Avertir le modérateur

dernière minute / indemnités attribuées aux licenciés de New fabris

Imprimer

Une aide de 12.000 euros net sera versée à chacun des 366 salariés de New Fabris -au lieu des 11.000 euros brut promis la semaine dernière- s'ajoutant à l'indemnisation légale de licenciement comprise entre 17.500 et 19.000 euros, a annoncé le ministère de l'Industrie ..

le porte-parole CGT des salariés Guy Eyermann s'est dit "déçu" par cette proposition

Le communiqué du ministère indique qu'une "aide personnalisée à la recherche d'emploi d'un montant de 12.000 euros net de toutes cotisations, impositions ou prélèvement, sera versée à chacun des 366 salariés. Le montant évoqué la semaine dernière lors de la rencontre de Bercy --11.000 bruts, soit 10.120 nets- se trouve ainsi majoré de 1.480 euros, soit près de 15%".

Cette aide "est apportée en plus" de l'indemnisation légale de licenciement "d'un montant de 17.500 à 19.000 euros en moyenne", ajoute le communiqué.

© AFP - Alain Jocard
Cliquez ici

Le sous-préfet a présenté ces mesures rassemblées dans un "protocole de sortie de crise", aux représentants des salariés vendredi matin.

Dans ce protocole d'accord, les salariés doivent s'engager "à cesser toute forme d'occupation de l'entreprise", et à en rendre "la totale jouissance" au liquidateur judiciaire, "sans y cause de dégradations".

 

voir article des Echos clic ici

Commentaires

  • Tout cela est la faute de la presse et de nos hommes politiques qui en font trop !
    Les licenciés économiques représentent 4% des licenciés.
    Le président Sarkozy et son gouvernement ont eu tort de céder au chantage.
    Sur le plan international, cela donne une très mauvaise image de notre pays, la France, et ce n'est pas comme ça que des capitaux étrangers viendront s'investir et nous aider à sortir de la crise économique et du chômage de masse que, plus que nos partenaires européens, nous subissons depuis plus de vingt ans.
    Le chantage, la séquestration, NON !
    En plus, on oublie de dire que ces euros supplémentaires ne seront pas payés par les actionnaires, mais par l'Etat, donc dans la poche des contribuables.

  • C'est un scandale: argent du contribuable donné aux terroristes du paradigme idéologique minoritaire: je croyais la période bolchévique révolue,apparemment non....Il faut apprendre les règles et pour l'instant le CAPITALISME nourrit bien ceux qui sont ces pourfendeurs, les feignants de mauvaise foi Français l'ont bien compris.

  • Netizen,
    - "terroristes" du paradigme idéologique minoritaire"
    Je trouve, Netizen, que le mot "terroriste" est un peu trop utilisé, et à toutes les sauces, ...mais bon, ce n'est pas très grave.
    Comme il est écrit plus haut par Yves : "Les licenciés économiques représentent 4% des licenciés."
    Ce qui veut dire que lorsqu'un petit licenciement plus ou moins justifié se fait dans l'ombre, personne n'en parle, plus de médias présents...

  • Il serait temps que l'on prononce la dissolution de ces syndicats du 19 ième siècle, on ne va pas refaire en France la révolution bolchévique de 1917 ! Qu'on les remplace par de vrais syndicats, qui restent dans leur domaine, défendre les salariés ce n'est pas faire la révolution, ce n'est certainement pas de s'occuper du système économique qui régit la société !
    A croire que la France de 2009 est comme celle de 1936 ????
    Le marxisme est dépassé !
    Nous vivons dans une société qui devient scandaleusement injuste : on donne tout aux licenciés économiques et on supprime le RMI et l'API en pleine crise financière ???
    Car contrairement à ce que j'ai pu lire dans la presse et sur Internet, le RSA ne remplace pas le RMI et l'API, et il y a plein de "bénéficiaires" de la "bascule" qui sont contraints de rembourser le premier versement du RSA.
    Quant aux licenciements économiques pour motif boursier, il va de soi qu'il faut les interdire.
    Nos élites dirigeantes méritent le bonnet d'âne !!!
    Ceci me confirme dans l'idée que l'amélioration de la société est un combat permanent, qui n'appartient pas plus à la Gauche qu'à la Droite ou au Centre.

  • Je lis et note les propos de Mme Lagarde Notre Ministre des Finances concernant le(s)milliard(s)que BNP (et les autres)vont attribuer aux Traders de condamné les éxcès mais pas les Bonus-IL NE FAUT PAS CE TROMPER DE COMBAT.
    Allez dire cela Mme le Ministre aux personnes qui n'ont pas de travail,ceux qui vivent et dorment sous des tentes car iln'ont pas ou plus de quoi ce loger,àa ceux qui font les poubelles le matin,le midi ,le soir et la nuit par peur et honte d'être reconnus.j'ai honte de tout cela Justice oû est tu ??

  • Il devrait y avoir un systéme de péréquation qui amène à une répartition plus juste entre les salariés des banques quelque soit soit leur fonction des primes liées aux résultats.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu