Avertir le modérateur

Maître Eolas et le préservatif du pape

Imprimer

daumier_droite.jpgquelle est l'information qui agite  certains blogueurs  dont celui  trés connu  de Maitre Eolas

la loi Boutin  que le conseil constitutionnel vient de valider  ? NON

La question de la rétroactivité  des lois et de la sécurité juridique des contrats que soulève la mobilité forcée des locataires mise en place par cette même loi ? NON PLUS

vous avez deviné  NON?   ah mes amis et bien c'est l'affaire du préservatif du pape et la désinformation à laquelle se livre  la presse

Il faut lire l'article de Maître Eolas pour le croire  voici le lien

 

que dit Eolas

extrait

"qu'il est sidéré par une désinformation de la presse qui selon lui porte " trois attaques médiatiques  à l'encontre de l'Église catholique."

— L' Église aurait réintégré un évêque négationniste ;

— Elle aurait excommunisé une fillette de 9 ans qui a avorté après avoir été victime d'un viol ;

— Enfin le Pape aurait, je cite le site de France Info, contesté l'efficacité du préservatif."

 

preservatifs_humour.jpgpour ma part je ne reprendrai dans ce billet  que l'affaire du préservatif

que dit Eolas pour fustiger la presse (il met en lien un article de France info que je reproduis ici)

  • que le pape a déclaré "on ne peut pas résoudre le problème du SIDA avec l'argent, même s'il est nécessaire. On ne peut pas résoudre le problème du SIDA avec la distribution de préservatifs ; au contraire elle aggrave le problème. la solution est double : d'abord, une humanisation de la sexualité, un renouveau spirituel, humain, intérieur, qui permet ainsi de se comporter différemment avec les autres. Et deuxièmement, une amitié, une disponibilité pour les personnes qui souffrent.
  • que la presse l'a transformée  en " je dis que le préservatif est inefficace contre le SIDA, surtout n'en mettez pas en cas de relation sexuelle passagère ».

et d'ajouter dans son billet

  • "Le reproche, fait violemment, à l'Église est de ne pas promouvoir l'usage du préservatif. Mince alors, l'Église ne fait pas la promotion du péché ! C'est dingue, ça.
  • Et là où ça devient ignoble, c'est de jeter à la face du pape les millions de morts et de malades de l'Afrique en laissant entendre qu'il tient une part de responsabilité dans cette tragédie. Il est vrai que face à l'horreur, il est apaisant de trouver un coupable à blâmer. On se sent mieux. C'est rassurant."

 

reprenons si vous le voulez bien les quatre affirmations  de Maître Eolas.

  • premières affirmation :les propos du pape mentionnés par Eolas

En fin d'article je mets la vidéo du pape faite  dans l'avion le menant en Afrique.

je mets également en lien l'article du journal trés connue  corriere della sera (voir également le profil de ce journal)

la traduction  de l'article du journal est la suivante

question du journaliste /Parmi beaucoup de maux en Afrique le  Sida. La position de l'Église catholique sur la mode de lutter contre le sida est souvent considérée pas réaliste et pas efficace.
ce à quoi le pape répond /« Je pense que la réalité plus efficace, plus présente  dans la bataille contre le  Sida soit vraiment l'Église catholique avec ses structures, ses mouvements et communautés. Je pense à Sant'Egidio qui fait tant dans la bataille contre le Sida, aux camilliani, aux soeurs à disposition des malades. On ne peut pas dépasser le problème du Sida seul avec l'argent, qui aussi est nécessaire, s'il n'y a pas âme qui sait appliquer une aide. Et on ne peut pas dépasser ce drame avec la distribution de préservatifs, qui au contraire augmentent le problème. La solution peut être double, une humanisation  de la sexualité et une vraie amitié vers les personnes souffrantes, la disponibilité même avec des sacrifices personnels à être avec les souffrants. Celle-ci est notre double force : rénover l'homme intérieurement, lui donner force spirituelle et humaine pour avoir un comportement juste et ensemble la capacité de souffrir avec les souffrants dans les situations d'épreuve."

En conclusion et sans chipoter la première affirmation de Mâitre Eolas est exacte

pape-bilan-sida.jpg

  • seconde affirmation  : la transformation supposée des propos du pape par la presse

c'est à partir de là que l'article de Maître Eolas devient surréaliste!

la presse aurait transformé ces mots  en " je dis que le préservatif est inefficace contre le SIDA, surtout n'en mettez pas en cas de relation sexuelle passagère »

.lorsque nous lisons l'article de France info  qu'Eolas met en lien pour étayer ses affirmations  nous lisons  tout d'abord ,comme cela va de soi , le titre.  " le pape conteste l'efficacité du préservatif"

ce titre  comme beaucoup de titres a le défaut  de se vouloir "racoleur" et en cela par un raccourci malencontreux il déforme quelque peu la réalité.

un article ne se limite pas à son titre ( certains lecteurs ne vont pas plus loin - enfin j'espère pour mon article que vous aurez la force, le courage, l'abnégation hum... d'aller jusqu'au bout) il faut examiner son contenu.

lorsque je lis donc l'article de France info , à aucun moment ,le rédacteur de cet article n'indique que le pape aurait affirmer ce que dit Eolas ' le préservatif est inéfficace surtout n'en mettez pas en cas de relation sexuelle passagère ».

connaissant l'excellence des analyses d'Eolas je me frotte les yeux et je relis l'article incriminé . je m'attarde sur chaque mot chaque phrase  mais que nenni je ne trouve pas  ce qu'affirme Eolas." je vais examiner d'autres articles et notamment celui du Monde cité par Eolas cliquez ici et je fais le même constat.

deux alternatives s'imposent pour expliquer les affirmations d'Eolas

  • soit Eolas s'en est tenu qu'au titre ce qui serait à mon sens une insulte à son intelligence  et à son bon sens car rédiger un article sur son blog connaissant son audience en faire une analyse de fonds de l'article serait plus que stupide
  • soit Eolas a  transformé ,en interprétant par  un condensé inexacte, l'article qu'il fustige.

une conclusion s'impose: connaissant l'audience de son blog et la qualité de ses lecteurs  c'est bien Eolas qui désinforme  et non la presse.

 

 

  • troisième affirmation  : "Le reproche, fait violemment, à l'Église est de ne pas promouvoir l'usage du préservatif. Mince alors, l'Église ne fait pas la promotion du péché ! C'est dingue, ça.

diables1lc.gifA aucun moment la presse reproche au pape ne de pas promouvoir le préservatif  et de ce fait le péché

A aucun moment le mot péché n'a été employé

bien au contraire la presse  ne rentre pas dans ce débat , elle n'est pas sur ce registre moralisateur  comme le souligne   le porte-parole du ministère des affaires étrangères,  Eric Chevallier. qui indique  "S'il ne nous appartient pas de porter un jugement sur la doctrine de l'Eglise, nous estimons que de tels propos mettent en danger les politiques de santé publique et les impératifs de protection de la vie humaine",

il en est de même des réactions  des différentes personnalités qu'elle rapporte.

iL y a une différence entre promouvoir le préservatif, avoir une attitude neutre, ou comme le fait le pape affirmer que la distribution de préservatifs ne résoud pas le problème du sida ; au contraire elle aggrave le problème.

 

Que pouvons nous conclure de cet amalgame fait par Eolas ?

Mauvaise foi ,emportement sur un sujet qui lui tient visiblement à coeur, résurgences d'une éducation judéo chrétienne  mal maitrisée? je ne ferait pas de la psychologie de  comptoir.

En revanche , il est certain  qu' Eolas a parfaitement saisi le message  du pape .

le préservatif aggrave le problème du sida parce qu'il ne favorise pas   une moralisation de la sexualité 

d'ailleurs Eolas dans son article le dit très clairement je le cite " Mais admettez que la position de l'Église a le mérite de la cohérence, et que la fidélité à un partenaire unique est une parade efficace à l'épidémie (des milliards d'êtres humains vivent comme cela et ne sont pas porteurs du virus)

En conclusion quelles que soient les motivations d'Eolas conscientes ou inconscientes  il fait  une mauvaise lecture  ou plutôt une lecture déformée  de l'information.

 

  • quatrième information : la presse jette à la face du pape les millions de morts et de malades de l'Afrique en laissant entendre qu'il tient une part de responsabilité dans cette tragédie.

ce qu'il faut savoir c'est que l'Église catholique est trés présente et active en Afrique .

Au Cameroun un quart de la population  est catholique, à égalité avec les religions traditionnelles. 22% sont musulmans et un peu plus de 17% protestants.

Le nombre des catholiques a presque triplé en Afrique: en 1978 ils étaient environ 55 millions et ils sont arrivés en 2004 à presque 149 millions. Cette évolution, qui n’est pas entièrement imputable à des facteurs purement démographiques, reflète une augmentation effective de la présence de fidèles baptisés: en effet, les catholiques qui représentaient 12,4% de la population africaine en 1978 en représentaient, Vingt-six ans plus tard, presque 17%.

le continent Africain est trés durement touché par le sida

selon un article du Figaro .

"L'Afrique reste  la région la plus durement touchée par le VIH et représente 67 % du total des personnes vivant avec le virus et 72 % des décès dus au sida en 2007. Parmi les jeunes Africains, le pourcentage de personnes contaminées tend à être nettement plus élevé chez les femmes que chez les hommes : 60 % des adultes de plus de 15 ans qui vivent avec le VIH sont des femmes. Dans le monde, le nombre d'enfants de moins de 15 ans porteurs du virus est passé de 1,6 million en 2001 à 2 millions en 2007. Près de 90 % d'entre eux vivent en Afrique subsaharienne."

 

Contrairement à ce que dit Eolas la presse qui encore une fois ne fait que rapporter les propos de certaines personnalités  n'accuse pas le pape d'être responsable de la tragédie qui se passe en Afrique .

Elle indique  que les propos du pape peuvent avoir un impact négatif sur l'utilisation des préservatifs.

compte tenu du nombre de catholiques en Afrique, du nombre de personnes touchées par cette maladie les propos du pape qui pourraient avoir comme conséquence  une diminution de l'utilisation du préservatif pourront de ce fait être  lourds de conséquences  dans la lutte contre cette maladie

d'autant plus que Le préservatif est un des rares moyens de prévention efficace pour lutter contre le sida qui est principalement transmis lors de relations hétérosexuelles. Les autres moyens de prévention, ceux qui sont proposés par le Pape, la fidélité et l'abstinence, , sont loin d'avoir une audience  universelle.

pour être objectif dans cette affaire et ne pas  dramatiser ou sur-évaluer l'impact des propos du pape , de nombreuses enquêtes ont mis en évidence les réticences des hommes dans plusieurs pays d'Afrique à utiliser le préservatif .et un  manque de volonté politique de certains  dirigeants africains pour le promouvoir.

L'insuffisance d'utilisation du préservatif explique la difficulté à contrôler l'épidémie africaine et est la cause de la surcontamination des femmes.

«On manque de données sur l'usage global du préservatif en Afrique, mais il y a une sous-utilisation majeure qui se traduit par des taux élevés de contamination, soutient le professeur Jean-François Delfraissy (directeur général de l'Agence nationale de recherche sur le sida). Connaissant la situation africaine, je suis très troublé par les propos du Pape, quoique étant médecin catholique.»

conclusion  concernant cette quatrième affirmation :  Eolas n'a pas entièrement tord la presse  mais surtout les personnalités interviewées tendent à dramatiser les propos du pape en sur évaluant peut être leur impact

mais il va sans dire que la position de l'Église catholique qui prône abstinence, fidélité bref une moralisation de l'acte sexuel  fait montre d'une méconnaissance irresponsable de la réalité "sociétale "des pays africains et de leurs cultures.

 

voila Maître ce que je voulais vous dire

dans l'article que vous avez publié sur votre blog vous avez  vous  même désinformé vos lecteurs

ceci est d'autant plus grave que vous connaissez parfaitement  l'importance  en terme d'impact de vos billets qui sont régulièrement lus notamment par la chancellerie et relayés par des interventions que vous effectuez  sur certaines radios même si vous restez à visage caché.

alors je vous adresse une requête cher Maître, je vous en supplie par respect pour vos lecteurs , de votre crédibilité, de l'excellence de vos billets limitez vous aux sujets purement de droit ne vous fourvoyez plus dans ce genre d'article

ne revêtez plus la soutane elle vous va mal

remettez votre robe d'avocat que ce soit la superbe en toile d'alpaga, l'élégante en gabardine ou la légère en polyester elle vous sied mieux.

 

 

3ème dessin emprunté voici le lien

Commentaires

  • Mais quel pauvre type ce maitre Eolas! désolée mais je viens de lire son article et une grande partie des commentaires et j'en suis toute retournée!
    non seulement il fait du prosélytisme, mais en plus ses argument juridiques sont plus que limites! un exemple :
    un internaute écrit :
    "Sans promouvoir le pêché, ne peut elle [l'église] pas inciter à ce qu'il ait lieu en toute sécurité, s'il devait avoir lieu, et tout en insistant fermement sur le fait que c'est mal??"
    et Eolas de répondre:
    "Le code pénal interdit le vol. Doit il expliquer comment voler sans mettre en péril la sécurité de la victime ? "
    N'a t il jamais entendu parler de la distinction entre le vol simple et le vol avec circonstances aggravantes? le Code pénal fait des nuances, lui.
    Une autre facette d'Eolas me révolte c'est son rejet des personnes en désaccord :
    "Bon, j'arrête là la lecture de votre commentaire. Vous affirmez contre toute vérité que je ne cite pas mes sources et que je me focalise sur des détails alors que j'explique à chaque fois ce qu'il en est. Pas de temps à perdre avec les gens malhonnêtes intellectuellement. "
    et il termine par bloquer l'ajout de commentaires sur son article, jugeant que "Tout a été dit, et [que] le niveau baisse irrémédiablement."
    Belle preuve d'ouverture d'eprit!
    Je ne rentrerai pas dans le débat en lui même, mais c'est simplement la façon peu professionnelle de traiter le sujet qui me révolte. Un avocat, bien qu'il soit sur son blog qui est un espace de liberté, doit avoir conscience du pouvoir de sa position.

  • Depuis quand maître éolas aurai la moindre crédibilité ?

    J'ai eu l'occasion de lire ses prises de position sur des affaires d'actualité (Julien Coupat), monsieur à fait le choix d'être le cireur de pompes de service.

    A force de péter plus haut que ses fesses la bouche ne sort plus que des flatulences, ha ha ha

    J'avoue qu'il est inquiétant cet éolas.
    D'un autre côté pour m'être frotté, avec très peu de chance je dois l'avouer, aux entrailles de sa profession rien ne peut plus me surprendre.

    J'ai fait un rêve, une étude qualitative humaine était faite sur la profession d'avocat pour séparer la lie de l'ivraie.
    Mince, ce n'était qu'un rêve...

    D'ailleurs en 2009 j'ai pris une très salutaire résolution, ne plus fréquenter son site pour ne plus désespérer du genre humain .

    Mieux vaut en rire, comme j'aimerai voir sa frimousse à celui là !

  • merci pour votre commentaire Maitre eolas a de grandes qualités d'analyse
    mais il veut toujours avoir le dernier mot et devient rigide cassant dans ses réponses aux contradicteurs

    sur son blog il y a comme un jeu entre lui et les lecteurs

    en tout état de cause qu'il se limite à ses articles juridiques là où il est bon
    je pense qu'il ne veut pas en rester là justement son blog va à mon sens lui servir de tremplin pourquoi pas politique
    c'est un avis qui n'engage que moi

    et puis je n'aime pas les gens masqués cela ressemble à un masque de Venise on ne sait pas ce qu'il y a dessous

  • pour tout vous avouer il m'a interdit de son site en rayant mon adresse ip
    j'en rigole encore

  • Je partage votre avis, à bien y regarder à part science po, l'ENA ou HEC, les professions juridiques et médicales sont les voies royales pour la politique.
    (Troublant les facultés de droit et de médecine sont souvent fusionnées, en médecine, en droit, en politique et dans l'administration on ne se "juge" qu'entre pairs...)

    Vous le trouvez "bon" juridiquement.
    Chacun son avis, moi il me donne la chair de poule et me confirme le bien fondé d'avoir fui le droit tout comme science po ...

    Si seulement je lui trouvais des articles "pour défendre la justice égale et impartiale pour tous"...
    C'est là dessus que j'attends tout auxiliaire de justice masqué.

    Censurée vous dites, censurée par éolas est un honneur que nous partageons.
    Il arrive à voir du troll comme d'autres voient des terroristes partout, ha ha ha
    C'est la même technique "tout ce qui n'est pas avec moi est contre moi".

  • remarquez je le trouve bon parce que je ne suis pas civiliste ou pénaliste
    sur le terrain du droit social je n'ai jamais pu le tester car il ne fait pas d'article sur ces sujets ou trés rarement
    il aime mieux donner des prix Busiris
    enfin chacun sa marotte

  • Bonjour,

    Quelques reactions sur votre article, qui a l'honnete de fournir une argumentation (contrairement a vos commentaires sur le blog d'aliocha).

    Sur la seconde affirmation: Un article ne se limite pas un titre. Certes, mais comme vous le soulignez, « certains » ne vont pas plus loin. La presse serait-elle inconsciente de la veritable portee du titre d’un article ? J’en doute. Eolas n’a pas desinforme, une source était la pour appuyer ses propos. Eolas a interprete et a ouvert un debat, vous faites un raccourci ici.

    Sur la troisieme affirmation:La presse reproche in extenso que l’Eglise ne fasse pas une promotion de l’usage du preservatif. Elle lui reproche de ne pas privilegier cette solution sur les autres. Jamais Eolas n’a dit que la presse avait parle de peche…C’est un parallele entre le peche qu’est l’infidelite (au sens de l’Eglise) et le preservatif qui lui donne des moyens sanitaires. Il n’y a pas eu d’amalgame de la part d’Eolas. L’Eglise n’aime pas le preservatif, la presse lui reproche, car elle pense que le preservatif est la solution la plus pragmatique.

    Parler de « resurgences dune ’education judeo chretienne mal maitrisee » est malheureux et non constructif.

    Sur la quatrieme information: « ne fait que rapporter les propos de certaines personnalites », le choix des personnalites, le choix des questions, le choix de publier ces reponses sont le fruit d’un choix editorial. C’est l’organe de presse qui orchestre ce choix editorial, qui ouvre ses micros/cameras/articles a ces propos, ne diminuait pas l’action de la presse dans cette affaire, elle fut actrice et non spectatrice.

    Sur la conclusion: La vrai conclusion est qu’Eolas n’avait pas tort (cf arguments precedents), votre paragraphe suivant (sur la position de l’Eglise) n’a aucun rapport avec les propos d’Eolas, il n’engage que vous.

    Je serais heureux d'avoir vos commentaires.

    Cdt,

    Bobby

  • bonjour
    je suis satisfaite que vous soyez venu voir mon article
    tout d'abord concernant la seconde affirmation .
    oui il est vrai le titre est racoleur et la presse est fort consciente que les titres font vendre.
    eolas aurait du souligner cet aspect des titres racoleurs et là j'aurais été d'accord. on ne peut pas parler de désinformation en se fondant sur un titre si la substance de l'article est exacte
    on peut souligner en revanche les dangers des titres racoleurs en indiquant justement comme je le fais que beaucoup de gens ne vont pas plus loin mais on ne peut pas parler de désinformation.
    en cela eolas a ouvert un mauvais débat en procédant comme la presse qu'il fustige en faisant un raccourci
    il aurait du poser les véritables donnés du débat là j'aurais été dans son sens

    troisième affirmation lisez bien l'article d'eolas il dit je fais un copie coller de son article :
    Je ne sais pas par quel miracle cette phrase est devenue : « je dis que le préservatif est inefficace contre le SIDA, surtout n'en mettez pas en cas de relation sexuelle passagère ». Mais le miracle a eu lieu.


    avec les guillemets il affirme bien que c'est la presse qui a fait ce raccourci et c'est en cela qu'il désinforme car à aucun moment la presse n'a fait ce raccourci c'est eolas qui le fait et cela lui appartient
    on ne peut parler de désinformation que si la presse écrit des phrases inexactes mais on ne peut pas parler de désinformation de l'interprétation qu'on fait soi même de ce qu'on lit .
    la lecture et le sens donné à sa lecture appartient à chacun .

    pour être entièrement objective il est vrai qu'un titre et l'agencement d'un article peut influencer le sens qu'on peut donner à une information mais là encore c'est un autre débat et éolas en faisant encore un raccourci n'ouvre pas le bon débat
    eolas etant un homme fort subtil il en est conscient là encore et procède de la même manière que ce qu'il reproche à la presse il déforme et ouvre un faux débat qui encore une fois n'est pas celui de la désinformation

    quant à ma phrase " éducation judéo chétienne mal maitrisée " il est vrai ce n'est pas constructif c'est intentionnellement provocateur sur un sujet sensible
    mais eolas ne se prive pas de donner des lecons et des jugements sur ses contradicteurs en clamant qu'il fait ce qu'il veut sur son blog alors je fais de même sur le mien.( je ne voulais pas etre constructive pourquoi faire dans un article qui se veut justement un article critique sur l'attitude d'eolas)

    quatrième affirmation : la presse jette à la face du pape les millions de morts et de malades de l'Afrique en laissant entendre qu'il tient une part de responsabilité dans cette tragédie.

    non la presse n'a jamais dit cela elle a dit que ces propos allaient dans le sens contraire d'un travail fait sur le terrain à savoir de convaincre ses populations d'utiliser les préservatifs qui encore une fois est pour l'instant la seule solution acceptable la moins utopique .

    il ne faut pas se tromper eolas a fait son article pour denoncer "la désinformation à laquelle se livre la presse " c'est en cela que je ne suis pas d'accord
    concernant l'affaire du préservatif elle n'a pas désinformé le débat qu'aurait du ouvrir éolas est un débat plus subtil sur l'influence de la presse dans la lecture de l'information mais ce n'est pas en soi de la désinformation
    bref Eolas aurait du procéder comme il le fait à une analyse minutieuse des articles qu'il incrimine pour justement montrer leur faiblesse
    au contraire il a fait comme la presse dans bien des cas des raccourcis et en prodédant de la sorte il a lui même désinformé ses propres lecteurs

    c'est cela que je lui reproche car connaissant encore une fois la subtilité qu'il met dans ses analyses juridiques il n'a pas appliqué dans son article sa méthode habituelle d'analyse précise minutieuse logique

    non il s'est laissé emporté par un sujet qui lui tient à coeur il a laissé parler son affect bref il n'a pas été à la hauteur de son argumentation

    en fin pour en terminer lorsque vous lisez les commentaires qu'il fait sur son blog à ses contradicteurs vous vous apercevez de sa rigidité il se crispe et met fin au débat en disant qu'il est de moins en moins bon...............

    a mon sens eolas n'a pas assuré comme on dit vulgairement sur ce coup là il a été mauvais justement parce qu'il s'est laissé emporté ( je ne lui reproche pas en soi)
    c'est un terrain qu'il maitrise mal et sur lequel il va se faire ramasser alors que quand il s'en tient à ses analyses juridiques il est bon

    et puis vous voyez bien mon article est classé dans la catégorie histoire d'en rire je termine par une boutade

    Eolas a le mérite d'animer un blog tres riche je l'admire en cela

    mais ce qui est fort désagréable chez lui mais personne n'est parfait c'est sa superbe son arrogance et quelquefois sa rigidité intellectuelle.
    s'il veut sortir des débats de pur droit il devra apprendre à être moins rigide car il va perdre en crédibilité

    voila mes arguments et j'espère que je n'est pas été arrogante envers vous ni crispée au contraire le débat reste ouvert

  • Sur votre premier paragraphe: soit, vous avez raison.

    Sur la suite: Eolas donne un lien vers le site le Monde en fin d’article. Cet article est assez revelateur de ce qu’il denoncait en substance. Je cite les « meilleurs » passages : « le chef de file du rassemblement Europe-Ecologie aux européennes a estimé que les propos du pape constituaient "presque un meurtre prémédité". » / « ce sont des millions de gens qui vont être contaminés à cause de ces declarations ». Eolas a fait un raccourci, je l’admets, faiblesse de dialectique, mais le fond est la : la presse a relaye des propos mettant en avant une responsabilite directe des propos du pape dans les millions de malades/morts a venir. Le Monde etant l’un des quotidiens les plus lus en France (version papier comme internet) il était comprehensible qu’Eolas tire la sonnette d’alarme.

    « je ne serais pas constructive parce qu’Eolas ne l’est pas », desole mais je demandais juste de l’honnetete intellectuelle, qui aurait d'autre part donner plus de credibilite a votre article. C’est difficile de croire en la justesse des arguments de quelqu’un n’hesitant pas a s’adonner a de telles bassesses, tout comme il est difficile de croire quelqu’un qui n’instruit qu’un dossier a charge, mais heureusement vous ne l'avez pas fait dans les autres paragraphes de votre article.

    Eolas met fin aux commentaires n’apportant rien au debat, certes avec une certain enervement, en meme temps il se fait l’avocat du diable sur ce coup la (n’y voyez aucun jeu de mots douteux par pitie). Puis vous noterez qu’il a toujours repondu aux commentaires de cette facon. N’ayant ni le verbe, ni les connaissances juridiques suffisantes je ne suis toujours abstenu d’argumenter sur son site de peur de me faire demonter. Sa facon de reguler ses commentaires participe a la richesse du blog. Si vous laissez tout le monde donner son avis alors que ¾ des personnes ne maitrisent pas le sujet, cela vous donne les commentaires du figaro.fr. Un cafe de commerce. Son cynisme et sa facon directe de repondre invite les personnes a reflechir avant de commenter sous peine de se voir infliger une reflexion cinglante. Les commentaires de ce blog sont souvent d’une grande rigueur intellectuelle, il est important que cela persiste. Apres, c’est subjectif, on aime ou on aime pas.

    Pour conclure, non je ne vous trouve pas plus arrogante que qui que ce soit, tout comme Eolas, sur ce type de blog il faut avoir une grande confiance en soi pour eviter de se faire demolir par les commentaires. Comme vous le soulignez vous acceptez le debat. J’ai été juste surpris de vos commentaires sur le blog d’aliocha, la partie commentaire devenant plus une tribune anti-Eolas, ou tout le monde affirmait qu’Eolas n’était qu’un psychorigide arrogant, qu’une zone de debat. Enfin pour finir, je suis decu de lire des commentaires indiquant qu’Eolas devrait s’en tenir aux sujets de droit, comme si certains lecteurs etaient decus/vexes de ne pas etre d’accord avec l’auteur, alors que justement c’est la que le debat commence. Des lecteurs se sont sortis perdu avec un Eolas supportant le Pape a l’envers de la pensee majoritaire. Personnellement je suis heureux d’entendre des explications et des arguments sur un tel sujet (meme si je ne suis pas un grand fan des Papes en general).

    Bobby

  • bonjour

    je ne peux pas vous laisser dire que j'ai pas été honnête intellectuellement dans mon argumentation et le mot "bassesse que vous utilisez n'est pas approprié" mais bon c'est votre avis je le respecte

    quant au blog de Mâître Eolas il gagnerait en convivialité si son animateur était moins cinglant
    il donnerait également une autre image du juriste et du monde de la justice
    vous voyez vous ne postez aucun commentaire de peur de vous faire ramasser c'est dommage je vous conseille d'essayer et vous verrez bien

    vous avez des blogs d'une grande richesse de contenu avec des animateurs qui sont plus respectueux de leurs lecteurs que ne l'est eolas
    morgue et arrogance ne veulent pas dire rigueur

  • Du directeur du Projet de recherche sur la prévention du sida à l'université de Harvard aux Etats-Unis, Edward C. Green:
    "Le Pape a raison. Ou pour répondre plus précisément : les meilleures données dont nous disposons confirment les propos du Pape. Il existe une relation systématique, mise en évidence par nos meilleures enquêtes, y compris celles menées par l’organisme “Demographic Health Surveys” financé par les Etats-Unis, entre l’accès facilité aux préservatifs et leur usage plus fréquent et des taux d’infection par le virus du sida plus élevés, et non plus faibles. Cela pourrait être dû en partie au phénomène connu sous le nom de “compensation du risque”, ce qui veut dire que lorsque l’on a recours à une “technologie” de réduction du risque comme le préservatif, l’on perd souvent le bénéfice lié à la réduction du risque par une “compensation” qui consiste à prendre davantage de risques qu’on ne le ferait en l’absence de technologie de réduction du risque."
    Autrement dit, le recours au préservatif encourage à adopter des conduites à risques.

  • peut être!!
    mais le propos du pape était sur un autre registre " moralisation de la sexualité"
    en attendant que tous les africains adoptent soit l'abstinence ou la fidélité la plus absolue faut il arrêter la distribution des préservatifs qui encouragent donc les conduites à risque ?
    CQFD vous avez trouvé la solution miracle pour stoper ce fléau vous êtes surement touché par l'esprit saint!!!

    Je pense que vous ne réalisez pas ce que vous affirmez !!!

  • baste, connaissez-vous un juriste qui ne soit pas cinglant ?!
    Sinon, vous avez voulu vous payer Eolas, et après tout, vous en avez le droit !
    Sinon, je trouve son argumentation toujours plus étayée que celle des médias qui flinguent de façon pas moins partisane... En l'occurrence, on permet à tous ceux qui attaquent le Pape de le faire avec n'importe quel argument mais on reproche à ceux qui le défendent la moindre approximation.
    Perso, il me semble que ce que le Pape a voulu dire, c'est que le préservatif, comme seule politique de prévention, aggrave le pb.

  • Alors je dois être une exception
    je me fais des compliments il fait beau aujourd'hui
    quant à Eolas oui il a été mauvais dans son billet
    je me suis amusée à lui donner une petite fessée
    d'habitude c'est lui qui les donne alors ...

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu