Avertir le modérateur

cumulards et butinages de Boutin !

Imprimer

imagese.jpegMon récent article  sur l'interdiction pour un salarié de cumuler plusieurs emplois à temps partiel avec dépassement  de la durée maximale de travail et les risques qu'il encourt en cas d'infraction de se voir licencier pour faute  grave  m'amène à faire un parallèle  avec la situation de nos politiques qui cumulent fonctions, mandats etc...

Les puristes m'indiqueront ( je le sais très bien)  que nous ne sommes pas sur le même  terrain mais force est de constater que le parallèle est choquant au point de vue " social "

En effet si les salariés cumulent des jobs pour s'en sortir financièrement avec une épée de Damoclès sur la tête,  les politiques cumulent cumulent sans vergogne et sans risque

Christine Boutin a fait la une des journaux avec son salaire  mensuel de 9500 Euros, une voiture de fonction, des locaux etc..pour rédiger un rapport ..

En additionnant  tous ses mandats on en arrive à un ensemble de salaires et indemnités de 17 500 euros par mois , sans compter les notes de frais pour se déplacer, se loger..Madame Boutin ne fait pas exception. voir le Blog de René Dosières

Le cumul de mandats est un non sens  car comment  peut-on   remplir de manière correcte de multiples fonctions ?????


cumulsmall.1245362215.jpgvendredi 28 mai, nos députés ont repoussé une disposition proposée par le député René Dosières visant à supprimer le cumul pour les ministres entre leurs salaires de ministres et leurs indemnités de maire ou conseiller général ( voir les débats )

extrait "René Dosière. Cet amendement, s’il était adopté, aurait une valeur exemplaire car il a pour objet de mettre fin à une anomalie de notre République, qui apparaît d’autant plus choquante à l’heure où le Gouvernement impose aux Français une politique de rigueur. 

Il est proposé de supprimer le cumul des indemnités pour les ministres. Il faut en effet savoir que les ministres, lorsqu’ils exercent des mandats locaux – ce qu’ils sont nombreux à faire –, ont la possibilité de cumuler leurs indemnités dans la limite d’une fois et demi leur traitement ministériel.

Jusqu’en 2002, ce coefficient avait un impact plutôt limité puisqu’à l’époque les traitements des ministres, du moins pour leur partie officielle, étaient relativement modestes. En 2002, ces traitements ont bénéficié d’une augmentation afin qu’ils atteignent un niveau plus convenable – environ 14 000 euros bruts pour un ministre et 13 000 euros bruts pour un secrétaire d’État –, disposition tout à fait souhaitable que j’ai approuvée. De manière automatique, l’application du coefficient de 1,5 a ainsi permis à certains ministres d’atteindre une rémunération allant jusqu’à 21 000 euros. On est devant ce paradoxe qu’un ministre à temps partiel – car un ministre ayant un mandant local ne peut consacrer tout son temps à son ministère – gagne davantage qu’un ministre à temps plein, ce qui me paraît tout à fait immoral.

Dans certains pays ayant mis en place des plans de rigueur, les gouvernements veulent montrer l’exemple en diminuant la rémunération des ministres. Je ne suis pas certain que le meilleur exemple à donner soit de réduire systématiquement les rémunérations des responsables publics dans la mesure où celles-ci ne me paraissent pas excessives. Il ne faut pas stigmatiser les dirigeants.

En revanche, lorsque ces rémunérations relèvent de l’abus, on se grandit à mettre fin à ces pratiques, car cumuler des rémunérations lorsque l’on est ministre, c’est plus qu’une anomalie, c’est un abus.

Dans les difficultés qui sont les nôtres aujourd’hui, il serait bon que la représentation nationale incite les ministres à renoncer à ce cumul. Le traitement dont ils disposent me paraît correct, les avantages en nature dont ils bénéficient sont importants – il appellerait d’ailleurs un peu plus de clarté –, il ne leur est donc pas nécessaire de percevoir en plus les indemnités liées à leur mandat local."

AH.... la belle France  que voici !  Sommes nous encore en Démocratie  ? je me le demande  !!!

26-fracture-sociale.jpg

Commentaires

  • Loin de moi l'idée de protéger Mme Boutin; en revanche, le fond du problème, c'est que la gangrène est généralisée!
    On a pris la partie pour le tout; Mme B. S'est moins camouflée que ses congénères. Et même pas cachée du tout! C'est ingénuement que de nombreux politiques s'étonnent que l'on dénonce tous leurs avantages. Alors que les temps deviennent incertains, nous ne savons pas combien nous toucherons en retraite, que l'âge du chômage avancera encore car à 45 ans on est trop vieux, une super noblesse vient nous parasiter. Inconciemment !

  • Ce qui est choquant avec Madame Boutin, c'est cette grande pratique de la Morale Pour Autrui. Dénoncer des tas de comportements (PACS, AMP, GPA, parenté homsexuelle...) au nom d'une vision étriquée et instrumentalisée de la dignité, et se comporter de manière totalement indigne : vénale, mensongère, ...

  • on est pas en regime de royauté?je croyais... ;)

  • Ces émoluments à 18 000 € servent à cacher les 160 000 € de la moyenne des français les plus riches, quand ce n'est pas les 695 000€ d'un pdg de Danone !

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu