Avertir le modérateur

le dérapage du déficit de la sécurité sociale

Imprimer

la chasse aux sorcières va commencer !  il faut combler le trou de la sécurité sociale

le budget   prévoyait un déficit de 10,5 milliards d'euros.Le déficit du régime général pourrait se situer entre 20 et 21,3 milliards d'euros, soit environ le double des prévisions.

Eric Woerth vient de donner le ton pour endiguer ce dérapage : exercer plus de contrôles

controle_AT.JPG

Le ministre du Budget a précisé que tous les arrêts maladie n'étaient pas motivés et que ce phénomène était bien connu de tous ,qu'il ne fallait pas se voiler la face et qu'il avait l'intention pour endiguer  les dépenses de contrôler davantage les versements d'indemnités aux salariés en arrêt maladie, les prescriptions des médecins "gros prescripteurs" ou l'"exécution" de certains crédits.

"J'ai demandé à la Cnam (Caisse nationale d'assurance maladie) de renforcer sa politique de contrôle. La Cnam adressera 1.000 lettres d'avertissement aux gros prescripteurs d'arrêts de travail et elle mettra sous accord préalable 150 médecins supplémentaires en 2009", a précisé Eric Woerth.

comme je l'avais indiqué dans un précédant billet intitulé "fainéants de salariés" clic ici ( non je ne suis pas voyante rassurez vous) Le ministre a  confirmé son projet de généraliser à partir de 2010 une expérimentation en cours qui permet à la Sécurité sociale  de suspendre le versement des indemnités journalières de salariés en arrêt maladie, si un médecin contrôleur envoyé par l'employeur juge non fondé l' arrêt de travail

Enfin 200 hôpitaux qui prescrivent le plus de transports seront "visités ".

ces mesures qui s'ajoutent aux autres ( forfait restant à la charge des patients sur les soins, consultations et médicaments, le médecin référant, les génériques , le désengagement progressif des régimes de base  concernant le remboursement de certains soins et médicaments etc...) ne sont- elles pas des "mesurettes" qui ne prennent pas par la racine  le problème récurrent de l'augmentation des dépenses de santé

N1GE03D_20080221_apx_470__w_ouestfrance_.jpg

En effet les raisons de l’augmentation des dépenses de santé sont multiples et "sociétales"

sans être exhaustives.

- le vieillissement de la population et   la composition en groupes d’âge de la population française.

- l’élévation du niveau de vie et la médicalisation croissante de certains problèmes "sociaux "(tabac, alcool, drogue)..

- Le développement de « l’offre de soins »

- l' accroissement du prix de revient de la médecine ,des médicaments et de l’appareillage technique (scanners).

-  enfin notre système fondé sur la juxtaposition entre des organismes  tenus de rembourser des dépenses qui obéissent pour partie à la loi du marché et sur lesquelles elles n’exercent pas de contrôle.

c'est une réflexion  en profondeur qu'il faut entamer et des réformes structurelles d'ampleur

les mesures qui consistent (en fonction de l'orientation politique des gouvernements) soit de faire rentrer  plus d'argent dans les caisses * de la sécurité sociale soit en dépenser moins**, ne suffisent pas car ce sont des mesures de surface et de court terme .FIL2986-380cc.jpg

 

* faire rentrer de l'argent dans les caisses:

  • en augmentant le nombre de cotisants : les cotisations étant assises sur la masse salariale réduire le nombre des chômeurs et des exonérations constitue la solution idoine  mais cette piste est  impraticable compte tenu de la crise économique et du plan de relance
  • en augmentant le montant des cotisations payées par les employeurs et les salariés. une solution  qui grève  le coût du travail et va dans le sens contraire du plan de relance /  piste également impraticable.
  • En jouant  sur la Contribution sociale généralisée,( rendre non-déductible la totalité de la CSG par exemple ).
  • en  taxant  les produits qui nuisent à la santé

    en Aout 2008 un rapport de l'inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l'inspection générale des finances (IGF) a été remis aux ministères du budget et de la santé : il préconisait  de taxer les produits dits de "snacking", envisageait  une augmentation de la TVA de 5,5% à 19,6% sur les aliments "trop gras, trop sucrés, trop salés qui ne sont pas de stricte nécessité", ainsi qu'une hausse des droits d'accises (impôts indirects) sur les boissons sucrées et alcoolisées.

Voir article de l'INRA de mai 2009 clic ici


** Diminuer les dépenses:

le principal poste en augmentation est celui des “soins de ville”( honoraires des professionnels libéraux, médicaments, transport, arrêts de travail).

c'est sur cette partie que le gouvernement a décidé d'agir en multipliant le contrôles des assurés et des prescripteurs.


rappelons également que L'Assemblée nationale a voté le 30 octobre la contribution de 1 milliard d'euros sur les complémentaires santé. Cette taxe est entrée en vigueur en 2009

A terme il est évident que cette taxe se répercutera  sur les patients, soit par une augmentation du coût de leur mutuelle ou de l'assurance complémentaire, soit par une restriction des prestations proposées

pour aller plus loin voir interview du président de la Mutualité française Jean-Pierre Davant qui dresse un bilan sévère des réformes menées dans le secteur de la santé ces dernières années,clic ici

 

 

 

Commentaires

  • Je pense qu'il s'agira de dénoncer en parallèle et de contrôler sur site les employeurs faisant travailler des employés malades et qui devraient être en arrêt maladie.

  • les medecins ont tellement peu des controle qui ne donne plus d'arret maladie aux demandeurs d'emploi: c'est ainsi que mes collègues de pole emploi font de l'accompagnement de "fin de vie" avec une personne en stade final de son cancer par exemple ou encore "couvre" plusieurs situations faute de statut pour des personnes fortement alcoolisés, en dialyse, en dépression lourde... dans la règle ces personnes ne sont plus aptes au travail et donc ne doivent plus etre inscrites. mais qui a le coeur assez dur pour supprimer leur ASS?? du coup ce n'est pas la secu qui les indemnise mais l'ETAt tout en les soumettant à une recherche d'emploi contraignante et improductive et démoralisante pour eux (et leur conseiller pole emploi) ...

  • bonjour graindesel contente de vous lire à nouveau
    ce que vous indiquez est ahurissant consternant je n'ai pas de mot..
    il faut que nous témoignions sur le sujet je le ferai sur mon site demandez svp à vos contacts de pôle emploi de m'écrire à mon adresse mail sabrina.velourine@orange.fr

  • 20,1 milliard d’euro de déficit en 2009 pour la sécu.
    Le gouvernement envisage donc de combler la faille en traquant les abus !!!
    Mais quels abus ?
    Qui va payer la rustine?

    Serai-ce les 8 ou 9 personnes qui au sein de cette grande entreprise sont nécessaire a la gestion d’un seul dossier ?
    Oui parce que j’explique quand même !!! J’ai enquêté un peu sur le sujet ayant été confronté a des énormités comment dire ? Énorme, oui c’est ça.
    Exemple , dans le cas d’un dossier d’accident de travail ,ou entre le jour de l’accident et la régularisation plusieurs semaines ont été nécessaire , et surtout prés de dix ou douze courriers demandant des pièces complémentaire ne venant jamais de la même personne mais réclamant toujours la même chose (le stockage des archives doit a lui seul couter une fortune pour des copies de copies de copies ) bref , une multitude de timbre , d’enveloppes de papier qui pourrait être économisé avec une gestion intelligente , est il normal d’avoir a faire a autant de personnes pour un seul dossier ? Les heures ne coutent pas cher dans l’administration ?
    Et puis a l’aube d’un siècle ou les informations circulent dans nos conduits informatique quasiment en temps réelle, il parait peu concevable qu’un dossier est besoins d’être reconstitué dans chaque service. Je les imagine ce battre les dossiers, non celui la est a moi touche pas je le veux, non c’est moi qui l’aurais, ridicule !!!
    Mais toujours est-il qu’il suffit de faire un petit calcul pour comprendre que des économies substantiel peuvent être faites dans l’antre même de cet organisme.

    Ensuite il y a la partie téléphonique, la aussi c’est coton !!
    Malgré les huit ou neuf intermédiaire a qui vous avez eu à faire par courrier, votre dossier n’est toujours pas complet ou en instance, a l’étude vous répond t’on, c’est très mode.
    A l’étude oui mais pourquoi ? Et bien la réponse est toujours la même. Nous avons du retard dans le traitement des dossiers, et oui c’est possible, pas assez de monde pour gérer les dossiers !!!
    La je suis étonné, pas vous ?
    Et pourtant ils nous l’avaient promis, cet interlocuteur unique et identifiable, comme un pote dans ton agenda que tu pourrais appeler et qui en voyant ton numéro s’afficher sur son combiné, te répondrais, allo bonjour Pierre que puis je pour toi aujourd’hui. Et bien non ils ne l’ont pas fait, pourquoi ? Parce que trop simple certainement, et puis rendre des comptes aux assurés ces pas le style de la maison. Le style c’est plutôt, votre numéro de sécu, votre noms et adresse, attendez!! Je consulte les informations … Cinq minutes de musique a deux euros et votre interlocuteur du jour vous annonce qu’il ne peu rien faire, qu’il faut attendre, et oui parce que rappelez vous les dossiers sont en court de traitement ils ont pris du retard.
    Et ces comme ça ta pas le choix de toutes manières. Tu as beau leurs expliqué ta situation en général financière délicate parce que tu bosse plus tu es malade mais suspect aussi, mais ce n’est pas leurs faute ils ne sont la que pour répondre a ton appel pas pour trouver des solutions à croire que c’est une machine qui décide de tout, « je note, je transmets on vous tiendra au courant » voila tout ce que vous obtiendrais au tel.
    Essayé vous verrez le 3646 numéro national.

    Maintenant, des économies on peut aussi en faire avec une autre forme d’abus, parce que j’ai poussé le bouchon un peu plus loin, et oui je suis comme ça !!



    J’ai rencontré une personne qui avait besoins d’une intervention chirurgical dans le cadre d’une maladie prise en charge a 100% et heureusement. Et bien la, devinez qui ce gave ?
    Réponse certains hôpitaux, et comment ?
    J’explique, après plusieurs consultations, analyses rencontre avec les chirurgiens et anesthésiste une date est fixé pour l’intervention, un mercredi a 15h.
    La convocation envoyée au patient lui demande de venir la veille pour midi, juste après que les chambres aient été vidées de leurs patients enfin rétablis.
    Cout de la chambre par jour 1700 euro et oui ça fait mal et toute journée commencée est dues.
    Et la le plus drôle c’est que la seule chose auquel aura droit le patient, un rasage perso sous les bras effectuer par une infirmière et aucune visite de médecin ou autre, qui ne viendrons que quelques heures avant l’opération vous dire que ça va être a vous. Ça fait cher le coup de rasoir d’autant que vous n’avez pas le choix de la marque.
    Conclusion on aurait donc pu éviter une dépense totalement inutile en faisant venir le patient le matin du jour de l’intervention. Renseignement pris c’est une coutume du moins pour l’établissement en question.
    Et puis la le chirurgien préconise un minimum de huit jours d’hospitalisation , pour effectuer les changements de pansements les soins , je ne rentrerais pas dans les détails de l’opération , mais c’elle ci n’étant pas invalidante , le patient demande donc a sortir le vendredi même préconisant des soins a domicile pour son confort , requête acceptez , mais il vous faudra tout de même passer une ou deux fois pour s’assurer que tout va bien , 50 km aller et 50 retour en taxi payer par la sécu pour s’assurer que l’infirmier libéral fait bien son taf sympa non ?
    Mine de crayon le patient lui-même fait économiser à la sécu 5x1700 euro, on devrait lui en filer une partie pour bonne conduite.
    Mais ce n’est pas terminé , le gentil patient repart ordonnance en poche direction le pharmacien pour y acheter ce dont il a besoin pour ces soins , et la surprise , il a besoins de poche plastique qui se collent a la peau pour recueillir les déchets évacué par la cicatrice , et bien ces poches coutent 160 euro ne sont pas remboursé .
    La le gentil patient est énervé ce n’est pas normal, mais c’est comme ça !!!
    Il a donc deux solutions pour contourner le problème enfin la deuxième solution sera proposée par le pharmacien.
    La première pour le patient qui culpabilise quand même un peu d’être malade et de devoir couter très cher !!! C’est de prendre un taxi sécu tout les jours pour faire les soins à l’hôpital gratos, enfin au frais du contribuable et ainsi ne pas débourser les 160 euro.
    Mais le gentil pharmacien qui lui aussi trouve ça anormal vous arrange le coup en deux coup d’ordinateur, il lui suffit de passer en vente un code produit pris en charge par la sécu et de filer la boite. et même si il a fait une entourloupe et bien lui aussi a contribuer a sa manière a faire faire des économies a la sécu en évitant tout ces aller retour couteux entre l’hôpital et la maison du patient uniquement pour changer des pansements .

    Et puis je voulais finir sur ces quelques drôleries d’incohérence

    Il n’y a pas si longtemps que ça je discutais avec un médecin dont je tairais la spécialité, mais qui me disais ceci : « vous savez la sécu à adresser a toute ma corporation un courrier et nous sommes un certain nombre en France tout de même, pour nous informé que nous allions tous percevoir le remboursement de quelques centimes qui nous était dus, hors ces quelques centimes était déjà inferieur au montant du timbre collé sur l’enveloppe »
    N’est ce pas une dépense inutile ?

    Et cet autre exemple d’idiotie, ou l’on vous retourne par la poste une feuille de soins ou vous avez oublié de mettre votre adresse parce qu’on ne sait pas ou vous résidez. J’ai tenté l’expérience sa marche vraiment et même si vous oubliez votre numéro d’assuré d’ailleurs, n’est pas ridicule ?

    Alors des économies oui mais commençons par le commencement en balayant d’abord ou il faut, nos gouvernant devrai songer à recadrer ceux qui abusent de la connerie et des dépenses inutile en leurs propre seins, mais c’était sans compter que nous nous attaquerions la aux intouchables fonctionnaires de la sécu, n’oublions pas que des ministres y ont laissé leurs culottes à vouloir mettre de l’ordre. Il est donc plus facile de sanctionné l’assuré.

    Quand a l’employeur qui devrait prochainement avoir le droit d’envoyer un médecin son choix chez un employé malade et en arrêt pour faire contrôler que celui-ci est justifié et faire suspendre ces indemnités journalière on a du mal a imaginer que certaine grosse boite puissent ne pas etre tenté de s’offrir un médecin killer …Sans compter que l'on remet aussi en cause la bonne foi du medecin prescripteur de l'arrêt!!!

  • avez vous lu mes billets sur le contrôle médical organisé par les entreprises je pense que vous serez encore plus en colère!

    l'avenir est radieux pour les séniors, les malades, les accidentés de la vie, les chômeurs et nos jeunes.....

  • Je vais le faire !!!

  • à propos du gouffre de la sécu:
    Pour combler le déficit de la sécurité sociale nos chers gouvernants n'ont rien trouvé de mieux que de nous faire payer une fois de plus,En effet depuis quelques temps sur une consultation médicale,nous devons verser 1€,nous sommes de plus en plus contrôlés lors de nos arrêts maladie ou accidenté de travail,Nous devons consulter un généraliste avant d'aller voir un spécialiste,(chercher l'erreur),pour tout traitement de plus de 91€,nous en serons de 18€ de notre poche,toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui s'éléve, à ce jour , à a peut-près 11 milliards...
    Or savez-vous que
    Une partie des taxes sur le tabac déstinée à la sécu n'est pas reversé (7,8 milliards)
    Une partie des taxes sur l'alcool destiné à la sécu n'est pas reversée (3,5milliards)
    Une partie des primes d'assurances automobiles destinée à la sécu n'est pas reversée(1,6milliards)
    La taxe des industries polluantes destinée à la sécu n'est pas reversée(1,2 milliards)
    La part de TVA destinée à la sécu n'est pas reversée (2,1 )milliards
    Retard de paiement par les entreprises (1,9 )milliards
    En faisant l'addition, on arrive à un total de 20,1 milliards €
    CONCLUSION:
    Si les responsables de la securité sociale et nos différents gouvernants avaient fait leur boulot efficassement et , surtout,honnêtement,les prétendus 11 milliards d'euros de déficit seraient exédentaires de 9 milliards d'euros à ce jour
    Ces chiffres sont issus du rapport des comptes de la sécurite sociale
    Fîtes circuler ce message
    A force de tourner,ilarrivera peut-être un jour sur le bureau d'une tête pensante censée passer sont temps à gérer l'argent des contribuables Merci a tous

  • Douze milliards, ce n'est pas rien. Mais ce n'est pas non plus hors de portée des politiques publiques. A titre de comparaison, cela représente une somme équivalente aux mesures décidées par Nicolas Sarkozy dans le cadre de son "paquet fiscal", qui a été très apprécié par les plus fortunés des Français (baisse des droits de succession, bouclier fiscal, déduction des emprunts immobiliers...).

    Philippe Séguin, le président de la Cour des comptes, vient de suggérer une source de financement intéressante : il s'agirait de soumettre les stock-options aux même cotisations sociales que les autres revenus. Actuellement, les exonérations de cotisation dont elles bénéficient, selon Séguin, représenteraient trois milliards d'euros. Soit un quart du fameux déficit... François Fillon a jugé depuis la proposition "pertinente".

  • Tous les ans, on a un nouveau plan de sauvetage de la sécu, on dérembourse les médicaments, on traque la fraude aux congés maladie, on augmente les forfaits hospitaliers,j'en passe et des meilleures, tout cela pour un résultat déplorable ?? serions-nous gouvernés par des incompétents? (j'ai un tout petit peu la réponse..)

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu