur expulsion

     

    49% des Français font confiance à Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen pour la Sécurité

    roms sondage.PNG

    roms sondage 2.PNG

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu