Avertir le modérateur

La véritable réforme des retraites

Imprimer

fonds.jpgAvec la crise financière, la retraite par capitalisation est un désastre pour de nombreux seniors .
Dans la plupart des pays de l'OCDE  on a enregistré  une  baisse des actifs des fonds de pension.  Les rendements ont chuté de 35 % dans la zone OCDE.  

Ce sont les systèmes où le montant de la retraite qui est  versée n'est pas garantie (à cotisations définies mais pas à prestations définies) qui vont ainsi  ruiner l'avenir  de leurs retraités.

Aux Etats-Unis les fonds de pension à prestations définies  se sont développés dans les entreprises dès 1940 pour compléter la retraite par répartition publique (the Social security créée en 1935).Ces  fonds de pensions ont été supplantés par des plans d'épargne salariale (dits plans « 401 k ») dont le montant à la sortie n'est pas défini.

Employeurs et salariés ont trouvé leur intérêt à se tourner vers ce type de placement. A ce jour  31% des salariés américains ont un plan d'épargne salariale et  8% un régime de retraite professionnelle à prestations définies (12% ont les deux).

La crise  financière  a réduit de façon brutale les avoirs des salariés épargnants. Ceux qui étaient proches de la retraite ont bien souvent été dans l'obligation de  différer  leur départ ou de rechercher du travail. 

Au Royaume-Uni  70% des fonds sont en déficit a déclaré Catherine Mathieu, chercheur à l'OFCE. Une tendance qui devrait se confirmer puisqu'à partir de 2012 va se mettre en place un plan national de retraite à cotisations définies dans les entreprises baptisé NEST (National Employment Savings Trust).

N'oublions pas  qu'au Royaume-Uni  le taux de pauvreté des plus de 65 ans est le plus élevé de l'Union européenne .

Avec la réduction des avoirs des  salariés épargnants la pauvreté chez les personnes âgées risque d'exploser.

Ce sont surtout les personnes proches de la retraite qui ont beaucoup perdu. Pour ceux qui sont encore éloignés de l'âge de la retraite  les effets de la crise financière  seront certainement réduits  en cas de reprise  des marchés financiers .

Malgré cette situation qui est loin d'être satisfaisante  les régimes par capitalisation à prestations non définies progressent.

La France n'échappe pas à cet engouement !

retraite---90-ans.jpgHier le gouvernement entamait les premières concertations sur la réforme des retraites.

Les leaders syndicaux sont sortis inquiets de la réunion  qui s'est tenue ce lundi 12 avril avec le ministre du travail Eric Woerth.

L'ensemble des organisations patronales ont refusé toute hausse des prélèvements et montrent du doigt "la précipitation de l'agenda ".

Nous pouvons lire  dans le Monde "Le ministre a expliqué que la concertation se prolongerait par des réunions thématiques jusqu'en mai (pénibilité, emploi des seniors, mécanismes de solidarité pour la retraite, pilotage du système) et des réunions spécifiques sur les fonctionnaires. Un premier "document d'options" sera sur la table en mai, rediscuté ensuite dans des groupes de travail. Un projet de réforme sera prêt "entre mi-juin et fin-juin", et sera examiné en juillet en conseil des ministres, avant d'atterrir à l'Assemblée nationale en septembre.

Autre motif de colère pour les syndicats : le gouvernement ferme selon eux la porte à de nouvelles ressources pour les retraites, prélevées sur les revenus du capital, en se focalisant sur l'âge et la durée de cotisation. "On n'a rien, rien sur la question du financement, rien sur l'élargissement" des prélèvements, a tonné Jacques Voisin (CFTC)"

Force est de constater que tous se focalisent sur l'age de départ à la retraite , la hausse de la durée des cotisations etc... Mais  personne  n'évoque le réel changement  celui qui commence  à bouleverser notre paysage social  , celui  qui va exposer les retraités et futurs retraités aux aléas de la finance internationale .... à savoir  le remplacement progressif mais inexorable de notre système de retraite par répartition par celui de la capitalisation.


woerth_102.jpgDepuis  plus d'une vingtaine d'années   les entreprises ont développé des systèmes  dans lesquels chacun peut se constituer sa retraite en épargnant.(Patrick Aubert, chef du bureau « retraites » de la DREES a publié une étude sur la « retraite supplémentaire facultative en France ) 

Les   réformes Balladur (1993) et Fillon (2003) ont  facilité ce changement.

Selon Pascale Coton, secrétaire générale adjointe de la CFTC, en charge de la protection sociale.« Il y a un désengagement de la solidarité avec ces deux réformes et une montée de la capitalisation rampante, notamment depuis la loi Fillon de 2003 qui a créé des systèmes d’épargne collective en entreprise, comme le PERCO, permettant aux salariés de compléter leur retraite de base »


12 milliards d’euros de cotisations en capitalisation pour 230 milliards d’euros en répartition ; et 6 milliards en prestations contre 245 milliards, selon l’étude DREES.  A ces chiffres il faut ajouter  les assurances vie qui ne sont pas considérées  comme des produits  retraite ( selon cette étude, 25 % des ménages déclarent détenir des produits d’assurance-vie « pour préparer la retraite »)

Aujourd’hui, la capitalisation reste un complément de retraite  mais demain ?

Selon un chercheur à l’IDHE-Nanterre : « On est dans une époque où les mérites du système par répartition ne sont pas évoqués. On peut s’interroger sur le comportement patronal qui veut bien mettre de l’argent dans le PERCO mais pas dans l’AGIRC-ARCCO. C’est d’autant plus étonnant que la crise financière a montré la fragilité de la capitalisation. Et l’on sait aussi que la capitalisation mène à une inégalité devant la retraite, notamment entre salariés des grandes entreprises bien équipées en produits retraites et ceux des PME-TPE ».

Le régime par répartition se meurt vive le régime par capitalisation !

La solidarité  entre les générations se meurt vive  l'individualisme !

Le véritable changement de notre système de retraite et  au delà de notre paysage social est bien là.

 

voici le modèle britannique

 


Retraites - le modèle britannique
envoyé par RollingPat. - L'actualité du moment en vidéo.

challenge

Commentaires

  • Guillaume Sarkozy ,directeur de Malakoff Mederic vend des retraites complémentaires aux entreprises,ainsi que des assurances santé.

  • Bonjour,
    La réforme des retraites? Ce n'est qu'un écran de fumées!
    On a les dirigeants qu'on mérite, ça vaux aussi pour les syndicats et leurs représentants.
    Alors qu'il suffirait de plafonner les SUPER retraites et de et de redistribuer les surplus.
    Le maire avant d'être maire avait un métier? il à cotisé? puis est devenu adjoint puis en temps que maire directeur de ceci président de cela d'où il va encore toucher le pactole, puis député puis sénateur puis ministre ce qui va lui permettre de prétendre à DES retraites qui se comptent en Dizaines de milliers d'euros... alors en osant poser les vraies questions
    peut-être que ce débat en sera un.
    J'ai toujours pensé que la retraite c'était pour pouvoir s'assurer ses vieux jours donc quand on as vécu toute sa vie aux crochet de la société ils ont eu l'occasion d'en mettre suffisamment de côté pour assurer leurs vieux jours...
    Je vais être généreux 1000 € par semaines ne pensez-vous pas que eux ne mouraient pas de faim et que les caisses ne seraient plus vide.
    Comme ça les enfumeurs sus-cités ne pourraient plus nous manipuler avec leurs faux débats oppositions du privé au publique car il en découlerait automatiquement une quasi égalité des 2 systèmes.
    En résumé attaquer-vous au vrais problèmes! stop aux cumuls en tout genres !!!
    La devise de la France signifierait enfin quelque chose.

  • lu dans le canard déchaîné de cette semaine,en page 1,tout en bas:la campagne de pub du gouvernement pour les retraites a été confiée à l'agence BBDO pour la modique somme de 8 millions d'euros.Le propriétaire de l'agence est J.M Goudard,conseiller en strategie à l'Elysée.

    Conflit d'intérêt?
    après le bourrage de crâne pour la grippe A ,voici le bourrage de crâne pour les retraites.

  • Le plus effrayant dans l'affaire des retraites, c'est qu'elle montre, s'il le fallait encore, la puissance de notre égoïsme, notre courageuse attitude collective et l'incapacité des politiques et de ceux qui les élisent à guider le pays vers la saine anticipation...
    Cette grande et formidable irresponsabilité qui nous conduira sans doute au sort que nous prédit ci dessus Marc, comment sera t'-elle jugée par nos enfants ?
    Et comme il faudra trouver une explication au désastre, on finira par désigner les plus con-citoyens d'entre nous: ceux qui savaient...

  • La vérité, au fond, chacun la connaît. Les syndicats et le patronat, la gauche et la droite. Les débats à la télévision et dans les médias sont affligeants. Les responsables qui gouvernent sont tétanisés par la peur, ne disent pas la vérité aux français, notamment à la sphère publique. Les gauches ne vénèrent que le veau d’or de la taxation des “riches” . Hélas ce n’est pas seulement dans la poche des « riches », ni dans la taxation des capitaux, que l’on trouvera les 30/50 milliards qui manqueront en 2015/2025.

    Enfin, qu’il est absurde de continuer, par pure idéologie, à fermer la porte à un % libre de capitalisation.

    La solution c’est bien l’égalité totale public/ privé, Cela a l’horizon de 2015/2025. un calcul des droits par point cotisé, La retraite à 64/65 ans, la baisse lente et mécanique des pensions, l’augmentation modérée des cotisations, et 41/42 ans de cotisation pour une retraite à taux plein. Avec un système de sur-côte et de décote unique.

  • Je fais déjà parti de la classe la plus taxée ni trop riche ni trop pauvre et savoir que je suis obligé de préparer ma retraite moi-même ça me fait un sortir de mes gonds.

  • Si on veut avoir un minimum de retraite, on est presque dans l'obligation de mettre soi-même de l'argent de côté et là on est à la merci des banquiers et assureurs etc. quoique nous fassions je me sens que je ne contrôle pas la situation.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu